Manpages

NOM

kill - Envoyer un signal à un processus

SYNOPSIS

kill [options] PID [...]

DESCRIPTION

Le signal par défaut de kill est TERM. Les options -l et -L affichent les signaux disponibles. Les signaux particulièrement utiles sont HUP, INT, KILL, STOP, CONT et 0. Les signaux peuvent être indiqués de 3 façons différentes : -9, -SIGKILL et -KILL. Une valeur de PID négative peut être utilisée pour sélectionner des groupes de processus tout entiers ; regardez la colonne PGID de la sortie de la commande ps. Un PID de valeur -1 est particulier : il indique tous les processus sauf le processus kill lui-même et init.

OPTIONS

PID [...]

Envoyer un signal à tous les PID indiqués.

-signal
-s
signal
--signal
signal

Indiquer le signal à envoyer. Le signal peut être indiqué en utilisant un nom ou un nombre. Le comportement du signal est expliqué dans la page de manuel signal(7).

-l, --list [signal]

Afficher les noms de signaux. Cette option a un paramètre facultatif qui sera converti en nom de signal, s’il s’agit d’un numéro de signal, et vice versa.

-L--table

Afficher les noms de signaux en un tableau bien présenté.

NOTES

Votre interpréteur de commandes possède probablement une commande kill interne. Vous devriez saisir /bin/kill pour exécuter la commande décrite ici au lieu de la commande interne.

EXEMPLES

kill -9 -1

Tuer tous les processus possibles.

kill -l 11

Traduire le nombre 11 en nom de signal.

kill -L

Afficher les choix de signaux disponibles en un tableau bien présenté.

kill 123 543 2341 3453

Envoyer le signal SIGTERM par défaut à tous ces processus.

VOIR AUSSI

kill(2), killall(1), nice(1), pkill(1), renice(1), signal(7), skill(1)

STANDARDS

Cette commande est conforme aux normes. L’option -L est spécifique à Linux.

AUTEUR

albert [AT] users.net">Albert Cahalan a écrit kill en 1999 pour remplacer la version « bsdutils » qui ne suivait pas les normes. La version d’util-linux devrait aussi fonctionner correctement.

SIGNALER DES BOGUES

Signalez les bogues à <procps [AT] freelists.org>

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Sylvain Archenault <sylvain.archenault [AT] laposte.net>, Frédéric Zulian <zulian [AT] free.fr>, Grégory Colpart <reg [AT] evolix.fr>, Philippe Piette <foudre-blanche [AT] skynet.be>, Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux [AT] gmail.com>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon [AT] wanadoo.fr>, Jean-Baka Domelevo-Entfellner <domelevo [AT] gmail.com>, Florentin Duneau <fduneau [AT] gmail.com>, Philippe Piette <foudre-blanche [AT] skynet.be>, Florentin Duneau <fduneau [AT] gmail.com>, David Prévot <david [AT] tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual [AT] debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n’y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french [AT] lists.org>.

COMMENTS