Manpages

NOM

locale − Décrire un fichier de définition de paramètres régionaux

DESCRIPTION

Le fichier de définition locale contient toutes les informations dont la commande localedef(1) a besoin pour créer la base de données binaire des paramètres régionaux.

Le fichier de définition est constitué de sections, chacune d’entre elles décrivant en détail une catégorie d’informations liées aux paramètres régionaux.

Syntaxe
Le fichier débute par un en−tête contenant les mots−clés suivants :
<escape_char>

est suivi d’un caractère qui doit être utilisé comme caractère de déspécification (caractère « d’échappement ») pour le reste du fichier afin de marquer les caractères qui doivent être interprétés d’une manière particulières. La valeur par défaut est l’anti−slash (\).

<comment_char>

suivi d’un caractère qui servira à introduire des commentaires dans le reste du fichier. Par défaut, il s’agit du symbole dièse (#).

La définition des paramètres régionaux est divisée en plusieurs parties, chacune d’elles représentant une catégorie de paramètres régionaux. Une partie peut être copiée directement depuis d’autres paramètres existants, ou peut être entièrement définie. Si l’on désire copier intégralement une catégorie, le seul mot−clé valide est copy suivi du nom représentant les paramètres régionaux à copier.

Sections de catégorie de paramètres régionaux
Les sections de catégorie suivantes sont définies par POSIX :

LC_CTYPE

LC_COLLATE

LC_MESSAGES

LC_MONETARY

LC_NUMERIC

LC_TIME

De plus, depuis la version 2.2, la bibliothèque C de GNU reconnaît les catégories non normalisées suivantes :

LC_ADDRESS

LC_IDENTIFICATION

LC_MEASUREMENT

LC_NAME

LC_PAPER

LC_TELEPHONE

LC_ADDRESS
La définition commence par la chaîne LC_ADDRESS en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
postal_fmt

suivi d’une chaîne contenant des descripteurs de champs qui définissent le format utilisé pour l’adresse postale dans les paramètres régionaux. Les descripteurs de champs suivants sont reconnus :

%a

Personne ou organisation receveuse (c/o).

%f

Nom de l’entreprise.

%d

Nom de service.

%b

Nom d’immeuble.

%s

Nom de voie ou bloc (par exemple au Japon).

%h

Numéro ou nom de maison.

%N

Insérer une fin de ligne si la valeur du descripteur précédent n’était pas vide. Ignorer sinon.

%t

Insérer une espace si la valeur du descripteur précédent n’était pas vide. Ignorer sinon.

%r

Numéro de bureau, ou nom de porte.

%e

Numéro d’étage.

%C

Nom de pays, à partir du mot−clé <country_post>.

%z

Code postal.

%T

Localité.

%S

État, province ou préfecture.

%c

Pays, à partir de l’enregistrement de données.

Chaque descripteur de champ peut avoir un « R » après de « % » pour indiquer que les renseignements sont pris d’une version de chaîne romaine de l’entité.

country_name

suivi du nom de pays dans la langue du document actuel (par exemple « France » pour les paramètres régionaux fr_FR).

country_post

suivi de l’abréviation du pays (consultez CERT_MAILCODES).

country_ab2

suivi de l’abréviation du pays en deux lettres (ISO 3166).

country_ab3

suivi de l’abréviation du pays en trois lettres (ISO 3166).

country_num

suivi du code numérique de pays (ISO 3166).

country_car

suivi du code pour les plaques d’immatriculation des voitures du pays.

country_isbn

suivi du code ISBN (pour les livres).

lang_name

suivi du nom de langue dans la langue du document actuel.

lang_ab

suivi de l’abréviation de langue en deux lettres (ISO 639).

lang_term

suivi de l’abréviation de langue en trois lettres (ISO 639−2).

lang_lib

suivi de l’abréviation de langue en trois lettres pour les bibliothèques (ISO 639−2).

La définition de la catégorie LC_ADDRESS se termine par la chaîne END LC_ADDRESS.

LC_CTYPE
La définition commence par la chaîne LC_CTYPE en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :

upper

suivi d’une liste de lettres majuscules. Les lettres A à Z sont inclues automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

lower

suivi d’une liste de lettres minuscules. Les lettres a à z sont inclues automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

alpha

suivi d’une liste de lettres. Tous les caractères mentionnés dans upper ou lower sont inclus automatiquement. Les caractères indiqués dans les classes cntrl, digit, punct, ou space ne sont pas autorisés.

digit

suivi d’une liste de chiffres. Seuls les caractères 0 à 9 sont autorisés. Ils sont inclus automatiquement dans cette classe.

space

suivi d’une liste de caractères considérés comme un caractère d’espacement. Les caractères indiqués dans les classes upper, lower, alpha, digit, graph, ou xdigit ne sont pas autorisés. Les caractères <space> (espace), <form−feed> (saut de page), <newline> (saut de ligne), <carriage−return> (retour chariot), <tab> et <vertical−tab> sont inclus automatiquement.

cntrl

suivi d’une liste de caractères de contrôle. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, punct, graph, print, ou xdigit ne sont pas autorisés.

punct

suivi d’une liste de caractères de ponctuation. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, cntrl, xdigit et le caractère <space> (espace) ne sont pas autorisés.

graph

suivi d’une liste de caractères affichables, sauf l’espace. Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, xdigit et punct sont inclus automatiquement. Les caractères mentionnés dans la classe cntrl ne sont pas autorisés.

print

suivi d’une liste de caractères affichables, y compris <space> (espace). Les caractères mentionnés dans les classes upper, lower, alpha, digit, xdigit, punct et le caractère <space> sont inclus automatiquement. Les caractères mentionnés dans la classe cntrl ne sont pas autorisés.

xdigit

suivi d’une liste de caractères représentant les digits hexadécimaux. Les chiffres décimaux doivent être mentionnés, suivi d’un ou plusieurs ensembles de six caractères, en ordre croissant. Les caractères suivant sont inclus par défaut : 0 à 9, a à f, A à F.

blank

suivi d’une liste de caractères considérés comme blank (blancs). L’espace <space> et la tabulation <tab> sont inclus automatiquement.

toupper

suivi d’une liste de correspondance entre lettres majuscules et lettres minuscules. Chaque correspondance est représentée par une paire de lettres majuscule et minuscule, séparées par une virgule , et entourée de parenthèses. Les correspondances sont séparées par des points−virgules.

tolower

suivi d’une liste de correspondance entre lettres minuscules et majuscules. Si le mot−clé tolower est absent, la liste inverse de toupper est utilisée.

La définition de la catégorie LC_CTYPE se termine avec la chaîne de caractères END LC_CTYPE.

LC_COLLATE
La catégorie LC_COLLATE définit des règles d’assemblage de caractères. En raison des limitations de libc, toutes les options POSIX ne sont pas implémentées.

La définition commence par la chaîne LC_COLLATE en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
collating−element
collating−symbol

order−definition commence par une ligne telle que :
order_start

suivie par une liste de mots−clés choisis entre forward, backward ou position. La définition de l’ordre est constituée de lignes qui décrivent l’ordre, elle est terminée par le mot−clé
order_end
.

Pour davantage d’informations, voir les sources dans /usr/lib/nls/src notamment les exemples POSIX, Example et Example2.

La définition de LC_COLLATE se termine par la chaîne END LC_COLLATE.

LC_IDENTIFICATION
Cette catégorie contient les méta−informations sur la définitions des paramètres régionaux.

La définition commence par la chaîne LC_IDENTIFICATION en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :

title

suivi du titre du document des paramètres régionaux (par exemple « langue maori pour la Nouvelle−Zélande »).

source

suivi du nom de l’organisme qui maintient ce document.

address

suivi de l’adresse de l’organisme qui maintient ce document.

contact

suivi du nom de la personne référente dans l’organisme qui maintient ce document.

email

suivi de l’adresse électronique de la personne ou organisme qui maintient ce document.

tel

suivi du numéro de téléphone (au format international) de l’organisme qui maintient ce document.

fax

suivi du numéro de fax (au format international) de l’organisme qui maintient ce document.

language

suivi du nom de la langue à laquelle s’applique ce document.

territory

suivi du nom de pays ou extension géographique auquel s’applique ce document.

audience

suivi d’une description du public auquel est destiné ce document.

application

suivi d’une description d’application particulière à laquelle est destiné ce document.

abbreviation

suivi du nom court de ce document.

revision

suivi du numéro de révision de ce document.

date

suivi de la date de révision de ce document.

De plus, pour toutes les catégories définies par ce document, une ligne commençant par le mot−clé category devrait apparaître, suivi :

d’une chaîne identifiant cette définition de catégorie de paramètres régionaux ;

d’un point−virgule ;

d’un des identifiants LC_*.

La définition de la catégorie LC_IDENTIFICATION se termine par la chaîne END LC_IDENTIFICATION.

LC_MESSAGES
La définition commence par la chaîne LC_MESSAGES en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
yesexpr

suivi d’une expression rationnelle correspondant à une réponse affirmative.

noexpr

suivi d’une expression rationnelle correspondant à une réponse négative.

yesstr

suivi de la chaîne de sortie correspondant à « oui ».

nostr

suivi de la chaîne de sortie correspondant à « non »

La définition de la catégorie LC_MESSAGES se termine par la chaîne END LC_MESSAGES.

LC_MEASUREMENT
La définition commence par la chaîne LC_MEASUREMENT en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
measurement

suivi d’un numéro identifiant le système utilisé pour les mesures. Les valeurs suivantes sont reconnues :

1

Système international.

2

Unités de mesure américaines.

La définition de la catégorie LC_MEASUREMENT se termine par la chaîne END LC_MEASUREMENT.

LC_MONETARY
La définition commence par la chaîne LC_MONETARY en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
int_curr_symbol

suivi du code international de symbole monétaire. Il s’agit d’une chaîne de 4 caractères composée du code défini dans la norme ISO 4217 (trois caractères) suivi d’un séparateur.

currency_symbol

suivi du symbole monétaire local.

mon_decimal_point

suivi de la chaîne à utiliser comme délimiteur décimal lors de la mise en forme de valeurs monétaires.

mon_thousands_sep

suivi de la chaîne à utiliser comme séparateur de groupes de chiffres lors de la mise en forme de valeurs monétaires.

mon_grouping

suivi d’une chaîne qui décrit la mise en forme des valeurs numériques.

positive_sign

suivi de la chaîne à utiliser comme signe positif lors de la mise en forme de valeurs monétaires.

negative_sign

suivi de la chaîne à utiliser comme indicateur négatif lors de la mise en forme de valeurs monétaires.

int_frac_digits

suivi du nombre de décimales à afficher lors de la mise en forme avec le symbole int_curr_symbol.

frac_digits

suivi du nombre de décimales à afficher lors de la mise en forme avec le symbole currency_symbol.

p_cs_precedes

suivi d’un entier indiquant la position de currency_symbol pour une valeur monétaire formatée positive :

0

le symbole suit la valeur

1

le symbole précède la valeur

n_cs_precedes

suivi d’un entier indiquant la position de currency_symbol pour une valeur monétaire formatée négative. Les mêmes valeurs que pour p_cs_precedes sont reconnues.

int_p_cs_precedes

suivi d’un entier indiquant la position de int_currency_symbol pour une valeur monétaire formatée internationalement positive. Les mêmes valeurs que pour p_cs_precedes sont reconnues.

int_n_cs_precedes

suivi d’un entier indiquant la position de int_currency_symbol pour une valeur monétaire formatée internationalement négative. Les mêmes valeurs que pour p_cs_precedes sont reconnues.

p_sep_by_space

suivi d’un entier indiquant la séparation de currency_symbol, de la chaîne de signe et d’une valeur monétaire formatée positive. Les valeurs suivantes sont reconnues :

0

Aucune espace ne sépare le symbole monétaire de la valeur.

1

Si le symbole monétaire et la chaîne de signe sont adjacents, une espace les sépare de la valeur. Sinon, une espace sépare le symbole monétaire de la valeur.

2

Si le symbole monétaire et la chaîne de signe sont adjacents, une espace les sépare de la valeur. Sinon, une espace sépare la chaîne de signe de la valeur.

n_sep_by_space

suivi d’un entier indiquant la séparation de currency_symbol, de la chaîne de signe et d’une valeur monétaire formatée négative. Les mêmes valeurs que pour p_sep_by_space sont reconnues.

int_p_sep_by_space

suivi d’un entier indiquant la séparation de currency_symbol, de la chaîne de signe et d’une valeur monétaire formatée internationalement positive. Les mêmes valeurs que pour p_sep_by_space sont reconnues.

int_n_sep_by_space

suivi d’un entier indiquant la séparation de currency_symbol, de la chaîne de signe et d’une valeur monétaire formatée internationalement négative. Les mêmes valeurs que pour p_sep_by_space sont reconnues.

p_sign_posn

suivi d’un entier indiquant la position de positive_sign pour une valeur monétaire positive :

0

Des parenthèses encadrent la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

1

La chaîne de signe précède la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

2

La chaîne de signe suit la valeur et les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

3

La chaîne de signe précède les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

4

La chaîne de signe suit les symboles currency_symbol ou int_curr_symbol.

n_sign_posn

suivi d’un entier indiquant la position de negative_sign pour une valeur monétaire négative. Les mêmes valeurs que pour p_sign_posn sont reconnues.

int_p_sign_posn

suivi d’un entier indiquant la position de negative_sign pour une valeur monétaire formatée internationalement positive. Les mêmes valeurs que pour p_sign_posn sont reconnues.

int_n_sign_posn

suivi d’un entier indiquant la position de negative_sign pour une valeur monétaire formatée internationalement négative. Les mêmes valeurs que pour p_sign_posn sont reconnues.

La définition LC_MONETARY se termine par la chaîne END LC_MONETARY.

LC_NAME
La définition commence par la chaîne LC_NAME en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
name_fmt

suivi d’une chaîne contenant des descripteurs de champs qui définissent le format utilisé pour les noms dans les paramètres régionaux. Les descripteurs de champs suivants sont reconnus :

%f

Nom(s) de famille.

%F

Nom(s) de famille en majuscules.

%g

Prénom.

%G

Initiale du prénom.

%l

Prénom en lettres latines.

%o

Diminutif.

%m

Prénom(s) supplémentaire(s).

%M

Initiales du ou des prénoms supplémentaires.

%p

Profession.

%s

Titre, comme « Docteur ».

%S

Titre abrégé, comme « M. » ou « Dr ».

%d

Titre, en utilisant les conventions culturelles en vigueur.

%t

Si le descripteur de champ précédent s’est traduit en chaîne vide, alors la chaîne vide, sinon une espace.

name_gen

suivi du titre général quel que soit le genre.

name_mr

suivi du titre pour les hommes.

name_mrs

suivi du titre pour les femmes mariées.

name_miss

suivi du titre pour les femmes non mariées.

name_ms

suivi du titre valable pour toutes les femmes.

La définition de la catégorie LC_NAME se termine par la chaîne END LC_NAME.

LC_NUMERIC
La définition commence par la chaîne LC_NUMERIC en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
decimal_point

suivi d’une chaîne indiquant le séparateur décimal lors de la mise en forme d’une valeur numérique.

thousands_sep

suivi d’une chaîne indiquant le séparateur de groupes lors de la mise en forme d’une valeur numérique.

grouping

suivi d’une chaîne qui décrit la mise en forme des valeurs numériques.

La définition de la catégorie LC_NUMERIC se termine par la chaîne END LC_NUMERIC.

LC_PAPER
La définition commence par la chaîne LC_PAPER en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :

height

suivi de la longueur, en millimètre, du format de papier normalisé.

width

suivi de la largeur, en millimètre, du format de papier normalisé.

La définition de la catégorie LC_PAPER se termine avec la chaîne de caractères END LC_PAPER.

LC_TELEPHONE
La définition commence par la chaîne LC_TELEPHONE en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :
tel_int_fmt

suivi d’une chaîne contenant des descripteurs de champs qui identifient le format utilisé pour composer les numéros internationaux. Les descripteurs de champs suivants sont reconnus :

%a

Indicatif téléphonique sans le préfixe national (le préfixe est souvent « 00 »).

%A

Indicatif téléphonique avec le préfixe national.

%l

Numéro local (depuis la zone).

%e

Extension (au numéro local).

%c

Code du pays.

%C

Code du service téléphonique alternatif utilisé pour appeler à l’étranger.

%t

Si le descripteur de champ précédent s’est traduit en chaîne vide, alors la chaîne vide, sinon une espace.

tel_dom_fmt

suivi d’une chaîne contenant des descripteurs de champs qui identifient le format utilisé pour composer les numéros locaux. Les descripteurs de champs reconnus sont les mêmes que pour tel_int_fmt.

int_select

suivi du préfixe utilisé pour appeler les numéros téléphoniques internationaux.

int_prefix

suivi du préfixe utilisé depuis l’étranger pour composer vers ce pays.

La définition de la catégorie LC_TELEPHONE se termine avec la chaîne de caractères END LC_TELEPHONE.

LC_TIME
La définition commence par la chaîne LC_TIME en première colonne.

Les mots−clés suivants sont autorisés :

abday

suivi d’une liste des noms abrégés des jours de la semaine. La liste commence par le premier jour de la semaine tel qu’il est indiqué dans week (dimanche par défaut).

day

suivi d’une liste des noms des jours de la semaine. La liste commence par le premier jour de la semaine tel qu’il est indiqué dans week (dimanche par défaut).

abmon

suivi d’une liste des noms de mois abrégés.

mon

suivi d’une liste des noms de mois.

am_pm

suivi de la représentation locale des chaînes am et pm.

d_t_fmt

Le format local de la date et de l’heure.

d_fmt

Le format local de la date.

t_fmt

Le format local pour l’heure.

t_fmt_ampm

Le format local pour l’heure sur un cadran de 12 heures.

week

suivi d’une liste de trois valeurs : le nombre de jours dans la semaine (7 par défaut), une date de début de semaine (correspondant au dimanche par défaut) et la longueur minimale de la première semaine de l’année (4 jours par défaut). Considérant le début de la semaine, 19971130 sera utilisé pour le dimanche et 19971201 pour le lundi. Par conséquent, les pays utilisant 19971130 auront le nom local « dimanche » comme premier jour dans la liste day, alors que les pays utilisant 19971201 auront la traduction « lundi » comme premier élément dans la liste day.

first_weekday (depuis la glibc 2.2)

Numéro du premier jour de la liste day à afficher dans les applications calendrier. La valeur par défaut est 1 correspondant soit à dimanche, soit à lundi, selon la valeur du deuxième élément de la liste week.

first_workday (depuis la glibc 2.2)

Numéro du premier jour ouvrable dans la liste day.

cal_direction

suivi d’une valeur indiquant le sens d’affichage des dates du calendrier, comme ceci :

1

De gauche à droite à partir du haut.

2

De bas en haut à partir de la gauche.

3

De droite à gauche à partir du haut.

date_fmt

suivi de la représentation de date appropriée pour date(1).

La définition de la catégorie LC_TIME se termine par la chaîne END LC_TIME.

FICHIERS

/usr/lib/locale/ — base de données des paramètres régionaux en cours pour cette catégorie
/usr/lib/nls/charmap/* — fichiers de tables de caractères

CONFORMITÉ

POSIX.2, ISO/IEC 14652.

BOGUES

Cette page de manuel est incomplète.

VOIR AUSSI

locale(1), localedef(1), localeconv(3), newlocale(3), setlocale(3), uselocale(3), charmap(5), locale(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Jean−Luc Coulon et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS