Manpages

NOM

cp - Copier des fichiers et des répertoires

SYNOPSIS

cp [OPTION]... [-T] SOURCE CIBLE
cp
[\,OPTION\/]... \,SOURCE\/... \,RÉPERTOIRE\/
cp
[OPTION]... -t SOURCE RÉPERTOIRE...

DESCRIPTION

Copier la SOURCE vers la CIBLE, ou plusieurs SOURCEs vers le RÉPERTOIRE.

Les paramètres obligatoires pour les options de forme longue le sont aussi pour les options de forme courte.
-a
, --archive

identique à -dR --preserve=all

--attributes-only

ne pas copier le contenu des fichiers, seulement leurs attributs

--backup[=CONTRÔLE]

archiver chaque fichier cible existant

-b

identique à --backup mais sans paramètre

--copy-contents

copier le contenu des fichier spéciaux en mode récursif

-d

identique à --no-dereference --preserve=liens

-f, --force

si un fichier cible existant ne peut pas être ouvert, alors le détruire et essayer à nouveau (cette option est ignorée si -n est aussi utilisé)

-i, --interactive

demander confirmation avant d’écraser (annule une précédente option -n)

-H

suivre les liens symboliques fournis en ligne de commande dans SOURCE

-l, --link

lier physiquement (« hard ») les fichiers au lieu de les copier

-L, --dereference

toujours suivre les liens symboliques dans SOURCE

-n, --no-clobber

ne pas écraser un fichier existant (annule une précédente option -i)

-P, --no-dereference

ne jamais suivre les liens symboliques dans SOURCE

-p

identique à --preserve=mode, propriétaire, estampilles_temporelles

--preserve[=LISTE_ATTR]

préserver les attributs spécifiés (par défaut : mode,propriétaire,estampilles_temporelles), et si possible les attributs supplémentaires : contexte, liens, attributs_étendus, tout

--no-preserve=LISTE_ATTR

ne pas préserver les attributs indiqués

--parents

utiliser le nom de fichier source dans RÉPERTOIRE

-R, -r, --recursive

copier récursivement les répertoires

--reflink[=QUAND]

contrôler les copies clones et CoW. Voir ci-dessous.

--remove-destination

enlever chaque fichier cible existant avant de l’ouvrir (contrairement à --force)

--sparse=QUAND

contrôler le mode de création des fichiers creux (sparse files). Voir ci-dessous.

--strip-trailing-slashes

enlever le « / » en suffixe de chaque paramètre de SOURCE

-s, --symbolic-link

créer des liens symboliques au lieu de copier

-S, --suffix=SUFFIXE

outrepasser le suffixe habituel d’archivage avec le SUFFIXE

-t, --target-directory=RÉPERTOIRE

copier tous les paramètres de la SOURCE dans le RÉPERTOIRE

-T, --no-target-directory

traiter la CIBLE comme un fichier normal

-u, --update

ne copier que si le fichier source est plus récent que le fichier cible ou si celui-ci n’existe pas

-v, --verbose

expliquer ce qui est fait

-x, --one-file-system

ne pas quitter ce système de fichiers

-Z

définir le contexte de sécurité SELinux du fichier cible au type par défaut

--context[=CTX]

comme -Z ou, si CONTEXTE est indiqué, définir le contexte de sécurité SELinux ou SMACK à CONTEXTE

--help

afficher l’aide-mémoire et quitter

--version

afficher le nom et la version du logiciel et quitter

Par défaut, les fichiers creux SOURCE sont détectés par le biais d’une heuristique grossière et le fichier CIBLE correspondant est aussi construit creux. Il s’agit du comportement sélectionné par l’option --sparse=auto. Spécifiez --sparse=always pour créer un fichier CIBLE creux à chaque fois que le fichier SOURCE contient une séquence assez longue d’octets de valeur zéro. Utilisez --sparse=never pour désactiver la création de fichiers creux.

Lorsque --reflink[=always] est utilisé, effectuer une copie légère, c’est-à-dire que les blocs de données ne sont copiés que lorsqu’ils sont modifiés. Si ce n’est pas possible, la copie échoue ou, si --reflink=auto est utilisé, une copie standard est effectuée. Utilisez --reflink=never pour garantir qu’une copie standard est réalisée.

Le suffixe d’archivage est « ~ », à moins d’avoir été initialisé avec --suffix ou SIMPLE_BACKUP_SUFFIX. La méthode de contrôle de version peut être choisie à l’aide de l’option --backup ou à l’aide de la variable d’environnement VERSION_CONTROL parmi les valeurs suivantes :
none, off

ne jamais archiver (même si --backup est utilisé)

numbered, t

Faire des archives numérotées.

existing, nil

Numéroter si des archives numérotées existent déjà, sinon ne pas numéroter.

simple, never

Toujours faire des archives de type simple.

Il est à noter que « cp » archive la SOURCE lorsque les options « force » et « backup » sont utilisées et que la SOURCE et la CIBLE portent le même nom qu’un fichier normal existant.

AUTEUR

Écrit par Torbjorn Granlund, David MacKenzie et Jim Meyering.

SIGNALER DES BOGUES

Aide en ligne de GNU coreutils : <https://www.gnu.org/software/coreutils/>;
Signaler toute erreur de traduction à <https://translationproject.org/team/fr.html>;

COPYRIGHT

Copyright © 2020 Free Software Foundation, Inc. Licence GPLv3+ : GNU GPL version 3 ou ultérieure <https://gnu.org/licenses/gpl.html>;
Ce programme est un logiciel libre. Vous pouvez le modifier et le redistribuer. Il n’y a AUCUNE GARANTIE dans la mesure autorisée par la loi.

VOIR AUSSI

Documentation complète : <https://www.gnu.org/software/coreutils/cp>;
aussi disponible localement à l’aide de la commande : info '(coreutils) cp invocation'

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Jean-Marc Chaton <chaton [AT] debian.org>, Nicolas François <nicolas.francois [AT] centraliens.net>, Bastien Scher <bastien0705 [AT] gmail.com>, David Prévot <david [AT] tilapin.org> et Jean-Philippe MENGUAL <jpmengual [AT] debian.org>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n’y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french [AT] lists.org>.

COMMENTS