Manpages

NOM

ascii - Jeu de caractères ASCII en représentations octale, décimale et hexadécimale

DESCRIPTION

ASCII est l’acronyme de « American Standard Code for Information Interchange ». Il s’agit d’un code sur 7 bits. De nombreux codes sur 8 bits (tels que l’ISO 8859-1) contiennent l’ASCII dans leur première moitié. L’équivalent international de l’ASCII est connu sous le nom de ISO 646-IRV.

La table suivante contient les 128 caractères ASCII.

Les suites de protection « \X » pour les programmes C sont mentionnées.

                                     

Tableaux
Pour plus de commodité, voici des tables plus compactes en hexadécimal et en décimal.

2 3 4 5 6 7 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120
------------- ---------------------------------
0: 0 @ P ` p 0: ( 2 < F P Z d n x
1: ! 1 A Q a q 1: ) 3 = G Q [ e o y
2: " 2 B R b r 2: * 4 > H R \ f p z
3: # 3 C S c s 3: ! + 5 ? I S ] g q {
4: $ 4 D T d t 4: " , 6 @ J T ^ h r |
5: % 5 E U e u 5: # - 7 A K U _ i s }
6: & 6 F V f v 6: $ . 8 B L V ` j t ~
7: ' 7 G W g w 7: % / 9 C M W a k u SUP
8: ( 8 H X h x 8: & 0 : D N X b l v
9: ) 9 I Y i y 9: ' 1 ; E O Y c m w
A: * : J Z j z
B: + ; K [ k {
C: , < L \ l |
D: - = M ] m }
E: . > N ^ n ~
F: / ? O _ o SUP

NOTES

Historique
Une page de manuel ascii est apparue dans AT&T UNIX version 7.

Sur les terminaux anciens, le code de soulignement (« underscore ») est affiché sous forme de flèche vers la gauche (« backarrow »), l’accent circonflexe (« caret ») est affiché sous forme de flèche vers le haut et la barre verticale est interrompue en son centre.

Les caractères majuscules et minuscules ne différent que d’un bit et le caractère ASCII « 2 » ne diffère du guillemet que d’un bit (ils partagent la même touche sur un clavier QWERTY). Cela facilite l’encodage mécanique ou par un clavier sans micro-contrôleur, comme sur les anciens télétypes.

La norme ASCII a été publiée en 1968 par l’USASI (United States of America Standards Institute).

VOIR AUSSI

charsets(7), iso_8859-1(7), iso_8859-2(7), iso_8859-3(7), iso_8859-4(7), iso_8859-5(7), iso_8859-6(7), iso_8859-7(7), iso_8859-8(7), iso_8859-9(7), iso_8859-10(7), iso_8859-11(7), iso_8859-13(7), iso_8859-14(7), iso_8859-15(7), iso_8859-16(7), utf-8(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 5.07 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies et la dernière version de cette page, peuvent être trouvées à l’adresse https://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

La traduction française de cette page de manuel a été créée par Christophe Blaess <https://www.blaess.fr/christophe/>;, Stéphan Rafin <stephan.rafin [AT] laposte.net>, Thierry Vignaud <tvignaud [AT] mandriva.com>, François Micaux, Alain Portal <aportal [AT] univ-montp2.fr>, Jean-Philippe Guérard <fevrier [AT] tigreraye.org>, Jean-Luc Coulon (f5ibh) <jean-luc.coulon [AT] wanadoo.fr>, Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org>, Thomas Huriaux <thomas.huriaux [AT] gmail.com>, Nicolas François <nicolas.francois [AT] centraliens.net>, Florentin Duneau <fduneau [AT] gmail.com>, Simon Paillard <simon.paillard [AT] resel.fr>, Denis Barbier <barbier [AT] debian.org>, David Prévot <david [AT] tilapin.org> et Grégoire Scano <gregoire.scano [AT] malloc.fr>

Cette traduction est une documentation libre ; veuillez vous reporter à la GNU General Public License version 3 concernant les conditions de copie et de distribution. Il n’y a aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE.

Si vous découvrez un bogue dans la traduction de cette page de manuel, veuillez envoyer un message à <debian-l10n-french [AT] lists.org>.

COMMENTS