Manpages

NOM

abort − Terminer de manière anormale un programme

SYNOPSIS

#include <stdlib.h>

void abort(void);

DESCRIPTION

abort() déverrouille le signal SIGABRT, puis émet celui−ci pour le processus appelant. Le processus est alors terminé de façon anormale, sauf si le signal SIGABRT est intercepté et si le gestionnaire de signaux ne rend pas la main (consultez longjmp(3)).

Si abort() produit effectivement la fin d’exécution du processus, tous les flux ouverts sont vidés et fermés

Si le signal SIGABRT est ignoré ou intercepté par un gestionnaire de signaux qui retourne, abort() terminera de toute façon le processus. Il effectue cela en restaurant la disposition par défaut de SIGABRT et en émettant le signal une seconde fois.

VALEUR RENVOYÉE

La fonction abort() ne revient jamais.

ATTRIBUTS

Multithreading (consultez pthreads(7))
La fonction abort() est sûre dans un contexte multithread.

CONFORMITÉ

SVr4, POSIX.1−2001, BSD 4.3, C89, C99.

VOIR AUSSI

gdb(1), sigaction(2), exit(3), longjmp(3), raise(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS