Manpages

NOM

lpadmin − Configurer les imprimantes et classes d’imprimantes CUPS.

SYNOPSIS

lpadmin [ −E ] [−U identifiant ] [ −h serveur[:port] ] −d destination
lpadmin
[ −E ] [−U identifiant ] [ −h serveur[:port] ] −p destination [ −R nom_par_défaut] option(s)
lpadmin
[ −E ] [−U identifiant ] [ −h serveur[:port] ] −x destination

DESCRIPTION

lpadmin configure les imprimantes et les files d’attente de classes d’imprimantes fournies par CUPS. Il est également utilisé pour définir l’imprimante ou classe d’imprimante par défaut.

Lorsque l’option −E est indiquée avant les options −d, −p ou −x, la communication avec le serveur est chiffrée.

La première méthode d’utilisation de la commande (avec −d) définit l’imprimante ou la classe par défaut à destination. Les impressions futures demandées par les commandes lp(1) ou lpr(1) utiliseront cette destination sauf avis contraire de l’utilisateur par l’utilisation de la commande lpoptions(1).

La seconde forme de la commande (avec −p) configure l’imprimante ou la classe indiquée. Les options supplémentaires sont décrites ci−dessous.

La troisième forme de la commande (avec −x) supprime l’imprimante ou classe destination. Tous les travaux d’impression en attente sur cette destination sont supprimés, et les travaux en cours d’impression sont arrêtés.

OPTIONS

Les options suivantes sont reconnues pour la configuration d’une file d’impression :
−c
classe

Ajouter l’imprimante imprimante à la classe classe. Si la classe n’existe pas encore, elle est créée automatiquement.

−i fichier_ppd
−P
fichier_ppd

Indiquer le chemin complet du fichier PPD (« PostScript Printer Description ») à utiliser avec cette imprimante.

−m modèle

Définir un fichier PPD standard à partir du répertoire modèle ou en utilisant une des interfaces de pilotes. Utilisez l’option −m avec la commande lpinfo(8) pour obtenir une liste des modèles pris en charge. Le modèle « raw » outrepasse tout fichier PPD existant et le modèle « everywhere » recherche l’imprimante désignée par l’uri_périphérique IPP.

−o cupsIPPSupplies=true
−o cupsIPPSupplies=false

Indiquer si les valeurs de niveau d’équipement IPP doivent être rapportées.

−o cupsSNMPSupplies=true
−o cupsSNMPSupplies=false

Indiquer si les valeurs SNMP de niveau d’équipement (RFC 3805) doivent être rapportées.

−o job−k−limit=valeur

Définir les quotas par utilisateur en kilo−octets. La valeur est un nombre entier de kilo−octets (valant 1 024 octets).

−o job−page−limit=valeur

Définir le nombre maximal de pages disponibles par utilisateur. La valeur est un nombre entier de pages pouvant être imprimées. Les pages recto verso comptent pour deux pages.

−o job−quota−period=valeur

Définir le temps maximal disponible par utilisateur. La valeur est un nombre entier de secondes. Une journée contient 86 400 secondes.

−o job−sheets−default=bannière
−o job−sheets−default=
bannière,bannière

Fixer la (les) page(s) de bannière par défaut pour les travaux d’impression.

−o nom=valeur

Définir une option PPD pour l’imprimante. La liste des options PPD peut être obtenue en utilisant l’option −l de la commande lpoptions(1).

−o nom−default=valeur

Définir au niveau du serveur une option par défaut pour la destination. Toute option pouvant être définie au moment de l’impression peut avoir une valeur par défaut, par exemple « −o number−up−default=2 » pour définir l’option « number−up » par défaut à la valeur 2.

−o port−monitor=nom

Fixer le programme à utiliser pour les communications binaires lors de l’impression : « none », « bcp » ou « tbcp ». Le programme par défaut est « none ». Le port écouté indiqué doit être listé dans le fichier PPD de l’imprimante.

−o printer−error−policy=nom

Fixer la politique à utiliser en cas d’erreur quand le programme de transmission responsable de l’impression n’arrive pas à envoyer le travail à l’imprimante. Le nom doit être soit « abort−job » (annuler l’impression), « retry−job » (réessayer), « retry−current−job » (réessayer l’impression en cours) ou « stop−printer » (arrêter l’imprimante). La politique par défaut en cas d’erreur est « stop−printer » pour les imprimantes, et « retry−current−job » pour les classes.

−o printer−is−shared=true
−o printer−is−shared=false

Placer la destination dans l’état partagée/publique ou non partagée/non publique. Les destinations partagées/publiques sont annoncées officiellement par le serveur sur le réseau local, en fonction de la configuration pour les recherches de cupsd.conf, tandis que les imprimantes non partagées/non publiques ne sont pas annoncées. La valeur par défaut est « true ».

−o printer−op−policy=nom

Fixer la politique des opérations IPP associée à l’imprimante. Le nom doit être défini dans cupsd.conf, dans une section « Policy ». Par défaut, la politique des opérations est « default ».

−R nom−default

Supprimer les options données pour l’imprimante.

−r classe

Supprimer l’imprimante de la classe. Si la classe d’imprimante devient vide, celle−ci est supprimée.

−u allow:{utilisateur|@groupe}{,utilisateur|,@groupe}*
−u deny:
{utilisateur|@groupe}{,utilisateur|,@groupe}*
−u allow:
all
−u deny:
none

Définir les accès au niveau utilisateur sur une imprimante. Les noms commençant par un « @ » sont interprétés comme des groupes UNIX. Les deux dernières expressions désactivent les contrôles d’accès au niveau utilisateur. REMARQUE : le superutilisateur ne possède par d’accès spécial. L’utilisation de « −u allow:toto,tartempion » autorise les utilisateurs « toto » et « tartempion » à accéder à l’imprimante, mais PAS le « superutilisateur ».

−v "uri_périphérique"

Définir l’attribut uri_périphérique de la file d’impression. Utiliser l’option −v avec la commande lpinfo(8) pour obtenir une liste des URI de périphérique géré ainsi que leur schéma.

−D "info"

Définir une description textuelle de la destination.

−E

Activer la destination et accepter les travaux d’impression. Cela est identique à l’exécution des programmes cupsaccept(8) et cupsenable(8) avec cette destination.

−L "emplacement"

Définir un emplacement textuel de l’imprimante.

CONFORMITÉ

Contrairement au système d’impression System V, CUPS permet des noms d’imprimantes contenant tout caractère imprimable sauf ESPACE, TABULATION, « / » ou « # ». De plus, les noms d’imprimante et de classe ne sont pas sensibles à la casse. Enfin, la version CUPS de lpadmin peut demander un mot de passe, suivant la configuration du système, à la différence de la version System V qui demande le mot de passe du superutilisateur lors de l’exécution de cette commande.

NOTES

La version CUPS de lpadmin ne reconnaît pas toutes les options de configuration disponibles dans les versions System V ou Solaris.

EXEMPLE

Créer une file d’impression IPP Everywhere :

lpadmin −p mon_imprimante −E −v ipp://mon_imprimante.local/ipp/print −m everywhere

VOIR AUSSI

cupsaccept(8), cupsenable(8), lpinfo(8), lpoptions(1), aide en ligne de CUPS <URL:http://localhost:631/help>

COPYRIGHT

Copyright © 2007−2017 by Apple Inc.

COMMENTS