Manpages

NOM

getsid − Obtenir l’identifiant de session

SYNOPSIS

#include <unistd.h>

pid_t getsid(pid_t pid);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

getsid() :

_XOPEN_SOURCE >= 500 || _XOPEN_SOURCE && _XOPEN_SOURCE_EXTENDED
|| /* Depuis la glibc 2.12 : */ _POSIX_C_SOURCE >= 200809L

DESCRIPTION

getsid(0) renvoie l’identifiant de session du processus appelant. getsid(p) renvoie l’identifiant de session du processus de PID p. (L’identifiant de session d’un processus est l’identifiant du groupe de processus du leader de session.)

VALEUR RENVOYÉE

L’appel renvoie un identifiant de session quand il réussit, ou (pid_t) −1 s’il échoue, auquel cas errno contient le code d’erreur.

ERREURS

EPERM

Un processus de PID p existe, mais il n’est pas dans la même session que le processus appelant, et l’implémentation considère ceci comme une erreur.

ESRCH

Il n’y a pas de processus de PID numéro p.

VERSIONS

Cet appel système est disponible sous Linux depuis la version 2.0.

CONFORMITÉ

SVr4, POSIX.1−2001.

NOTES

Linux ne renvoie pas d’erreur EPERM.

VOIR AUSSI

getpgid(2), setsid(2), credentials(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Julien Cristau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS