Manpages

NOM

err, verr, errx, verrx, warn, vwarn, warnx, vwarnx − Messages d’erreurs formatés

SYNOPSIS

#include <err.h>

void err(int eval, const char *fmt, ...);

void errx(int eval, const char *fmt, ...);

void warn(const char *fmt, ...);

void warnx(const char *fmt, ...);

#include <stdarg.h>

void verr(int eval, const char *fmt, va_list args);

void verrx(int eval, const char *fmt, va_list args);

void vwarn(const char *fmt, va_list args);

void vwarnx(const char *fmt, va_list args);

DESCRIPTION

Les fonctions de la famille err() et warn() affichent un message d’erreur formaté sur la sortie d’erreur standard. Dans tous les cas, elles affichent le nom du programme, un deux−points, et une espace. Si l’argument fmt n’est pas NULL, le message est affiché avec un format de type printf(3). La sortie se termine par un saut de ligne.

Les fonctions err(), verr(), warn(), et vwarn() ajoutent un message d’erreur obtenu avec strerror(3) à partir de la variable globale errno, précédé d’un autre deux−points et d’un espace, sauf si l’argument fmt est NULL.

Les fonctions errx() et warnx() n’ajoutent pas de message d’erreur.

Les fonctions err(), verr(), errx(), et verrx() ne reviennent pas, elles terminent le programme avec le code de retour eval.

CONFORMITÉ

Ces fonctions sont des extensions BSD non standard.

EXEMPLE

Afficher la chaîne d’informations errno courante et sortir :

p = malloc(size);
if (p == NULL)
err(1, NULL);
fd = open(file_name, O_RDONLY, 0);
if (fd == −1)
err(1, "%s", file_name);

Afficher un message d’erreur et sortir :

if (tm.tm_hour < START_TIME)
errx(1, "too early, wait until %s", start_time_string);

Avertissement sur une erreur :

fd = open(raw_device, O_RDONLY, 0);
if (fd == −1)
warnx("%s: %s: trying the block device",
raw_device, strerror(errno));
fd = open(block_device, O_RDONLY, 0);
if (fd == −1)
err(1, "%s", block_device);

VOIR AUSSI

error(3), exit(3), perror(3), printf(3), strerror(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS