Manpages

NOM

timeradd, timersub, timercmp, timerclear, timerisset − Opération timeval

SYNOPSIS

#include <sys/time.h>

void timeradd(struct timeval *a, struct timeval *b,
struct timeval *
res);

void timersub(struct timeval *a, struct timeval *b,
struct timeval *
res);

void timerclear(struct timeval *tvp);

int timerisset(struct timeval *tvp);

int timercmp(struct timeval *a, struct timeval *b, CMP);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

Toutes les fonctions ci−dessus : _BSD_SOURCE

DESCRIPTION

Les macros sont fournies pour agir sur des structures timeval, définie dans <sys/time.h> par :

struct timeval {
time_t tv_sec; /* secondes */
suseconds_t tv_usec; /* microsecondes */
};

timeradd() ajoute les valeurs des temps a et b et place le résultat dans la structure timeval pointé par res. Le résultat est normalisé de telle sorte que res−>tv_usec ait une valeur comprise entre 0 et 999 999.

timersub() soustrait la valeur du temps b de la valeur du temps a et place le résultat dans la structure timeval pointée par res. Le résultat est normalisé de telle sorte que res−>tv_usec ait une valeur comprise entre 0 et 999 999.

timerclear() met à zéro la structure timeval pointée par tvp de telle sorte qu’elle représente l’époque : 1er janvier 1970 à 00:00:00 (UTC).

timerisset() renvoie vrai (non nul) si un des champs de la structure timeval pointée par tvp contient une valeur non nulle.

timercmp() compare les valeurs de timer de a et b en utilisant l’opérateur de comparaison CMP et renvoie vrai (non nul) ou faux (0) en fonction du résultat de la comparaison. Certains systèmes (mais pas Linux avec la glibc), ont une mauvaise implémentation de timercmp(), avec laquelle les valeurs >=, <= et == de CMP ne marchent pas ; les applications portables peuvent utiliser à la place :

!timercmp(..., <)
!timercmp(..., >)
!timercmp(..., !=)

VALEUR RENVOYÉE

timerisset() et timercmp() renvoie vrai (non nul) ou faux (0).

ERREURS

Aucune erreur n’est définie.

CONFORMITÉ

Pas dans POSIX.1−2001. Présentes dans la plupart des dérivées de BSD.

VOIR AUSSI

gettimeofday(2), time(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Nicolas François et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS