Manpages

NOM

drand48_r, erand48_r, lrand48_r, nrand48_r, mrand48_r, jrand48_r, srand48_r, seed48_r, lcong48_r − Générer des nombres pseudoaléatoires uniformément distribués de façon réentrante

SYNOPSIS

#include <stdlib.h>

int drand48_r(struct drand48_data *buffer, double *result);

int erand48_r(unsigned short xsubi[3],
struct drand48_data *
buffer, double *result);

int lrand48_r(struct drand48_data *buffer, long int *result);

int nrand48_r(unsigned short int xsubi[3],
struct drand48_data *
buffer, long int *result);

int mrand48_r(struct drand48_data *buffer,long int *result);

int jrand48_r(unsigned short int xsubi[3],
struct drand48_data *
buffer, long int *result);

int srand48_r(long int seedval, struct drand48_data *buffer);

int seed48_r(unsigned short int seed16v[3],
struct drand48_data *
buffer);

int lcong48_r(unsigned short int param[7],
struct drand48_data *
buffer);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

Pour toutes les fonctions ci−dessus : _SVID_SOURCE || _BSD_SOURCE || _XOPEN_SOURCE

DESCRIPTION

Ces fonctions sont les versions réentrantes des fonctions décrites dans drand48(3). Au lieu de modifier l’état global du générateur aléatoire, elles utilisent les données fournies par buffer.

Avant de les utiliser, cette structure doit être initialisée, par exemple, en la remplissant de 0, ou en appelant l’une des fonctions srand48_r(), seed48_r() ou lcong48_r().

VALEUR RENVOYÉE

La valeur renvoyée est 0.

ATTRIBUTS

Multithreading (voir pthreads(7))
Les fonctions drand48_r(), erand48_r(), lrand48_r(), nrand48_r(), mrand48_r(), jrand48_r(), srand48_r(), seed48_r() et lcong48_r() sont sûres dans un contexte multithread.

CONFORMITÉ

Ces fonctions sont des extensions GNU et ne sont pas portables.

VOIR AUSSI

drand48(3), rand(3), random(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS