Manpages

NOM

dpkg−architecture − Fixer et déterminer l’architecture pour la construction d’un paquet

SYNOPSIS

dpkg−architecture [option...] [commande]

DESCRIPTION

dpkg−architecture aide à déterminer et à fixer l’architecture de construction et l’architecture hôte pour la création d’un paquet.

L’architecture de construction est toujours déterminée par un appel externe à dpkg(1). Elle ne peut pas être spécifiée en ligne de commande.

Vous pouvez spécifier une architecture hôte en utilisant une des options −−host−arch et −−host−type (ou les deux). Par défaut, la valeur est déterminée par un appel à gcc(1), ou en utilisant l’architecture de construction si CC ou gcc ne sont pas disponibles. Utiliser une seule des options −−host−arch et −−host−type est suffisant, la valeur de l’une est utilisée comme valeur par défaut de l’autre. Bien sûr, il est préférable de n’en préciser qu’une seule, puisque dpkg−architecture affichera un avertissement si le choix ne correspond pas à la valeur par défaut.

COMMANDES

−l, −−list

Affiche les variables d’environnement, une par ligne, en utilisant le format VARIABLE=valeur. C’est l’action par défaut.

−e, −−equal architecture

Vérifie l’égalité d’architectures (depuis dpkg 1.13.13). Cela compare l’architecture Debian en cours (ou celle spécifiée) à architecture afin de vérifier leur égalité. Cette action ne gère pas les architectures joker. La commande quitte avec un code de retour de 0 si l’architecture correspond et de 1 dans le cas contraire.

−i, −−is architecture−joker

Vérifie l’identité des architectures (depuis dpkg 1.13.13). Cela compare l’architecture Debian en cours (ou celle spécifiée) à architecture−joker (après expansion de celle−ci) afin de vérifier leur correspondance. La commande quitte avec un code de retour de 0 si l’architecture correspond et de 1 dans le cas contraire.

−q, −−query nom−de−variable

Affiche la valeur d’une seule variable.

−s, −−print−set

Produit une commande, qui peut être utilisée pour positionner les variables d’environnement avec « eval ».

−u, −−print−unset

Affiche une commande similaire à celle produite par −−print−unset, mais pour supprimer toutes les variables.

−c, −−command commande

Exécute une commande dans un environnement où toutes les variables sont positionnées aux valeurs spécifiées.

−L, −−list−known

Affiche une liste des architectures valables. Elle peut être restreinte par une ou plusieurs des options correspondantes −−match−wildcard, −−match−bits ou −−match−endian (depuis dpkg 1.17.14).

−?, −−help

Affiche un message d’aide puis quitte.

−−version

Affiche le numéro de version puis quitte.

OPTIONS

−a, −−host−arch architecture

Définit l’architecture Debian en cours.

−t, −−host−type type−de−système−gnu

Définit le type de système GNU en cours.

−A, −−target−arch architecture

Set the target Debian architecture (since dpkg 1.17.14).

−T, −−target−type type−de−système−gnu

Set the target GNU system type (since dpkg 1.17.14).

−W, −−match−wildcard architecture−joker

Restreindre les architectures listées par −−list−known à celles correspondant à l’architecture−joker (depuis dpkg 1.17.14).

−B, −−match−bits bits−de−l’architecture

Restreindre les architectures listées par −−list−known à celles employant un CPU disposant du nombre de bits indiqués (depuis dpkg 1.17.14). Soit 32, soit 64.

−E, −−match−endian boutisme−d’architecture

Restreindre les architectures listées par −−list−known à celles correspondant au boutisme spécifié (depuis dpkg 1.17.14). Soit little, soit big.

−f, −−force

Les valeurs positionnées par les variables d’environnement ayant le même nom que celles utilisées par les scripts sont prises en compte (c’est−à−dire utilisée par dpkg−architecture), sauf si cette option est présente. Cela permet à un utilisateur de surcharger une valeur même lorsque l’appel à dpkg−architecture est inclus dans un autre script (par exemple dpkg−buildpackage(1)).

TERMINOLOGIE

Machine de construction

Machine sur laquelle le paquet est construit.

Machine hôte

Machine pour laquelle le paquet est construit.

Machine cible

The machine the compiler is building for. This is only needed when building a cross−toolchain, one that will be built on the build architecture, to be run on the host architecture, and to build code for the target architecture.

Architecture Debian

Chaîne de caractères de l’architecture Debian qui spécifie l’emplacement dans l’archive FTP. Par exemple : i386, sparc, hurd−i386.

Debian architecture tuple

A Debian architecture tuple is the fully qualified architecture with all its components spelled out. This differs with Debian architectures in that at least the cpu component does not embed the abi. The current tuple has the form abilibcoscpu. Examples: base−gnu−linux−amd64, eabihf−musl−linux−arm.

Debian architecture wildcard

A Debian architecture wildcard is a special architecture string that will match any real architecture being part of it. The general form is a Debian architecture tuple with four or less elements, and with at least one of them being any. Missing elements of the tuple are prefixed implicitly as any, and thus the following pairs are equivalent:
any
anyanyany = any
any
anyosany = osany
any
libcanyany = libcanyany
Examples: linux−any, any−i386, hurd−any, eabi−any−any−arm, musl−any−any.

Type de système GNU

An architecture specification string consisting of two parts separated by a hyphen: cpu and system. Examples: i586−linux−gnu, sparc−linux−gnu, i686−gnu, x86_64−netbsd.

multiarch triplet

The clarified GNU system type, used for filesystem paths. This triplet does not change even when the baseline ISA gets bumped, so that the resulting paths are stable over time. The only current difference with the GNU system type is that the CPU part for i386 based systems is always i386. Examples: i386−linux−gnu, x86_64−linux−gnu. Example paths: /lib/powerpc64le−linux−gnu/, /usr/lib/i386−kfreebsd−gnu/.

VARIABLES D’ENVIRONNEMENT

Les variables suivantes sont positionnées par dpkg−architecture :
DEB_BUILD_ARCH

Architecture Debian de la machine de construction.

DEB_BUILD_ARCH_ABI

The Debian abi name of the build machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_BUILD_ARCH_LIBC

The Debian libc name of the build machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_BUILD_ARCH_OS

Nom du système Debian de la machine de construction (depuis dpkg 1.13.2).

DEB_BUILD_ARCH_CPU

Nom de processeur Debian de la machine de construction (depuis dpkg 1.13.2).

DEB_BUILD_ARCH_BITS

Taille de pointeur de la machine de construction (en bits, depuis dpkg 1.15.4).

DEB_BUILD_ARCH_ENDIAN

Boutisme de la machine de construction (petit ou gros, depuis dpkg 1.15.4).

DEB_BUILD_GNU_CPU

Partie CPU de DEB_BUILD_GNU_TYPE.

DEB_BUILD_GNU_SYSTEM

Partie « système » de DEB_BUILD_GNU_TYPE.

DEB_BUILD_GNU_TYPE

Type de système GNU de la machine de construction.

DEB_BUILD_MULTIARCH

Le type en clair de système GNU de la machine de construction, utilisé pour les chemins du système de fichiers (depuis dpkg 1.16.0).

DEB_HOST_ARCH

Architecture Debian de la machine hôte.

DEB_HOST_ARCH_ABI

The Debian abi name of the host machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_HOST_ARCH_LIBC

The Debian libc name of the host machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_HOST_ARCH_OS

Nom du système Debian de la machine hôte (depuis dpkg 1.13.2).

DEB_HOST_ARCH_CPU

Nom du processeur Debian de la machine hôte (depuis dpkg 1.13.2).

DEB_HOST_ARCH_BITS

Taille de pointeur de la machine hôte (en bits, depuis dpkg 1.15.4).

DEB_HOST_ARCH_ENDIAN

Boutisme de la machine hôte (petit ou gros, depuis dpkg 1.15.4).

DEB_HOST_GNU_CPU

Partie « processeur » de DEB_HOST_GNU_TYPE.

DEB_HOST_GNU_SYSTEM

Partie « système » de DEB_HOST_GNU_TYPE.

DEB_HOST_GNU_TYPE

Type de système GNU de la machine hôte.

DEB_HOST_MULTIARCH

Le type en clair de système GNU de la machine hôte, utilisé pour les chemins du système de fichiers (depuis dpkg 1.16.0).

DEB_TARGET_ARCH

L’architecture Debian de la machine cible (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_ARCH_ABI

The Debian abi name of the target machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_TARGET_ARCH_LIBC

The Debian libc name of the target machine (since dpkg 1.18.11).

DEB_TARGET_ARCH_OS

Nom du système Debian de la machine cible (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_ARCH_CPU

Nom du processeur Debian de la machine cible (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_ARCH_BITS

Taille de pointeur de la machine cible (en bits, depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_ARCH_ENDIAN

Boutisme de la machine cible (petit ou gros, depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_GNU_CPU

Partie « processeur » de DEB_TARGET_GNU_TYPE (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_GNU_SYSTEM

Partie « système » de DEB_TARGET_GNU_TYPE (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_GNU_TYPE

Type du système GNU de la machine cible (depuis dpkg 1.17.14).

DEB_TARGET_MULTIARCH

Le type de système clarifié GNU de la machine cible, utilisé pour les chemins du système de fichiers (depuis dpkg 1.17.14).

FICHIERS

Tables d’architectures
All these files have to be present for dpkg−architecture to work. Their location can be overridden at runtime with the environment variable DPKG_DATADIR. These tables contain a format Version pseudo−field on their first line to mark their format, so that parsers can check if they understand it, such as "# Version=1.0".
/usr/share/dpkg/cputable

Table of known CPU names and mapping to their GNU name. Format version 1.0 (since dpkg 1.13.2).

/usr/share/dpkg/ostable

Table of known operating system names and mapping to their GNU name. Format version 2.0 (since dpkg 1.18.11).

/usr/share/dpkg/tupletable

Mapping between Debian architecture tuples and Debian architecture names. Format version 1.0 (since dpkg 1.18.11).

/usr/share/dpkg/abitable

Table of Debian architecture ABI attribute overrides. Format version 2.0 (since dpkg 1.18.11).

Gestion de l’empaquetage
/usr/share/dpkg/architecture.mk

Un fragment de fichier Makefile qui définit correctement et exporte toutes les variables que dpkg−architecture peut fournir (depuis dpkg 1.16.1).

EXEMPLES

dpkg−buildpackage accepte l’option −a, et la passe à dpkg−architecture. Voici d’autres exemples :

CC=i386−gnu−gcc dpkg−architecture −c debian/rules build

eval `dpkg−architecture −u`

Vérifie si l’architecture en cours (ou celle spécifiée) est identique à une architecture :

dpkg−architecture −elinux−alpha

dpkg−architecture −amips −elinux−mips

Vérifie si l’architecture en cours (ou celle spécifiée) est un système Linux :

dpkg−architecture −ilinux−any

dpkg−architecture −ai386 −ilinux−any

Utilisation dans debian/rules
Les variables d’environnement définies par dpkg−architecture sont fournies à debian/rules comme variables pour make (consultez la documentation de make). Cependant, vous ne devez pas compter là−dessus puisque cela empêche les appels manuels à ce script. À la place, vous devez toujours les initialiser en utilisant dpkg−architecture avec l’option −q. Voici quelques exemples, qui indiquent aussi comment améliorer la gestion des compilations croisées de votre paquet :

Récupération du type de système GNU et passage à ./configure :

DEB_BUILD_GNU_TYPE ?= $(shell dpkg−architecture −qDEB_BUILD_GNU_TYPE)
DEB_HOST_GNU_TYPE ?= $(shell dpkg−architecture −qDEB_HOST_GNU_TYPE)
[...]
ifeq ($(DEB_BUILD_GNU_TYPE), $(DEB_HOST_GNU_TYPE))
confflags += −−build=$(DEB_HOST_GNU_TYPE)
else
confflags += −−build=$(DEB_BUILD_GNU_TYPE) \
−−host=$(DEB_HOST_GNU_TYPE)
endif
[...]
./configure $(confflags)

Effectuer une action pour une architecture spécifique :

DEB_HOST_ARCH ?= $(shell dpkg−architecture −qDEB_HOST_ARCH)

ifeq ($(DEB_HOST_ARCH),alpha)
[...]
endif

Ou, si vous n’avez besoin que de vérifier le type du processeur et du système, utilisez les variables DEB_HOST_ARCH_CPU ou DEB_HOST_ARCH_OS.

Veuillez noter qu’il est également possible d’utiliser un fragment externe de fichier Makefile pour définir correctement toutes les variables que dpkg−architecture peut fournir :

include /usr/share/dpkg/architecture.mk

ifeq ($(DEB_HOST_ARCH),alpha)
[...]
endif

Dans tous les cas, il ne faut jamais utiliser dpkg −−print−architecture pour récupérer les informations relatives à l’architecture pendant la construction d’un paquet.

ENVIRONNEMENT

DPKG_DATADIR

If set, it will be used as the dpkg data directory, where the architecture tables are located (since dpkg 1.14.17). Defaults to «/usr/share/dpkg».

NOTES

Tous les noms de commandes et d’options longs ne sont disponibles qu’à partir de dpkg 1.17.17.

VOIR AUSSI

dpkg−buildpackage(1), dpkg−cross(1).

TRADUCTION

Ariel VARDI <ariel.vardi [AT] freesbee.fr>, 2002. Philippe Batailler, 2006. Nicolas François, 2006. Veuillez signaler toute erreur à <debian−l10n−french [AT] lists.org>.

COMMENTS