Manpages

NOM

ctermid − Obtenir le nom du terminal de contrôle

SYNOPSIS

#include <stdio.h>

char *ctermid(char *s);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

ctermid() : _POSIX_C_SOURCE >= 1 || _XOPEN_SOURCE || _POSIX_SOURCE

DESCRIPTION

La fonction ctermid() renvoie une chaîne de caractères correspondant au chemin d’accès du terminal contrôlant le processus en cours. Si s vaut NULL, un tampon statique est utilisé pour renvoyer la chaîne, sinon s doit pointer sur le tampon à remplir avec le nom du terminal. La constante symbolique L_ctermid représente le nombre maximal de caractères dans le nom renvoyé.

VALEUR RENVOYÉE

Un pointeur sur le nom du terminal.

ATTRIBUTS

Multithreading (voir pthreads(7))
La fonction ctermid() est sûre dans un contexte multithread avec exceptions. Elle n’est pas sûre dans un contexte multithread si appelée avec un paramètre NULL.

CONFORMITÉ

Svr4, POSIX.1−2001.

BOGUES

Le chemin renvoyé n’identifie pas obligatoirement le terminal de contrôle de manière unique. Ce peut être, par exemple, /dev/tty.

Il n’est pas garanti que le programme puisse ouvrir le terminal.

VOIR AUSSI

ttyname(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS