Manpages

NOM

charmap − Symboles définissant le codage des caractères

DESCRIPTION

Une description de table de caractères (« charmap ») définit une liste des caractères disponibles et leur codage. Tous les jeux de caractères doivent contenir, comme sous−ensemble propre, le jeu de caractères standard (« portable character set »).

Syntaxe
Un fichier de table de caractères commence par un en−tête contenant les mots−clés suivants :
<codeset>

suivi du nom de l’ensemble des codes.

<mb_cur_max>

suivi du nombre maximal d’octets pour un caractère multioctets. Les caractères multioctets ne sont pas encore gérés. La valeur par défaut est 1.

<mb_cur_min>

suivi du nombre minimal d’octets par caractère. Cette valeur doit être inférieure ou égale à mb_cur_max. Par défaut, elle est égale à mb_cur_max.

<escape_char>

est suivi d’un caractère qui doit être utilisé comme caractère de déspécification (caractère « d’échappement ») pour le reste du fichier afin de marquer les caractères qui doivent être interprétés d’une manière particulières. La valeur par défaut est l’anti−slash (\).

<comment_char>

est suivi d’un caractère qui servira à introduire les commentaires dans le reste du fichier. Par défaut, il s’agit du dièse (#).

La définition de la table de caractères elle−même commence avec le mot−clé CHARMAP en colonne 1.

Les lignes qui suivent peuvent prendre l’une des deux formes suivantes pour définir le codage du caractère :
<nom_symbolique> <codage> <commentaires>

Cette forme définit un seul caractère et son codage.

<nom_symbolique>...<nom_symbolique> <codage> <commentaires>

Cette forme définit plusieurs caractères. Ce n’est utile qu’avec les caractères multioctets, qui ne sont pas gérés pour l’instant.

La dernière ligne d’un fichier de table de caractères doit contenir END CHARMAP.

Noms symboliques
Le nom symbolique d’un caractère ne doit contenir lui−même que des caractères du jeu standard. Le nom est encadré par < et >. Le caractère placé à la suite d’un caractère de déspécification <escape_char> prend sa valeur propre. Par exemple, la chaîne "<\\\>>" représente le nom symbolique "\>" encadré par < et >.

Codage des caractères
Le codage peut prendre l’une des trois formes suivantes :
<caractère_de_déspécification>d<nombre>

avec un nombre décimal

<caractère_de_déspécification>x<nombre>

avec un nombre hexadécimal

<caractère_de_déspécification><nombre>

avec un nombre octal.

FICHIERS

/usr/share/i18n/charmaps/*

CONFORMITÉ

POSIX.2.

VOIR AUSSI

locale(1), localedef(1), localeconv(3), setlocale(3), locale(5)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Jean−Luc Coulon et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS