Available in

(8) (8)/de (8)/es (8)/fr (8)/ja (8)/ko (8)/pl (8)/tr (8)/zh_cn (8)/zh_tw

Contents

NOM

rdev − Interroger/configurer l’image du périphérique racine, la taille du disque mémoire ou le mode vidéo.

SYNOPSIS

rdev [−Rrvh] [−o décalage] [image [valeur [décalage]]]
rdev
[−o décalage] [image [périphérique racine [décalage]]]
ramsize
[−o décalage] [image [taille [décalage]]]
vidmode
[−o décalage] [image [mode [décalage]]]
rootflags
[−o décalage] [image [flags [décalage]]]

DESCRIPTION

Sans paramètre, rdev affiche une ligne de /etc/mtab pour le système de fichiers racine actuel. Sans paramètre, ramsize, vidmode et rootflags affichent l’aide.

Dans une image amorçable du noyau Linux sur i386, il y a des octets qui spécifient le périphérique racine, le mode vidéo et la taille du disque mémoire. Ces octets, par défaut, commencent à l’offset 504 (décimal) dans l’image du noyau :

498 Drapeaux racines
(500 et 502 réservés)
504 Taille du disque mémoire
506 Mode VGA
508 Périphérique Racine
(510 Signature de démarrage)

rdev changera ces valeurs.

Valeurs typiques pour le paramètre image, qui est l’image noyau amorçable :

/vmlinux
/vmunix
/boot/bzImage−2.4.0
/dev/fd0
/dev/fd1

Lors de l’invocation de la commande rdev, le paramètre root_device peut être quelque chose comme :

/dev/hda1
/dev/hdf13
/dev/sda2
/dev/sdc4
/dev/ida/c0d0p1

Il est également possible de spécifier le périphérique avec une paire d’entiers décimaux majeur,mineur.

For the ramsize command, the size parameter specifies the size of the RAM disk in kilobytes. 2.0.x kernels and newer dynamically allocate the ramdisk and do not need this setting.

For the rootflags command, the flags parameter contains extra information used when mounting root. Currently the only effect of these flags is to force the kernel to mount the root filesystem in readonly mode if flags is non−zero.

For the vidmode command, the mode parameter specifies the video mode:

−3 = Pose la question
−2 = VGA étendu
−1 = VGA normal
0 = comme si « 0 » était choisi comme réponse à la question
1 = comme si « 1 » était choisi comme réponse à la question
2 = comme si « 2 » était choisi comme réponse à la question
n = comme si « n » était choisi comme réponse à la question

Si value n’est pas spécifiée, l’image sera examinée pour déterminer les paramètres courants.

OPTIONS

−r

Obliger rdev à se comporter comme ramsize. (Non pertinent pour les noyaux 2.0.x et ultérieurs.)

−R

Obliger rdev à se comporter comme rootflags.

−v

Obliger rdev à se comporter comme vidmode.

−h

Afficher l’aide.

BOGUES

L’utilitaire rdev, lorsqu’il est utilisé sur autre chose que le périphérique racine en cours, est une ancienne astuce qui fonctionne en modifiant l’image noyau à un offset « magique » avec des nombres «magiques ». Ceci ne fonctionne que sur i386, et une telle utilisation est vivement déconseillée. Utilisez à la place un chargeur de démarrage comme SysLinux ou LILO.

HISTORIQUE

L’offset 502 était utilisé pour enregistrer le numéro du périphérique d’échange (dans Linux 0.12), et « rdev −s\[u00BB] ou « swapdev » était utilisé pour le modifier. Cependant, depuis Linux 0.95, cette constante n’est plus utilisée et le périphérique d’échange est spécifié en utilisant l’appel système swapon().

L’offset 504 était utilisé pour enregistrer la taille du disque mémoire en kilo−octets. On peut y indiquer une taille, qui sera prise au sommet de la mémoire. Dans Linux 1.1.39, il devint possible de configurer cette taille dans la ligne de commande du noyau. La configuration du disque mémoire a changé dans Linux 1.3.48. La mémoire est désormais prise dans le tampon cache, ce qui permet au disque mémoire de grossir dynamiquement. L’interprétation du mot décrivant le disque mémoire a également changé. Le bit de poids fort indique si un disque mémoire sera demandé (1 : demander un disque mémoire : « VFS: Insert ramdisk floppy and press ENTER » (« VFS : Insérez la disquette contenant le disque mémoire puis pressez Entrée ») − ce qui est nécessaire pour les démarrages avec deux disquettes). Le bit suivant indique si le disque mémoire doit être chargé (1 : charger le disque mémoire). Enfin, les 11 bits de poids faible indiquent le numéro de bloc de démarrage du système de fichiers (ce qui permet de n’avoir qu’une seule disquette de démarrage). Consultez également linux/Documentation/ramdisk.txt.

AUTEURS

rdev a été écrit, à l’origine, par Werner Almesberger
<almesber [AT] nessie.ch>, puis modifié par Peter MacDonald
<pmacdona [AT] sanjuan.CA>. Enfin le support pour rootflags a été
ajouté par Stephen Tweedie <sct [AT] dcs.uk>.

DISPONIBILITÉ

La commande rdev fait partie du paquet util−linux−ng, elle est disponible sur ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util−linux−ng/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Sébastien Blanchet en 2002. La version présente dans Debian est maintenue les membres de la liste <debian−l10n−french AT lists DOT debian DOT org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr−extra.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus