Available in

(5) (5)/de (5)/es (5)/fr (5)/ja (5)/pt (5)/pt_br

Contents

NOM

apt_preferences − Un fichier de contrôle des préférences pour APT

DESCRIPTION

Le fichier d’APT, /etc/apt/preferences, peut être utilisé pour choisir la version des paquets que l’on veut installer.

Quand le fichier sources.list(5)contient des références à plusieurs distributions (par exemple, stable et testing), plusieurs versions d’un paquet peuvent être installées. APT affecte une priorité à chaque version disponible. La commande apt−get, tenant compte des contraintes de dépendance, installe la version qui possède la priorité la plus haute. Le fichier des préférences annule les priorités assignées par défaut aux versions des paquets : ainsi l’utilisateur peut choisir la version qu’il veut installer.

Si le fichier sources.list(5)contient, pour une même distribution, des références à plusieurs sites de téléchargement, il peut exister plusieurs exemplaires de la même version d’un paquet. Dans ce cas, apt−get télécharge l’exemplaire qui apparaît en premier dans le fichier sources.list(5). Le fichier des préférences n’influe pas sur le choix des exemplaires, seulement sur le choix de la version.

Les priorités affectées par défaut
Quand le fichier des préférences n’existe pas, ou quand aucune entrée de ce fichier ne s’applique à une version précise, la priorité affectée à cette version est la priorité de la distribution à laquelle elle appartient. On peut distinguer une distribution et lui donner une priorité plus haute que celle des autres distributions : on l’appelle la distribution par défaut ou « target release » et elle peut être définie sur la ligne de commande de apt−get ou dans le fichier de configuration d’APT, /etc/apt/apt.conf. Par exemple :

apt−get install −t testing paquet

APT::Default−Release "stable";

Quand une distribution par défaut a été indiquée, APT utilise l’algorithme suivant pour déterminer la priorité des versions d’un paquet :

une priorité égale à 100

est affectée à la version déjà installée (si elle existe).

une priorité égale à 500

est affectée aux versions qui ne sont pas installées et qui n’appartiennent pas à la distribution par défaut.

une priorité égale à 990

est affectée aux versions qui ne sont pas installées et qui appartiennent à la distribution par défaut.

Quand aucune distribution par défaut n’a été indiquée, APT affecte simplement une priorité égale à 100 à toute version installée d’un paquet et une priorité égale à 500 à tout version non installée.

Puis APT applique les règles suivantes pour déterminer la version du paquet qu’il faut installer (elles sont listées par ordre de priorité) :

Ne jamais revenir en arrière, sauf si la priorité d’une version disponible dépasse 1000. « Revenir en arrière » signifie installer une version moins récente que la version installée. Il faut noter qu’aucune des priorités par défaut n’excède 1000 ; de telles valeurs ne peuvent être définies que dans le fichier des préférences. Notez aussi qu’il est risqué de revenir en arrière.

Installer la version qui possède la priorité la plus haute.

Quand deux (ou plus) versions ont la même priorité, installer la version la plus récente (c.−à−d. celle dont le numéro de version est le plus grand).

Quand deux (ou plus) versions ont la même priorité et le même numéro de version, mais soit les paquets diffèrent par certaines métadonnées, soit l’option −−reinstall a été donnée, installer la version qui n’est pas installée.

En général, la version installée d’un paquet (priorité 100) n’est pas aussi récente que les versions disponibles dans les sources listées dans le fichier sources.list(5)(priorité 500 ou 990). Et donc le paquet sera mis à niveau avec la commande : apt−get install paquet ou apt−get dist−upgrade.

La version installée d’un paquet peut être − rarement − plus récente que tout autre version disponible. Les commandes apt−get install paquet ou apt−get upgrade ne provoquent pas de retour en arrière.

Parfois, la version installée d’un paquet est plus récente que la version appartenant à la distribution par défaut, mais moins récente que la version appartenant à une autre distribution. Une telle version sera mise à niveau par les commandes apt−get install paquet ou apt−get upgrade car au moins l’une des versions disponibles possède une plus haute priorité que celle de la version installée.

Conséquences des préférences
Le fichier des préférences permet à l’administrateur système de contrôler l’affectation des priorités. Ce fichier est constitué d’une ou plusieurs entrées séparées par des lignes blanches. Ces entrées peuvent avoir deux formes, une forme particulière et une forme générale.

La forme particulière affecte une priorité (Pin−Priority) à un paquet précis, à une version précise ou à un intervalle spécifiant plusieurs versions. Par exemple, l’entrée suivante affecte une priorité haute à toutes les versions du paquet perl dont le numéro de version commence par 5.8.

Package: perl
Pin: version 5.8*
Pin−Priority: 1001

La forme générale affecte une priorité à toutes les versions d’un paquet dans une distribution donnée (c’est−à−dire, à toutes les versions d’un paquet qui sont listées dans un fichier Release), ou à toutes les versions d’un paquet provenant d’un site internet identifié par un nom complètement qualifié.

Cette forme générale des entrées du fichier des préférences s’applique seulement aux groupes de paquets. Par exemple, l’entrée suivante affecte une priorité haute à toutes les versions disponibles dans le site local.

Package: *
Pin: origin ""
Pin−Priority: 999

Attention ! le mot−clé utilisé ici, origin, ne doit pas être confondu avec l’Origine d’une distribution indiquée dans un fichier Release. Ce qui suit l’étiquette « Origin: » dans un fichier Release n’est pas une adresse internet mais le nom d’un auteur ou d’un distributeur, comme Debian ou Ximian.

L’entrée suivante affecte une priorité basse à toutes les versions d’un paquet appartenant à toute distribution dont le nom d’« Archive » est unstable.

Package: *
Pin: release a=unstable
Pin−Priority: 50

L’entrée suivante affecte une priorité haute à toutes les versions d’un paquet appartenant à toute distribution dont le nom d’« Archive » est stable et dont le numéro de « Version » est 3.0.

Package: *
Pin: release a=stable, v=3.0
Pin−Priority: 500

Comment APT interprète−t−il les priorités ?
Les priorités (P) indiquées dans le fichier des préférences doivent être des entiers positifs ou négatifs. Ils sont interprétés à peu près comme suit :

P > 1000

Cette priorité entraîne l’installation du paquet même s’il s’agit d’un retour en arrière.

990 < P <=1000

La version sera installée, même si elle n’appartient pas à la distribution par défaut ; mais elle ne sera pas installée si la version installée est plus récente.

500 < P <=990

La version sera installée, sauf s’il existe une version appartenant à la distribution par défaut ou si la version installée est plus récente.

100 < P <=500

La version sera installée, sauf s’il existe une version appartenant à une autre distribution ou si la version installée est plus récente.

0 < P <=100

La version sera installée si aucune version du paquet n’est installée.

P < 0

Cette priorité empêche l’installation de la version.

Si l’une des entrées de forme particulière correspond à la version disponible d’un paquet, la première entrée trouvée détermine la priorité de cette version. S’il n’en existe pas, et si l’une des entrées de forme générale correspond à la version disponible d’un paquet, la première entrée trouvée détermine la priorité.

Supposons par exemple que le fichier des préférences contienne les trois entrées décrites ci−dessous :

Package: perl
Pin: version 5.8*
Pin−Priority: 1001

Package: *
Pin: origin ""
Pin−Priority: 999

Package: *
Pin: release unstable
Pin−Priority: 50

Alors :

La version la plus récente du paquet perl sera installé pour autant que son numéro de version commence par 5.8. Si l’une des versions 5.8* existe et si la version installée est une version 5.9*, il y aura un retour en arrière.

Les versions des paquets (autres que perl) disponibles dans le site local ont priorité sur les autres versions, même celles appartenant à la distribution par défaut.

La version d’un paquet dont l’origine n’est pas le site local mais un site internet listé dans sources.list(5)et qui appartient à une distribution unstable, ne sera installée que si aucune version du paquet n’est déjà installée.

Détermination de la version des paquets et des propriétés des distributions
Chaque source listée dans le fichier sources.list(5)doit fournir les fichiers Packages et Release qui décrivent les paquets disponibles à cet endroit.

Le fichier Packages se trouve normalement dans le répertoire .../dists/dist−name/component/arch, par exemple, .../dists/stable/main/binary−i386/Packages. Il consiste en entrées composées de lignes, une pour chaque paquet disponible dans le répertoire. Seules deux lignes des entrées sont pertinentes pour la détermination des priorités :

La ligne Package:

donne le nom du paquet

La ligne Version:

donne le numéro de version du paquet

Le fichier Release se trouve normalement dans le répertoire .../dists/dist−name, par exemple, .../dists/stable/Release, ou .../dists/woody/Release. Il consiste en une seule entrée composée de plusieurs lignes qui s’applique à tous les paquets situés dans les répertoires sous le répertoire parent. Contrairement au fichier Packages, presque toutes les lignes du fichier Release sont pertinentes pour déterminer les priorités :

La ligne Archive:

nomme l’archive à laquelle appartiennent tous les paquets situés dans les répertoires. Par exemple, la ligne Archive: stable indique que tous les paquets dans les répertoires situés sous le répertoire parent du fichier Release appartiennent à l’archive stable. Indiquer cette valeur dans le fichier des préférences demanderait cette ligne :

Pin: release a=stable

La ligne Version:

indique la version de la distribution. Par exemple, les paquets dans les répertoires peuvent appartenir à la distribution Debian GNU/Linux version 3.0. Il n’y a pas de numéro de version pour les distributions testing et unstable car elles n’ont pas encore été publiées. Indiquer cette valeur dans le fichier des préférences demanderait ces lignes :

Pin: release v=3.0
Pin: release a=stable, v=3.0
Pin: release 3.0

La ligne Component:

nomme un composant qui indique le type de licence associée aux paquets situés dans les répertoires sous le fichier Release. Par exemple, la ligne Component: main indique que tous les exemplaires dans les répertoires appartiennent au composant main, c’est−à−dire que leur licence est en accord avec les Directives Debian pour le logiciel libre. Indiquer ce composant dans le fichier des préférences demanderait cette ligne :

Pin: release c=main

La ligne Origin:

nomme l’origine des paquets situés dans les répertoires sous le fichier Release. En général, c’est Debian. Indiquer cette origine dans le fichier des préférences demanderait cette ligne :

Pin: release o=Debian

La ligne Label:

indique un label pour les paquets qui se trouvent dans les répertoires sous le fichier Release. En général, c’est Debian. Indiquer cette origine dans le fichier des préférences demanderait cette ligne :

Pin: release l=Debian

Tous les fichiers Packages et Release récupérés dans des sources listées par le fichier sources.list(5)sont conservés dans le répertoire /var/lib/apt/lists ou dans le fichier spécifié par la variable Dir::State::Lists dans le fichier apt.conf. Par exemple, le fichier debian.lcs.mit.edu_debian_dists_unstable_contrib_binary−i386_Release contient le fichier Release du site debian.lcs.mit.edu, architecture binary−i386 et composant contrib de la distribution unstable.

Lignes facultatives dans le fichier des préférences
Toute entrée du fichier des préférences peut commencer par une ou plusieurs lignes contenant le mot Explanation:. Cela permet des commentaires.

La ligne Pin−Priority: d’une entrée est facultative. Si elle n’existe pas, APT affecte une priorité inférieure de 1 à la valeur spécifiée sur une ligne commençant par Pin−Priority: release ....

EXEMPLES

Comment suivre Stable ?
Le fichier des préférences suivant affecte une priorité plus haute que la priorité par défaut (500) à tous les exemplaires appartenant à la distribution stable et une priorité prohibitivement basse à tous les exemplaires appartenant à d’autres distributions Debian.

Explanation: Ne pas installer des exemplaires d’origine Debian
Explanation: sauf ceux de la distribution stable
Package: *
Pin: release a=stable
Pin−Priority: 900

Package: *
Pin: release o=Debian
Pin−Priority: −10

Avec le fichier des préférences ci−dessus et un fichier sources.list(5)adéquat, les commandes suivantes utiliseront les versions les plus récentes de stable pour faire la mise à niveau :

apt−get install paquet
apt−get upgrade
apt−get dist−upgrade

La commande suivante utilisera la version la plus récente de la distribution testing pour mettre à niveau le paquet spécifié ; cependant les mises à niveau ultérieures du paquet ne se feront pas à moins de relancer la commande.

apt−get install paquet/testing

Comment suivre Testing ou Unstable ?
Le fichier des préférences suivant affecte une priorité haute aux versions des paquets appartenant à la distribution testing, une priorité moindre aux versions appartenant à la distribution unstable et une priorité prohibitivement basse aux versions appartenant à d’autres distributions Debian.

Package: *
Pin: release a=testing
Pin−Priority: 900

Package: *
Pin: release a=unstable
Pin−Priority: 800

Package: *
Pin: release o=Debian
Pin−Priority: −10

Avec un fichier sources.list(5)approprié et le fichier des préférences ci−dessus, les commandes suivantes utiliseront les versions les plus récentes de testing pour faire la mise à niveau :

apt−get install paquet
apt−get upgrade
apt−get dist−upgrade

La commande suivante utilisera la version la plus récente de la distribution unstable pour mettre à niveau le paquet spécifié ; Par la suite, apt−get upgrade mettra le paquet à jour avec la plus récente version dans testing si elle est plus récente que la version installée ou avec la plus récente version dans unstable si elle est plus récente que la version installée.

apt−get install paquet/unstable

SEE ALSO

apt−get(8) apt−cache(8) apt.conf(5) sources.list(5)

BOGUES

Voyez la [1] page concernant les bogues d’APT. Si vous voulez signaler un bogue, consultez le texte /usr/share/doc/debian/bug−reporting.txt ou utilisez la commande reportbug(1).

TRADUCTION

Philippe Batailler. <debian−l10n−french [AT] lists.org>. 2005.

AUTEUR

APT team

Auteur.

REFERENCES

1. page concernant les bogues d’APT

http://bugs.debian.org/src:apt

COMMENTS

blog comments powered by Disqus