Manpages

NOM

strchr, strrchr, strchrnul − Rechercher un caractère dans une chaîne

SYNOPSIS

#include <string.h>

char *strchr(const char *s, int c);

char *strrchr(const char *s, int c);

#define _GNU_SOURCE /* Consultez feature_test_macros(7) */
#include <string.h>

char *strchrnul(const char *s, int c);

DESCRIPTION

La fonction strchr() renvoie un pointeur sur la première occurrence du caractère c dans la chaîne s.

La fonction strrchr() renvoie un pointeur sur la dernière occurrence du caractère c dans la chaîne s.

La fonction strchrnul() est comme strchr(), sauf que si c n’est pas trouvé dans s, alors elle retourne un pointeur sur l’octet nul à la fin de s, au lieu de NULL.

Pour ces fonctions, « caractère » signifie « octet » ; elles ne marchent pas avec des caractères larges ou multioctets.

VALEUR RENVOYÉE

Les fonctions strchr() et strrchr() renvoient un pointeur sur le caractère correspondant, ou NULL si le caractère n’a pas été trouvé. L’octet nul final est considéré comme faisant partie de la chaîne, de telle sorte que si « \0 » est indiqué pour c, ces fonctions renvoient un pointeur sur la fin de chaîne.

La fonction strchrnul() renvoie un pointeur sur le caractère correspondant, ou un pointeur sur le caractère nul terminant s (c’est−à−dire s+strlen(s)) si le caractère n’a pas été trouvé.

VERSIONS

strchrnul() a été introduite dans la glibc dans sa version 2.1.

ATTRIBUTS

Multithreading (voir pthreads(7))
Les fonctions strchr(), strrchr() et strchrnul() sont sûres dans un contexte multithread.

CONFORMITÉ

strchr() et strrchr() sont présents dans SVr4, BSD 4.3, C89 et C99. strchrnul() est une extension GNU.

VOIR AUSSI

index(3), memchr(3), rindex(3), string(3), strlen(3), strpbrk(3), strsep(3), strspn(3), strstr(3), strtok(3), wcschr(3), wcsrchr(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Nicolas François et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS