Manpages

NOM

pthread_cancel − Envoyer une requête d’annulation à un thread

SYNOPSIS

#include <pthread.h>

int pthread_cancel(pthread_t thread);

Compilez et effectuez l’édition des liens avec l’option −pthread.

DESCRIPTION

La fonction pthread_cancel() envoie une requête d’annulation au thread thread. Si et quand le thread ciblé réagit à la requête d’annulation dépend de deux attributs qui sont sous le contrôle de ce thread : son état d’annulation (state) et son mode d’annulation (type).

L’état d’annulation d’un thread, déterminé par pthread_setcancelstate(3), peut être activé (enabled), c’est le défaut pour les nouveaux threads, ou désactivé (disabled). Si un thread désactive l’annulation, alors une demande d’annulation restera dans la file d’attente jusqu’à ce que le thread active l’annulation. Si un thread active l’annulation, alors son mode d’annulation va déterminer le moment où cette annulation est effectuée.

Le mode d’annulation d’un thread, déterminé par pthread_setcanceltype(3), peut être asynchrone (asynchronous) ou retardée (deferred), qui est le mode par défaut pour les nouveaux threads. Un mode d’annulation asynchrone signifie que le thread peut être annulé à tout moment (d’ordinaire immédiatement, mais ce n’est pas garanti). Un mode d’annulation retardé signifie que l’annulation peut être retardée jusqu’à ce que le thread appelle une fonction qui est un point d’annulation (cancellation point). Une liste des fonctions qui sont ou peuvent être des points d’annulation est donnée dans pthreads(7).

Quand une requête d’annulation est traitée, les étapes suivantes sont effectuées pour thread (dans cet ordre) :

1.

Les gestionnaires de nettoyage sont dépilés (dans l’ordre inverse dans lequel ils ont été empilés) et appelés (consultez pthread_cleanup_push(3)).

2.

Les destructeurs de données spécifiques aux threads sont appelés, dans un ordre non déterminé (consultez pthread_key_create(3)).

3.

Le thread s’est terminé (consultez pthread_exit(3)).

Les étapes ci−dessus sont effectuées de manière asynchrone par rapport à l’appel à pthread_cancel(). La valeur de retour de pthread_cancel() ne fait qu’informer l’appelant si une requête d’annulation a été correctement mise en file d’attente.

Après qu’un thread annulé s’est terminé, une demande de jointure par pthread_join(3) renvoie PTHREAD_CANCELED comme état de sortie du thread. Il faut noter que joindre un thread est la seule manière de savoir si une annulation a terminé.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de réussite, pthread_cancel() renvoie 0 ; en cas d’erreur, elle renvoie un numéro d’erreur non nul.

ERREURS

ESRCH

Aucun thread avec pour identifiant thread n’a pu être trouvé.

CONFORMITÉ

POSIX.1−2001.

NOTES

Sous Linux, l’annulation est implémentée par des signaux. Avec l’implémentation NPTL, le premier signal temps−réel (c’est−à−dire le signal 32) est utilisé dans ce but. Avec LinuxThreads, le second signal temps−réel est utilisé, si les signaux temps−réels sont disponibles, sinon SIGUSR2 est utilisé à la place.

EXEMPLE

Le programme ci−dessous crée un thread puis l’annule. Le thread principal joint le thread annulé pour vérifier que son état de sortie était bien PTHREAD_CANCELED. La session suivante montre un exemple d’exécution :

$ ./a.out
thread_func(): started; cancellation disabled
main(): sending cancellation request
thread_func(): about to enable cancellation
main(): thread was canceled

Source du programme
#include <pthread.h>
#include <stdio.h>
#include <errno.h>
#include <stdlib.h>
#include <unistd.h>

#define handle_error_en(en, msg) \
do { errno = en; perror(msg); exit(EXIT_FAILURE); } while (0)

static void *
thread_func(void *ignored_argument)
{
int s;

/* Disable cancellation for a while, so that we don't
immediately react to a cancellation request */

s = pthread_setcancelstate(PTHREAD_CANCEL_DISABLE, NULL);
if (s != 0)
handle_error_en(s, "pthread_setcancelstate");

printf("thread_func(): started; cancellation disabled\n");
sleep(5);
printf("thread_func(): about to enable cancellation\n");

s = pthread_setcancelstate(PTHREAD_CANCEL_ENABLE, NULL);
if (s != 0)
handle_error_en(s, "pthread_setcancelstate");

/* sleep() is a cancellation point */

sleep(1000); /* Should get canceled while we sleep */

/* Should never get here */

printf("thread_func(): not canceled!\n");
return NULL;
}

int
main(void)
{
pthread_t thr;
void *res;
int s;

/* Start a thread and then send it a cancellation request */

s = pthread_create(&thr, NULL, &thread_func, NULL);
if (s != 0)
handle_error_en(s, "pthread_create");

sleep(2); /* Give thread a chance to get started */

printf("main(): sending cancellation request\n");
s = pthread_cancel(thr);
if (s != 0)
handle_error_en(s, "pthread_cancel");

/* Join with thread to see what its exit status was */

s = pthread_join(thr, &res);
if (s != 0)
handle_error_en(s, "pthread_join");

if (res == PTHREAD_CANCELED)
printf("main(): thread was canceled\n");
else
printf("main(): thread wasn't canceled (shouldn't happen!)\n");
exit(EXIT_SUCCESS);
}

VOIR AUSSI

pthread_cleanup_push(3), pthread_create(3), pthread_exit(3), pthread_join(3), pthread_key_create(3), pthread_setcancelstate(3), pthread_setcanceltype(3), pthread_testcancel(3), pthreads(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Denis Barbier (2010).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS