Manpages

NOM

pppconfig − Configurer le démon pppd afin de se connecter à Internet

SYNOPSIS

pppconfig [−−version] | [−−help] | [[−−dialog] | [−−whiptail] | [−−gdialog] [−−noname] | [fichier_fournisseur]]

DESCRIPTION

pppconfig est un utilitaire basé sur une interface « dialog », piloté par menu, afin d’automatiser la configuration d’une connexion PPP. Il fournit des explications étendues à chaque étape. pppconfig gère les méthodes d’identification « PAP », « CHAP » et « chat ». Il utilise les fichiers de configuration standard de ppp et active ppp, les commandes standard « pon » et « poff » peuvent dès lors être utilisées pour contrôler ppp. Les autres fonctionnalités gérées par pppconfig sont :
− Différents fournisseurs d’accès Internet avec serveurs de domaines (DNS) distincts ;
− Détection du modem ;
− DNS dynamique ;
− Connexion à la demande ;
− Permettre l’emploi de ppp aux utilisateurs non privilégiés ;
− Utilisation de l’interface graphique « gdialog » en remplacement de « dialog » si possible.

Avant de lancer pppconfig, vous devez savoir quelle méthode d’identification votre fournisseur requiert, le nom d’utilisateur et le mot de passe à utiliser qu’il vous a fourni, et le numéro de téléphone. S’il faut utiliser la méthode « chat », vous aurez aussi besoin de connaître les invites de « login » et « password » ainsi que toutes autres invites et réponses requises pour se connecter. Si vous ne pouvez pas obtenir ces informations auprès du fournisseur, vous pouvez essayer de vous connecter avec l’utilitaire minicom et tenter de passer à travers la procédure jusqu’à ce que vous obteniez les parasites indiquant que le démon ppp a démarré à l’autre bout.

pppconfig vous permet de configurer des connexions avec plusieurs fournisseurs. Par exemple, vous pouvez appeler votre fournisseur d’accès « fai », votre bureau « lebureau » et votre université « univ ». Il suffit alors de lancer la commande « pon fai » pour vous connecter avec votre fournisseur d’accès, « pon lebureau » pour votre bureau, et « pon univ » pour votre université.

Il peut déterminer sur quel port série votre modem est connecté, mais la gestion doit être déjà configurée. C’est normalement fait lors de l’installation d’une distribution Linux.

Vous pouvez configurer vos serveurs de noms, ou, si votre fournisseur utilise un DNS dynamique, vous pouvez dire à ppp de l’utiliser.

Vous pouvez configurer ppp pour la connexion à la demande, pour que votre connexion ppp soit établie automatiquement. Cependant, il ne lancera pas le démon pppd pour vous. Vous devrez toujours démarrer pppd vous−même (« pon » le fera). Une fois démarré, il attendra en tâche de fond un accès au Net et créera la connexion.

Si vous avez sélectionné « Static » dans l’étape « Configuration des serveurs de noms », pppconfig va créer un fichier dans le répertoire /etc/ppp/resolv/ nommé avec le fournisseur que vous avez configuré et contenant une ligne commencant par « nameserver » pour chaque adresse IP que vous avez fournies. Ce fichier remplacera /etc/resolv.conf quand la connexion sera prête. Le nom du fournisseur sera passé dans la variable « ipparam » pour que le script 0dns−up sache quel fichier employer. Le fichier /etc/resolv.conf original sera remis en place une fois la connexion terminée. Vous pouvez éditer ce fichier si vous voulez et ajouter des paramètres tels que « search » ou « domain » ou encore des serveurs de noms supplémentaires. Soyez certain d’avoir lu le manuel de resolv.conf. Les paramètres « search » et « domain » ne permettent probablement pas de faire ce que vous pensez.

Si vous avez sélectionné « dynamic » dans l’étape « Configuration des serveurs de noms », pppconfig va créer un fichier dans le répertoire /etc/ppp/resolv/ nommé avec le fournisseur que vous avez configuré mais ne contenant rien. Lorsque la connexion sera prête, les serveurs de noms fournis par votre fournisseur seront ajoutés et ce fichier remplacera /etc/resolv.conf. Vous pouvez éditer ce fichier si vous voulez, et ajouter des paramètres tels que « search » ou « domain » ou encore des serveurs de noms additionnels.

Si vous avez sélectionné « None » dans l’étape « Configuration des serveurs de noms », pppconfig ne créera aucun fichier dans le répertoire /etc/ppp/resolv/ et laissera le fichier /etc/resolv.conf libre. La variable « ipparam » ne sera pas configurée et sera libre d’utilisation par l’administrateur.

FICHIERS

/etc/ppp/peers/provider est le fichier d’options standard pour pppd du service « provider » par défaut.

/etc/ppp/peers/<nom> est le fichier d’options de pppd pour le fournisseur nommé <nom>.

/etc/ppp/peers/provider.bak est la copie de sauvegarde du fichier /etc/ppp/peers/provider.

/etc/chatscripts/provider est le script « chat » standard pour le fournisseur par défaut.

/etc/chatscripts/<nom> est le script « chat » pour le fournisseur nommé <nom>.

/etc/chatscripts/provider.bak est la copie de sauvegarde du fichier /etc/chatscripts/provider.

/etc/ppp/resolv est un répertoire où sont stockés les fichiers resolv.conf de chaque fournisseur.

/etc/ppp/ip−up.d/0dns−up est un script qui copie le fichier resolv.conf correct au bon endroit quand la connexion démarre.

/etc/ppp/ip−down.d/0dns−down est un script qui replace le fichier resolv.conf original au bon endroit quand la connexion s’arrête.

/etc/init.d/dns−clean est un script qui démarre le script 0dns−down au démarrage pour nettoyer tout résidu laissé par un arrêt inopiné.

/var/run/pppconfig est un répertoire où sont stockés les fichiers temporaires créés par le script 0dns−up.

/var/run/pppconfig/resolv.conf.bak.<provider> est une copie de sauvegarde du fichier resolv.conf original. 0dns−down restaure le fichier /etc/resolv.conf depuis ce fichier.

/var/run/pppconfig/0dns.<provider> est une copie de sauvegarde du fichier resolv.conf pour le fournisseur <provider>. 0dns−down l’utilise pour déterminer si le fichier /etc/resolv.conf a été écrasé par un autre processus.

/etc/ppp/pap−secrets et /etc/ppp/chap−secrets sont décrits dans la documentation de pppd. pppconfig peut ajouter des lignes dans ces fichiers et modifier des lignes déjà présentes.

NOTES

pppconfig nécessite une version de pppd supérieure ou égale à 2.3.7.

À FAIRE

Ajouter la gestion complète de « MSCHAP ».

BOGUES

Ne lancez pas pppconfig pour localiser un modem pendant que le démon pppd est lancé.

VOIR AUSSI

chat(8), gpppon(1), plog(1), poff(1), pon(1), pppd(8), et whiptail(1).

AUTEUR

pppconfig a été écrit par John Hasler <jhasler [AT] debian.org>.

DROITS D’AUTEURS

Cette page de manuel peut être traitée comme si elle était dans le domaine public. Je cède tous les droits.

TRADUCTION

Raphaël ’SurcouF’ Bordet <debian-l10n-french [AT] lists.org>

COMMENTS