Manpages

NOM

ldconfig − Configuration de l’éditeur de liens dynamique

SYNOPSIS

/sbin/ldconfig [ −nNvXV ] [ −f configuration ] [ −C cache ] [ −r racine ] répertoire ...
/sbin/ldconfig −l
[ −v ] bibliothèque ...
/sbin/ldconfig −p

DESCRIPTION

ldconfig crée les liens nécessaires et met en cache les bibliothèques partagées les plus récentes trouvées dans les répertoires indiqués sur la ligne de commande, dans le fichier /etc/ld.so.conf et dans les répertoires sûrs (/lib et /usr/lib). Le cache est utilisé par le chargeur / éditeur de liens, ld.so ou ld−linux.so. ldconfig vérifie les en−têtes et noms des fichiers des bibliothèques qu’il trouve pour déterminer les versions et mettre à jour les liens. ldconfig ignore les liens symboliques lorsqu’il analyse les bibliothèques.

ldconfig essaye de déduire le type bibliothèque ELF (libc5 ou libc6/glibc) en se basant sur la bibliothèque C utilisée pour les liens de la bibliothèque.

Certaines bibliothèques existantes ne contiennent pas assez d’informations pour déduire leur type. Ainsi, le format du fichier /etc/ld.so.conf permet d’indiquer le type attendu. Cela ne doit servir que pour les bibliothèques ELF qui ne fonctionnent pas sinon. Le format est « répertoire=TYPE », où TYPE peut être libc4, libc5 ou libc6. (Cette syntaxe fonctionne aussi sur la ligne de commande). Les espaces ne sont pas autorisés. Consultez aussi l’option −p. ldconfig devrait normalement être exécuté par le superutilisateur, car des permissions en écriture sont nécessaires sur des répertoires et des fichiers qui lui appartiennent.

OPTIONS

−v

Mode volubile. Affiche le numéro de version actuelle, le nom de chaque répertoire au fur et à mesure du parcours, et les liens qui sont créés. Peut surcharger le mode silencieux.

−n

Ne traiter que les répertoires indiqués sur la ligne de commande. Ne pas s’occuper des répertoires sûrs (/lib et /usr/lib) ni de ceux indiqués dans /etc/ld.so.conf. Implique l’option −N.

−N

Ne pas reconstruire le cache. Si l’option −X n’est pas indiquée, les liens sont quand même mis à jour.

−X

Ne pas mettre à jour les liens. Si l’option −N n’est pas indiquée, le cache est quand même reconstruit.

−f configuration

Utiliser le fichier de configuration indiqué plutôt que /etc/ld.so.conf.

−C cache

Utiliser le cache indiqué plutôt que /etc/ld.so.cache.

−r racine

Se déplacer vers, et utiliser le répertoire racine indiqué.

−l

Mode bibliothèque. Lier manuellement les bibliothèques individuelles. Destiné seulement aux experts.

−p

Afficher la liste des répertoires et des bibliothèques potentielles enregistrés dans le cache actuel.

FICHIERS

/lib/ld.so

chargeur/éditeur de liens dynamiques

/etc/ld.so.conf

Fichier contenant une liste de répertoires où chercher les bibliothèques, séparés par des deux−points, espaces, tabulations, nouvelles lignes ou des virgules.

/etc/ld.so.cache

Fichier contenant une liste ordonnée des bibliothèques trouvées dans les répertoires indiqués dans /etc/ld.so.conf, ainsi que celles trouvées dans /lib et /usr/lib.

VOIR AUSSI

ldd(1), ld.so(8)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (2003-2008).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS