Manpages

NOM

dscverify − Vérifier la validité d’un paquet Debian

SYNOPSIS

dscverify [−−keyring keyring] ... changes_or_buildinfo_or_dsc_filename ...

DESCRIPTION

dscverify checks that the GPG signatures on the given .changes, .buildinfo or .dsc files are good signatures made by keys in the current Debian keyrings, found in the debian−keyring package. (Additional keyrings can be specified using the −−keyring option any number of times.) It then checks that the other files listed in the .changes, .buildinfo or .dsc files have the correct sizes and checksums (MD5 plus SHA1 and SHA256 if the latter are present). The exit status is 0 if there are no problems and non−zero otherwise.

OPTIONS

−−keyring trousseau

Ajoute un trousseau de clefs à la liste des trousseaux à utiliser.

−−no−default−keyrings

Ne pas utiliser les trousseaux de clefs par défaut.

−−no−conf, −−noconf

Ne lire aucun fichier de configuration. L’option ne peut être utilisée qu’en première position de la ligne de commande.

−−nosigcheck, −−no−sig−check, −u

Skip the signature verification step. That is, only verify the sizes and checksums of the files listed in the .changes, .buildinfo or .dsc files.

−−verbose

Ne pas supprimer la sortie de GPG.

−−help, −h

Afficher un message d’aide et quitter avec succès.

−−version

Afficher la version et le copyright, puis quitter avec succès.

VARIABLES DE CONFIGURATION

Les deux fichiers de configuration /etc/devscripts.conf et ~/.devscripts sont évalués dans cet ordre par un interpréteur de commandes (« shell ») pour placer les variables de configuration. Des options de ligne de commande peuvent être utilisées pour neutraliser les paramètres des fichiers de configuration. Les paramètres des variables d’environnement sont ignorés à cette fin. Si la première option donnée en ligne de commande est −−noconf ou −−no−conf, alors ces fichiers ne sont pas évalués. Les variables actuellement identifiées sont :
DSCVERIFY_KEYRINGS

Liste de trousseaux de clefs supplémentaires (séparés par des « : ») à utiliser en plus de ceux indiqués en ligne de commande.

TROUSSEAU DE CLEFS

Veuillez noter que le trousseau de clefs fourni par le paquet debian−keyring peut ne pas être complètement à jour. La dernière version peut être obtenue avec rsync, comme c’est documenté dans le fichier README fourni avec debian−keyring. Si vous synchronisez le trousseau de clefs à un emplacement non standard (voir ci−dessous), vous pouvez utiliser la possibilité d’indiquer des trousseaux supplémentaires soit en utilisant l’option de configuration mentionnée ci−dessus, soit en utilisant l’option −−keyring.

Voici un exemple d’alias :

alias dscverify=’dscverify −−keyring ~/.gnupg/pubring.gpg’

EMPLACEMENTS STANDARDS DES TROUSSEAUX

Par défaut, dscverify recherche le trousseau de clefs debian aux emplacements suivants :

− ~/.gnupg/trustedkeys.gpg

− /org/keyring.debian.org/keyrings/debian−keyring.gpg

− /usr/share/keyrings/debian−keyring.gpg

− /usr/share/keyrings/debian−maintainers.gpg

VOIR AUSSI

gpg(1), gpg2(1), devscripts.conf(5)

AUTEUR

dscverify a été écrit par Roderick Schertler <roderick [AT] argon.org>, et posté sur la liste de diffusion debian−devel [AT] lists.org. Certaines modifications ont été apportées par Julian Gilbey <jdg [AT] debian.org>.

TRADUCTION

Ce document est une traduction, maintenue à l’aide de l’outil po4a <https://po4a.alioth.debian.org/> par l’équipe de traduction francophone du projet Debian.

Nicolas François, Guillaume Delacour, Cyril Brulebois, Thomas Huriaux et David Prévot ont réalisé cette traduction.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet devscripts.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable en ajoutant l’option « −L C » à la commande man.

COMMENTS