Manpages

NOM

dpkg−parsechangelog − Analyser un fichier changelog Debian.

SYNOPSIS

dpkg−parsechangelog [options]

DESCRIPTION

dpkg−parsechangelog lit et fait l’analyse du fichier « changelog » d’une arborescence source dépaquetée et affiche les informations qu’il contient sur la sortie standard et sous une forme lisible par la machine.

OPTIONS

−lfichier/changelog

Indique le fichier d’enregistrement des changements où trouver des renseignements. Par défaut, c’est le fichier debian/changelog.

−Fformat−du−changelog

Donne le format du fichier changelog. Par défaut, c’est une ligne spéciale, près de la fin du fichier, qui l’indique ; sinon, on utilise le format classique debian.

−Lrep_lib

Spécifie un répertoire supplémentaire pour la recherche de scripts d’analyse. Ce répertoire est examiné avant les répertoires par défaut qui sont /usr/local/lib/dpkg/parsechangelog et /usr/lib/dpkg/parsechangelog.

−h, −−help

Affiche un message d’aide puis quitte.

−−version

Affiche le numéro de version puis quitte.

Options de filtrage
Les options suivantes peuvent être utilisées pour influencer la sortie de l’analyseur du journal des modifications (« changelog »), par exemple la gamme d’entrées ou le format de sortie. Ils doivent être gérés par le script d’analyse en question. Voir aussi CAVEATS.
−−format
outputformat

Règle le format de sortie. Actuellement les valeurs gérées sont dpkg et rfc822. dpkg est le format classique de sortie (avant que cette option n’existe) et l’option par défaut. Il se compose d’un paragraphe dans le format du fichier de contrôle Debian (voir deb−control(5)). Si plus d’une entrée est demandée, alors la plupart des champs sont tirés de la dernière entrée, sauf s’il y a l’indication :
Source:
<nom du paquet>
Version:
<version>
Distribution:
<distribution cible>
Urgency:
<priorité>

La priorité la plus haute de celles indiquées est utilisée.

Maintainer: <auteur>
Date:
<date>
Closes:
<Numéro de bogue>

Les champs « Closes » de toutes les entrées incluses sont fusionnés.

Changes: <entrées du fichier des changements>

Le texte de toutes les entrées de changelog est concaténé. Pour faire de ce champ un champ de contrôle Debian valide, les lignes multiples qui sont vides sont remplacées par un point "." et toutes les lignes sont intentées par un seul espace. Le contenu exact dépend du format du changelog.

Il est possible d’avoir d’autres champs qui sont définis par l’utilisateur.

Le format rfc822 utilise les mêmes champs mais le résultat est un paragraphe distinct pour chaque entrée du changelog afin que toutes les métadonnées de chaque entrée soit préservées.

−−since version, −sversion, −vversion

inclut tous les changements qui ont suivi la version.

−−until version, −uversion

inclut tous les changements qui ont eu lieu avant la version.

−−from version, −fversion

inclut tous les changements depuis la version (incluse).

−−to version, −tversion

inclut tous les changements apportés jusqu’à la version comprise.

−−count nombre, −cnombre, −nnombre

inclut ce nombre d’entrées depuis le début (ou la fin si le nombre est inférieur à 0).

−−offset nombre, −onombre

modifie le point de départ pour « −−count », à compter du début (ou la fin si le nombre est inférieure à 0).

−−all

include all changes. Note: other options have no effect when this is in use.

CAVEATS

Toutes les Options d’analyse sauf « −v » sont gérées par dpkg avec la version 1.14.16 et suivantes. Les analyseurs tiers pour le format du changelog plus vieux que debian ne gèrent peut−être pas toutes les options.

FICHIERS

debian/changelog

Le fichier d’enregistrement des modifications ; on s’en sert pour connaître les informations qui dépendent d’une version du paquet source, par exemple l’urgence ou la distribution d’une installation sur le serveur, les modifications faites depuis telle édition et le numéro de la version source lui−même.

AUTEURS

Copyright © 1995−1996 Ian Jackson
Copyright © 2000 Wichert Akkerman
Copyright © 2007, 2008 Frank Lichtenheld

Ce programme est un logiciel libre ; voyez la « GNU General Public Licence » version 2 ou supérieure pour le copyright. Il n’y a PAS de garantie.

TRADUCTION

Ariel VARDI <ariel.vardi [AT] freesbee.fr>, 2002. Philippe Batailler, 2006. Nicolas François, 2006. Veuillez signaler toute erreur à <debian−l10n−french [AT] lists.org>.

COMMENTS