Manpages

NOM

debarchiver − Outil de gestion des paquets Debian au sein d’une archive de paquet.

SYNOPSIS

debarchiver [options]

DESCRIPTION

L’archiveur Debian (debarchiver) est un outil qui installe les paquets Debian dans une structure de fichiers exploitable par apt-get, aptitude, dselect et d’autres outils semblables. Il peut être utilisé pour la mise à jour des systèmes Debian. Il est destiné à être employé par des administrateurs locaux qui ont besoin de paquets spéciaux, ou de versions particulières, afin d’en faciliter la gestion.

La structure de fichiers est basée sur celle de potato et ne reconnaît pas la structure de paquets en « pools ». (NdT : Structure utilisée à partir de woody).

OPTIONS

−a | −−autoscan

Exécute « −−autoscanpackages » et « −−autoscansources ».

−−autoscanall

Identique à « −−scanall −−autoscan ».

−−autoscanpackages

Démarre automatiquement « dpkg-scanpackages » après l’installation de tous les nouveaux paquets.

−−autoscansources

Lance automatiquement « dpkg-scansources » après l’installation de tous les nouveaux paquets.

−b | −−bzip

Crée les fichiers « Packages.bz2 » et « Sources.bz2 » comprimés avec bzip2.

−−cachedir répertoire

Indique le répertoire de cache utilisé par apt-ftparchive, si « −−index » est utilisé. La valeur par défaut est « $cachedir ».

−−cinstall répertoire

Indique le répertoire où le fichier « .changes » sera installé. L’utilisation d’une chaîne vide permet de supprimer ce fichier. La valeur par défaut est « $cinstall ».

−−configfile fichier

Indique un fichier de configuration supplémentaire à lire. Il sera lu après la configuration « etc » et après les fichiers de configuration utilisateur.

−−copycmd

Commande à utiliser pour l’installation. La valeur par défaut est « $copycmd ». Les paquets ainsi que les fichiers indiqués dans « .changes » seront installés grâce à cette commande.

−d | −−dest | −−destdir répertoire

Indique le répertoire de destination. C’est le répertoire de base où seront situés tous les paquets de la distribution et où l’arborescence « $distrib/$major/$arch/$section » sera créée. Par défaut le chemin relatif « $destdir » sera utilisé.

−−debug−level | −−dl niveau

Indique le niveau des informations qui seront affichées. 1=critique, 2=erreur, 3=normal, 4=message, 5=débogage, 6=débogage détaillé (modules).

−−distinputcriteria

Indique les critères définissant quels paquets binaires devront être installés même en l’absence de fichier « .changes ». La valeur par défaut est « $distinputcriteria ».

−−gpgkey

Indique la clé GnuPG à utiliser pour signer l’archive.

−−gpgpassfile

Indique le fichier qui fournit le mot de passe à GnuPG.

−−help

Affiche ce fichier d’aide. (NdT : Affiche, en fait, l’original en anglais.)

−i | −−input | −−indir | −−inputdir répertoire

Indique le répertoire où debarchiver cherchera les nouvelles versions du paquet, ainsi que les fichiers « *.changes » correspondants qui devront être installés au sein du répertoire « −−dest ». La valeur par défaut est « $instdir ».

−−ignoredestcheck

Force l’installation conformément au fichier « .changes » même si certains fichiers indiqués dans le fichier « .changes » existent déjà avec une taille erronée ou une mauvaise somme de contrôle md5.

−−incompletetime

Indique la durée autorisée, en secondes, pendant laquelle le fichier « .changes » peut être incomplet. La valeur par défaut est de 24 heures.

−−index | −x

Lance automatiquement « apt-ftparchive » après l’installation de tous les nouveaux paquets. Utiliser cette option OU « −−autoscan », mais pas les deux ensemble.

−−instcmd

Obsolète !

−−lockfile fichier

Indique le fichier de verrouillage à utiliser. La valeur par défaut est « $lockfile ».

−−mailcmd

The command to use to send emails. The default behavior is to use the sendmail command. You can disable email sending by specifying the /bin/true command.

−−mailformat

Indique le format à utiliser pour envoyer les courriels avec le programme spécifié par « −−mailfrom ». Seuls les formats « mail » et « sendmail » sont acceptés. Par défaut, debarchiver utilisera le format « sendmail ». Les valeurs autorisées sont :
sendmail = utilise le format « sendmail » ;
mail = utilise le format « mail ».

−−mailfrom

Indique l’expéditeur du courriel.

−−majordefault

Indique la section principale à utiliser. La valeur par défaut est « main ».

−−movecmd

Indique la commande à utiliser pour déplacer des fichiers. (Actuellement cette option n’est pas utilisée du tout).

−−nosort

Permet de ne pas trier pas les paquets.

−−nostructurefix

Permet de ne pas créer les répertoires et actualise (touch) les fichiers « Package ».

−o | −−addoverride

Ajoute automatiquement de nouveaux paquets au fichier des exclusions (override).

−−quit−level niveau

Indique le niveau d’erreurs qui produira l’arrêt de l’exécution. Cf. « −−debug−level » ci-dessus.

−−rmcmd

Indique la commande à utiliser pour la suppression. La valeur par défaut est « $rmcmd ». Cette commande peut être utilisée pour déplacer les anciens paquets à un autre emplacement.

−−scanall

Explore toutes les distributions, sections, etc.

−−scandetect | −s

Choisit automatiquement d’utiliser, soit « apt-ftparchive », soit « dpkg−scan* » (« dpkg-scanpackages » et « dpkg-scansources »), selon ce qui est installé sur le système. C’est la méthode recommandée. N’utilisez « −−index » ou « −−autoscan » que si vous savez parfaitement ce que vous faites.

−−scanonly

Identique à « −−nosort −−nostructurefix ».

−v | −−version

Affiche le numéro de version.

FICHIERS DE CONFIGURATION

Vous pouvez également utiliser des fichiers de configuration portant les noms suivants (dans l’ordre suivant) : « /etc/debarchiver.conf »,> « ~/.debarchiver.conf » et « input.conf » (chemin relatif) qui seront lus et exploités dans cet ordre. Les arguments de la commande auront priorité sur ces fichiers de configuration. Dans les fichiers ci-dessus vous pouvez modifier les variables suivantes :

Les fichiers de configuration sont lus comme des fichiers perl et doivent se terminer avec une valeur « true ». Par conséquent ils doivent toujours finir par une ligne d’état « 1 ».
$bzip

Si cette variable est positionnée à 0, aucun fichier bzip2 ne sera créé. Si elle est positionnée à 1 les fichiers bzip2 seront créés.

$cachedir

Indique le répertoire de cache pour apt-ftparchive utilisé si « −−index » est précisé.

$cinstall

Emplacement où les fichiers « .changes » sont installés (voir « −−cinstall » ci-dessus).

$copycmd

Commande d’installation (voir « −−copycmd » ci-dessus).

$destdir

Répertoire de destination (voir « −−destdir » ci-dessus).

$distinputcriteria

Critères permettant de déterminer les paquets qui devront être installés même en l’absence de fichier « .changes ». La valeur par défaut est « $distinputcriteria ».

%distinputdirs

Répertoires (distribution → répertoire) où sont cherchés les paquets binaires supplémentaires qui n’ont pas besoin de fichier « .changes » pour être installés mais qui correspondent à « $distinputcriteria ». Par défaut cela accepte les paquets du noyau, produits par « make-kpkg » (qui ne génèrent pas de fichier « .changes »). En plus, les paquets binaires avec un fichier « .changes » correct passeront outre la distribution par défaut et seront placés dans le répertoire de la file d’attente actuelle. Cela produira la remontée vers une file d’attente spécifique pour placer le paquet directement dans cette distribution.

$gpgkey

Indique la clé GnuPG utilisée pour signer l’archive. Si cette variable est renseignée, le fichier « Release » de chaque partie modifiée de l’archive sera signé par GnuPG en utilisant « $gpgkey » comme clé d’identification. À moins d’utiliser une clé sans mot de passe ou de se servir de la variable « $gpgpassfile », il est nécessaire d’exécuter debarchiver de manière interactive afin de pouvoir fournir le mot de passe si cette option est utilisée.

$gpgpassfile

Indique le nom du fichier qui contient le mot de passe de la clé GnuPG. Voir « $gpgkey » pour plus d’informations.

$ignoredestcheck

Force l’installation conformément au fichier « .changes » même si certains fichiers déjà existants ont une taille erronée ou une mauvaise somme de contrôle md5.

$incompletetime

Indique la durée autorisée, en secondes, pendant laquelle le fichier « .changes » peut demeurer incomplet. Ceci est utile pour les remontées lentes. La valeur par défaut est de 24 heures.

$inputdir

Répertoire d’entrée (n’affecte pas « $inputconfigfile »).

$lockfile

Indique le fichier de verrouillage à utiliser. La valeur par défaut est « $lockfile ».

@mailtos

Tableau de chaînes indiquant les destinataires de courriels. Si la chaîne contient une adresse de courrier électronique, celle-ci sera utilisée. Si elle contient une adresse incomplète, par exemple « @nom_hôte », le nom de l’utilisateur propriétaire du fichier sera utilisé en combinaison avec le « @nom_hôte » indiqué. Si aucun caractère « @ » n’est trouvé dans la chaîne, on considérera qu’il s’agit d’un champ dans le fichier « .changes ». Ce champ peut par exemple être « Maintainer » ou « Uploaders ».

$mailformat

Format utilisé pour envoyer les courriels. (Voir « −−mailformat » ci-dessus.)

$mailfrom

Indique l’expéditeur des courriels. Par défaut : aucun ("").

$majordefault

Section principale par défaut. Voir « −−majordefault » ci-dessus.

$movecmd

Commande de déplacement (voir « −−movecmd » ci-dessus).

%release

Information complémentaire à ajouter au fichier « Release ». Les mots−clés acceptés sont : « origin », « label », et « description ».

$rmcmd

Commande de suppression (voir « −−rmcmd » ci-dessus).

$vrfycmd

The verify command. Deprecated. Still functional but you are adviced to set @vrfycmd instead as the $vrfycmd may be removed in future releases.

@vrfycmd

The verify command. @vrfycmd is set to the list ($vrfycmd) just before the verify command is executed is the array is empty. It was made like this for backwards compatibility reasons.

$verifysignatures

Permet d’activer (1) ou de désactiver (0) la vérification de la signature des paquets remontés vers « $inputdir » (pas ceux vers « %distinputdirs »).

$verifysignaturesdistinput

Permet d’activer (1) ou de désactiver (2) la vérification de la signature des paquets remontés vers « %distinputdirs ». Cette option fonctionne indépendamment de « $verifysignatures ».

$usermailcmd

It allows the user to tell debarchiver to use a specific command to send emails. You may also want to specify the mailformat your mail command handles by setting the value of the $mailformat variable. Using the −−mailcmd option on the command line will superseed this variable. You can disable email sending by specifying the /bin/true command.

INDEXATION DES PAQUETS

Il y a deux manières de produire des index exploitables par apt-get :

On peut utiliser −−autoscanpackages, −−autoscansources, ou −−autoscan ce qui exploitera dpkg-scanpackages et dpkg-scansources. Ceci produira les paquets et les fichiers source mais ne générera pas les fichiers « Contents » et risque d’être lent avec un référentiel de grande taille.

En revanche, l’option −−index config utilisera apt-ftparchive pour indexer l’arborescence des paquets. apt-ftparchive peut également produire des fichiers « Contents » (destinés à apt-file), et il peut, éventuellement, employer un cache afin d’accélérer des exécutions multiples. Le fichier de configuration apt-ftparchive sera produit automatiquement. Ceci n’a cependant pas été complètement testé.

Vous devez employer soit −−autoscanpackages et −−autoscansources soit −−index, mais pas les deux, puisqu’ils font fondamentalement la même chose.

L’action par défaut (et celle qui est recommandée) est −−scandetect qui analyse les logiciels déjà installés et choisit efficacement entre « −−index » et « −−autoscan » suivant ce que vous avez implanté sur votre système.

REJET

Les fichiers « changes » sont rejetés dans les conditions suivantes :
− Si un fichier en cours d’installation existe déjà dans l’archive et n’est pas identique à celui en cours d’installation.
− Si le fichier « changes » n’est pas terminé bien que présent depuis un délai supérieur à « $incompletetime ».
− Si un des fichiers qui font partie du fichier « changes » est incomplet depuis un délai supérieur à « $incompletetime ».
− Si un des fichiers mentionnés dans le fichier « changes » est plus grand que spécifié.
− Si la vérification des signatures est activée et que la signature ne correspond pas.

FICHIERS

/etc/debarchiver.conf

VOIR AUSSI

apt-ftparchive(1)

AUTEUR

Ola Lundqvist <ola [AT] inguza.com>

TRADUCTION

Valéry Perrin <valery.perrin.debian [AT] free.fr> le 23 février 2005. Dernière mise à jour le 5 novembte 2011.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande « man −L en debarchiver ».

N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

COMMENTS