Manpages

Nom

apt−proxy − Un mandataire pour économiser de la bande passante sur les serveurs Debian

SYNOPSIS

apt−proxy [options] [fichier de journalisation]

DESCRIPTION

apt−proxy est un logiciel écrit en python, conçu pour fonctionner de lui−même via twistd et qui fournit un serveur mandataire (« proxy ») propre, cachant et intelligent pour apt−get. Il communique via HTTP avec les clients apt−get et via HTTP, FTP et rsync avec les serveur(s) finaux. apt−proxy écoute par défaut sur le port 9999.
−h
, −−help

Affiche les informations d’utilisation

−c, −−config−file=

Fichier de configuration. Le fichier par défaut est /etc/apt−proxy/apt−proxy−v2.conf.

CONFIGURATION DU CLIENT

Une fois qu’apt−proxy est configuré, les utilisateurs doivent éditer leur fichier sources.list pour utiliser le serveur mandataire ou « proxy » (qui utilise le protocole HTTP pour servir les clients), comme suit :

deb http://SERVEUR:9999/debian stable main contrib non−free
deb−src http://SERVEUR:9999/debian stable main contrib non−free

deb http://aptproxy:9999/security stable/updates main contrib non−free

Le chemin devant être spécifié après le nom du serveur et le numéro de port dépend de la configuration d’apt−proxy (ce qui peut restreindre les chemins et envoyer des chemins différents à différents serveurs). Voir CONFIGURATION DU SERVEUR.

Notez que vous pouvez aussi utiliser les saveurs « unstable », « frozen », etc., mais les fichiers Packages/Sources seraient dupliqués, aussi il est conseillé d’utiliser soit le nom symbolique, soit le nom de code et de s’y tenir.

CONFIGURATION DU SERVEUR

Voir apt−proxy.conf(5) pour les détails de la configuration d’apt−proxy afin d’utiliser les serveurs proches de vous.

SOINS ET APPROVISIONNEMENTS DES MIROIRS

apt−proxy réduit les besoins en bande passante des miroirs Debian en restreignant la fréquence des mises à jour des fichiers Packages, Releases et Sources depuis le serveur et en distribuant une seule fois chaque fichier, quelque soit le nombre d’utilisateurs qui en font la requête au mandataire (« proxy »).

FICHIERS

/etc/apt−proxy/apt−proxy.conf ou /etc/apt−proxy/apt−proxy−v2.conf

VOIR AUSSI

apt−proxy.conf(5), apt−proxy−import(8)

ANOMALIES

Les paquets ne sont pas compressés en utilisant l’option −−rsyncable de gzip, qui octroie une réduction de 30 % pour les paquets binaires, et beaucoup plus pour les paquets source et autres.

AUTEURS

apt−proxy v2 a été écrit par Manuel Estrada Sainz et est maintenu par Otavio Salvador et Chris Halls.

TRADUCTION

Raphaël ’SurcouF’ Bordet <debian-l10n-french [AT] lists.org>

COMMENTS