Manpages

NOM

acct − Activer/désactiver la comptabilité des processus

SYNOPSIS

#include <unistd.h>

int acct(const char *filename);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

acct() : _BSD_SOURCE || (_XOPEN_SOURCE && _XOPEN_SOURCE < 500)

DESCRIPTION

L’appel système acct() active ou désactive la comptabilité des processus. Lorsqu’il est appelé avec un nom de fichier existant comme argument, la comptabilité est mise en marche, un enregistrement étant ajouté à filename à la fin de chaque processus. Un argument NULL arrête la comptabilité.

VALEUR RENVOYÉE

S’il réussit, cet appel système renvoie 0. S’il échoue, il renvoie −1 et remplit errno en conséquence.

ERREURS

EACCES

L’autorisation d’écrire est refusée pour le fichier indiqué, ou l’autorisation de parcours est refusée pour l’un des répertoires du chemin de filename (consultez aussi path_resolution(7)), ou filename n’est pas un fichier ordinaire.

EFAULT

L’argument filename pointe en dehors de l’espace d’adressage accessible.

EIO

Impossible d’écrire dans le fichier filename.

EISDIR

filename est un répertoire.

ELOOP

Références symboliques circulaires dans le chemin d’accès à filename.

ENAMETOOLONG

filename est une chaîne trop longue.

ENFILE

La limite du nombre total de fichiers ouverts sur le système a été atteinte.

ENOENT

Le nom de fichier indiqué n’existe pas.

ENOMEM

Plus de mémoire disponible.

ENOSYS

Le système de comptabilité BSD n’a pas été activé lors de la compilation du noyau. Le paramètre de configuration du noyau contrôlant cette option est CONFIG_BSD_PROCESS_ACCT.

ENOTDIR

Un élément du chemin d’accès filename n’est pas un répertoire.

EPERM

L’appelant n’a pas de privilèges suffisants pour activer la comptabilité. Sous Linux, la capacité CAP_SYS_PACCT est nécessaire.

EROFS

filename se trouve sur un système de fichiers en lecture seule.

EUSERS

Il n’y a plus de structures de fichiers libres, ou pas assez de mémoire.

CONFORMITÉ

SVr4, BSD 4.3 (mais pas POSIX).

NOTES

Aucune comptabilisation n’est effectuée pour les programmes en cours d’exécution si un plantage système survient. En particulier les processus qui ne se terminent jamais ne sont pas comptabilisés.

La structure des enregistrements écrits dans le fichier de comptabilité est décrite dans acct(5).

VOIR AUSSI

acct(5)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Julien Cristau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS