Available in

(2) (2)/fr (2)/ja

Contents

NOM

vmsplice − Raccorder des pages utilisateur à un tube

SYNOPSIS

#define _GNU_SOURCE
#include <fcntl.h>
#include <sys/uio.h>

ssize_t vmsplice(int fd, const struct iovec *iov,
unsigned long
nr_segs, unsigned int flags);

DESCRIPTION

L’appel système vmsplice() projette les nr_segs segments de mémoire utilisateur décrits par iov dans un tube. Le descripteur de fichier fd doit faire référence à un tube.

Le pointeur iov pointe vers un tableau de structures iovec définies dans <sys/uio.h> :

struct iovec {
void *iov_base; /* Adresse de début */
size_t iov_len; /* Nombre d’octets */
};

L’argument flags est constitué par un OU binaire entre une ou plusieurs des valeurs suivantes :

SPLICE_F_MOVE

Non utilisé pour vmsplice() ; voir splice(2).

SPLICE_F_NONBLOCK

Ne pas bloquer pendant les entrées−sorties ; voir splice(2) pour plus de détails.

SPLICE_F_MORE

N’a pas d’effet pour vmsplice() actuellement, mais pourrait être implémenté un jour ; voir splice(2).

SPLICE_F_GIFT

Les pages utilisateur sont offertes au noyau. L’application ne pourra plus jamais modifier cette mémoire, sans quoi le cache de pages et les données stockées sur disque pourraient être différentes. Offrir des pages au noyau signifie qu’un futur appel à splice(2) SPLICE_F_MOVE peut effectivement déplacer les pages ; si ce paramètre n’est pas spécifié, un futur appel à splice(2) SPLICE_F_MOVE doit copier les pages. Les données doivent par ailleurs être correctement alignées sur des frontières de pages, que ce soit en mémoire ou en taille.

VALEUR RENVOYÉE

S’il réussit, vmsplice() renvoie le nombre d’octets transférés dans le tube. En cas d’erreur, vmsplice() renvoie −1 et errno contient le code d’erreur.

ERREURS

EBADF

fd est invalide ou ne correspond pas à un tube.

EINVAL

nr_segs est nul ou supérieur à IOV_MAX, ou bien la mémoire n’est pas alignée si SPLICE_F_GIFT est spécifié.

ENOMEM

Plus de mémoire disponible.

VERSIONS

L’appel système vmsplice() est apparu dans Linux 2.6.17.

CONFORMITÉ

Cet appel système est spécifique à Linux.

NOTES

vmsplice() suit les conventions des autres fonctions vectorielles de type read/write quant aux limites sur le nombre de segments qui peuvent être passés. Cette limite est IOV_MAX, défini dans <limits.h>. Lorsque cette page a été écrite, cette limite était 1024.

VOIR AUSSI

splice(2), tee(2), feature_test_macros(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et est maintenue par Julien Cristau <julien.cristau@ens−lyon.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus