Available in

(1) (3) (5) (7) (1)/de (1)/es (1)/fi (1)/fr (1)/hu (1)/it (1)/ja (1)/ko (1)/nl (1)/pl (1)/zh_cn (1)/zh_tw

Contents

NOM

tar − Version GNU de l’utilitaire tar de gestion d’archives.

SYNOPSIS

tar [ ] A −−catenate −−concatenate | c −−create | d −−diff −−compare | −−delete | r −−append | t −−list | u −−update | x −−extract −−get [ options ] chemin [ chemin ... ]

DESCRIPTION

Cette page de manuel décrit la version GNU de tar. C’est un programme d’archivage conçu pour sauvegarder et restaurer des fichiers à partir de fichiers « archive » connus sous le nom de « fichiers tar ». Un « fichier tar » peut être écrit sur un lecteur de bande. Toutefois il est plus courant que le « fichier tar » soit un fichier normal. Le premier argument de tar est obligatoire et indique l’action à réaliser parmi : « Acdrtux ». Cet argument est suivi par n’importe quelle(s) fonction(s) optionnelle(s). Le dernier argument de tar représente le nom du ou des fichiers ou répertoires qui doivent être archivés. L’utilisation d’un nom de répertoire implique toujours que ses sous−répertoires seront inclus dans l’archive.

EXEMPLES

tar −xvf toto.tar

restaure toto.tar.

tar −xvzf toto.tar.gz

restaure/extrait les fichiers sauvegardés depuis l’archive compressée toto.tar.gz.

tar −cvf toto.tar toto/

sauvegarde le contenu du répertoire toto dans l’archive toto.tar.

CHOIX DE L’ACTION

Une des options suivantes doit être utilisée :
−A, −−catenate, −−concatenate

Met bout−à−bout plusieurs fichiers d’archive.

−c, −−create

Crée une nouvelle archive.

−d, −−diff, −−compare

Cherche les différences entre les fichiers indiqués et ceux contenus dans le fichier archive.

−−delete

Supprime les fichiers indiqués du contenu d’une archive. Cette option ne doit pas être utilisée avec les lecteurs de bandes !

−r, −−append

Sauvegarde les fichiers indiqués à la fin d’une archive.

−t, −−list

Affiche la liste des fichiers contenus dans une archive.

−u, −−update

Ne sauvegarde que les fichiers plus récents que ceux de même nom déjà présents dans l’archive.

−x, −−extract, −−get

Restaure les fichiers contenus dans une archive.

AUTRES OPTIONS

−−allow−name−mangling

Réactive la gestion de GNUTYPE_NAMES, qui est dorénavant désactivée par défaut.

−−anchored

N’applique le filtre d’exclusion que sur le contenu du répertoire de base (pas sur le contenu des sous−répertoires).

−−atime−preserve

Laisse inchangées les dates d’accès aux fichiers sauvegardés dans l’archive.

−b, −−blocking−factor N

Fixe la longueur des blocs d’enregistrement à N * 512 octets (par défaut N=20).

−B, −−read−full−records

Reconstitue des blocs valides (pour la lecture des enchaînements 4.2BSD).

−−backup[=TYPE]

Conserve une copie de sauvegarde du fichier d’archive au lieu de l’écraser. TYPE peut prendre les valeurs « numbered », « existing » ou « simple » (valeur par défaut).

−C, −−directory RÉP

Exécute la commande à partir du répertoire RÉP.

−−checkpoint

Affiche régulièrement des points de contrôle.

−−exclude=MOTIF

Exclut du traitement les fichiers qui correspondent au MOTIF.

−f, −−file [NOM_HÔTE:]F

Utilise le fichier archive F ou le périphérique F. La valeur par défaut est « − » et représente « stdin » et « stdout ».

−F, −−info−script F −−new−volume−script F

Exécute un script à la fin de chaque bande (implique l’option −M).

−−force−local

Impose que le fichier d’archive soit sur le système de fichiers local même si le nom contient un signe deux−points.

−G, −−incremental

Crée, liste ou restaure les sauvegardes incrémentales dans l’ancien format GNU.

−g, −−listed−incremental F

Crée, liste ou restaure les sauvegardes incrémentales avec le nouveau format GNU.

−−group G

Fixe le groupe des fichiers ajoutés à la valeur G.

−h, −−dereference

Ne sauvegarde pas les liens symboliques mais les fichiers pointés.

−−help

Affiche un message d’aide.

−i, −−ignore−zeros

Ignore, dans l’archive, les blocs de zéros, qui correspondent normalement à « EOF » (fin de fichier).

−−ignore−case

Ne tient pas compte de la casse dans la recherche des fichiers à exclure.

−−ignore−failed−read

N’arrête pas l’exécution (en renvoyant un code de retour non nul) si un fichier est illisible.

−j, −−bzip2

Traite les archives avec bzip2. Cette option est utilisée pour décompresser les fichiers .bz2. ATTENTION : certaines des versions précédentes de tar utilisaient l’option −l pour cet usage. Quand vous écrivez des scripts, utiliser −−bzip2 de préférence à −j. Ainsi les nouvelles et les anciennes versions de tar fonctionneront.

−k, −−keep−old−files

Conserve les fichiers existants. Ne les remplace pas par les fichiers extraits de l’archive.

−K, −−starting−file F

Commence l’extraction à partir du fichier F dans l’archive.

−l, −−check−links

Affiche un message si tous les liens n’ont pas pu être explorés.

−L, −−tape−length N

Change la bande (la cassette, la disquette, le support) après avoir écrit N x 1024 octets.

−m, −−touch

Ne restaure pas la date de modification du fichier restauré.

−M, −−multi−volume

Crée, liste ou restaure les archives multivolumes.

−−mode M

Fixe les droits à la valeur M lors de l’ajout de fichiers.

−N, −−after−date DATE, −−newer DATE

Ne sauvegarde que les fichiers plus récents que DATE.

−−newer−mtime DATE

Ne sauvegarde que les fichiers dont le contenu a changé après DATE.

−−no−anchored

Applique le filtre d’exclusion sur le contenu du répertoire de base et sur celui de tous les sous−répertoires. C’est le comportement par défaut.

−−no−ignore−case

Tient compte de la casse dans la recherche des fichiers à exclure. C’est le comportement par défaut.

−−no−recursion

N’explore pas récursivement les sous−répertoires.

−o, −−no−same−owner

Affecte les fichiers restaurés à l’utilisateur actuel. C’est la valeur par défaut sauf pour le superutilisateur.

−−no−same−permissions

Applique les droits définis dans « umask » aux fichiers restaurés. C’est la valeur par défaut sauf pour le superutilisateur.

−−no−wildcards

N’utilise aucun caractère de substitution (wildcard) pour la détermination des fichiers à exclure.

−−no−wildcards−match−slash

Ne permet pas aux caractères de substitution de remplacer des « / » lors de la détermination des fichiers à exclure.

−−null

Attend un « NUL terminal », au lieu d’une fin de ligne, comme marqueur de fin de nom dans le fichier des éléments à sauvegarder. Cette option n’a de sens qu’avec l’utilisation conjointe de l’option −T.

−−numeric−owner

Utilise systématiquement des nombres pour les noms d’utilisateur ou de groupe.

−−old−archive, −−portability

Écrit une archive au format V7 plutôt qu’au format ANSI. Ces options sont obsolètes. Il faut mieux utiliser −−format=v7.

−−one−file−system

Reste dans le système de fichiers local lors de la création de l’archive.

−−owner O

Fixe le propriétaire à la valeur O lors de la sauvegarde de fichiers.

−O, −−to−stdout

Restaure les fichiers vers la sortie standard.

−p, −−same−permissions, −−preserve−permissions

Ignore les droits définis par « umask » lors de la restauration des fichiers. C’est le comportement par défaut pour le superutilisateur.

−P, −−absolute−names

N’enlève pas les « / » des noms de fichiers.

−−posix

Crée une archive respectant la norme POSIX. Cette option est obsolète. Il faut mieux utiliser −−format=posix.

−−preserve

Identique à −p −s

−R, −−block−number

Ajoute, à chaque message, le numéro de bloc au sein de l’archive.

−−record−size N

Utilise N octets par enregistrement.

−−recursion

Explore récursivement les sous−répertoires. C’est le comportement par défaut.

−−recursive−unlink

Supprime les répertoires existants avant de restaurer des répertoires portant le même nom.

−−remove−files

Supprime les fichiers après les avoir sauvegardés dans l’archive.

−−rsh−command=CMD

Utilise la commande distante CMD au lieu de « rsh ». Cette option permet aux personnes qui utilisent autre chose que le « rsh standard », comme par exemple, un « rsh kerberisé », de pouvoir accéder aux ressources distantes.

−S, −−sparse

Traite efficacement les fichiers discontinus. (NdT : Les archives dont certains fichiers ont été supprimés.)

−s, −−same−order, −−preserve−order

La liste des fichiers à restaurer est triée dans l’ordre d’archivage.

−−same−owner

Affecte les fichiers restaurés à leur propriétaire lors de la sauvegarde. C’est le comportement par défaut pour le superutilisateur.

−−show−omitted−dirs

Mentionne les répertoires qui sont omis.

−−suffix S

Ajoute le suffixe S à la création de la copie de sauvegarde du fichier d’archive. Par défaut, le suffixe ajouté est « ~ ».

−T, −−files−from F

Obtient la liste des fichiers à restaurer ou à archiver depuis le fichier F.

−−totals

Affiche le nombre total d’octets écrits lors de la création.

−U, −−unlink−first

Déréférence et recrée les fichiers au lieu de les écraser.

−−use−compress−program PROG

Traite l’archive avec le programme PROG (qui doit accepter l’option −d pour le décompresser).

−v, −−verbose

Affiche la liste des fichiers traités. NdT : le doublement de cette option (−vv) produit un affichage plus détaillé.

−V, −−label NOM

Crée une archive portant le nom de volume NOM.

−−version

Affiche le numéro de version de tar.

−−volno−file F

Enregistre le numéro du volume traité (utile pour les archives multivolumes) dans le fichier F.

−w, −−interactive, −−confirmation

Demande une confirmation pour chaque action.

−W, −−verify

Tente de vérifier l’archive après l’avoir écrite.

−−wildcards

Utilise les caractères de substitution (wildcard) pour l’exclusion des fichiers. C’est le comportement par défaut.

−−wildcards−match−slash

Permet aux caractères de substitution de remplacer des « / ». C’est le comportement par défaut.

−X, −−exclude−from=F

Exclut du traitement les éléments dont les noms sont listés dans F.

−Z, −−compress, −−uncompress

Traite l’archive avec un utilitaire de compression.

−z, −−gzip, −−gunzip, −−ungzip

Traite l’archive avec gzip.

−[0−7][lmh]

Précise le lecteur et la densité.

BOGUES

Généralement, les gens du projet GNU détestent écrire des pages de manuel et créent à la place des documents « info ». Malheureusement le document « info » qui décrit tar est sous licence GFDL et comporte des parties non modifiables, ce qui viole les règles de Debian, précisées dans « Debian Free Software Guidelines ». De ce fait, le document « info » de tar n’est pas inclus dans le paquet Debian.

Si vous désirez lire la documentation complète de tar du projet GNU, reportez−vous à la version en ligne à l’adresse : <http://www.gnu.org/software/tar/manual/index.html>;.

Cette page de manuel a été créée pour la distribution Debian. Elle ne décrit pas toutes les fonctionnalités de tar et est, parfois, obsolète. Tous les ajouts ou corrections, permettant d’améliorer la pertinence et/ou l’exhaustivité de cette page de manuel, sont les bienvenus et doivent être proposés par émission d’un rapport de bogue, de sévérité « souhait » (wishlist), contre le paquet tar. Ces enrichissements ne doivent pas être soumis aux mainteneurs du projet GNU.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Jérome Signouret en 2000 et mise à jour par Christophe Blaess en 2003. Elle a également été relue par Gérard Delafond. Elle est dorénavant maintenue par Valéry Perrin <valery.perrin.debian [AT] free.fr> et les membres de la liste <debian−l10n−french [AT] lists.org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr−extra.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus