Available in

(1) (4) (1)/es (1)/fr (1)/ja (1)/ko (1)/pl

Contents

NOM

script — Faire une transcription d’une session d’un terminal.

SYNOPSIS

script [−a] [−c COMMANDE] [−f] [−q] [−t] [fichier]

DESCRIPTION

Script fait une transcription de tout ce qui est affiché sur votre terminal. C’est utile pour des étudiants qui ont besoin de la sauvegarde d’une session interactive comme preuve des travaux, le fichier de transcription pouvant être ensuite imprimé avec lpr(1).

Si le paramètre fichier est fourni, script sauvegarde toutes les conversations dans le fichier. Si aucun nom de fichier n’est fourni, la transcription est sauvegardée dans le fichier typescript.

Options :

−a

Ajoute la transcription à la fin du fichier ou de typescript, en conservant le contenu du fichier.

−c COMMANDE

Exécuter la commande plutôt qu’un interpréteur de commandes interactif. Cela permet facilement de capturer la sortie d’un programme qui se comporterait différemment suivant que sa sortie est un terminal ou non.

−f

Forcer l’écriture de la sortie après chaque demande d’écriture. Cela est pratique pour une coopération à distance : une personne exécute « mkfifo toto; script -f toto » et une autre peut superviser en temps réel ce qui se passe avec « cat toto ».

−q

Pas de sortie.

−t

Ajouter des informations temporelles sur la sortie d’erreur. Ces informations contiennent deux champs séparés par des espaces. Le premier champ indique le temps passé depuis la dernière sortie. Le second champ indique combien de caractères ont été sortis cette fois-ci. Ces informations peuvent être utilisées pour rejouer une transcription avec des délais de temps de frappe et de sortie réalistes.

Script s’arrête quand l’interpréteur de commande exécuté quitte (un control-D permet de quitter l’interpréteur de commandes de type Bourne shell ( (sh(1)), et exit, logout ou control-d (si ignoreeof n’est pas positionnée) pour les interpréteurs de commandes de type C-shell, voir csh(1)).

Certaines commandes interactives, comme vi(1), créent des parasites dans le fichiers de transcription. Script fonctionne mieux avec les commandes qui ne manipulent pas l’écran, les résultats cherchent à émuler un terminal brut.

ENVIRONNEMENT

Les variables d’environnement suivantes sont utilisées par script  :

SHELL

Si la variable d’environnement SHELL existe, l’interpréteur de commandes exécuté par script (avec fork), sera cet interpréteur de commandes. Si SHELL n’est pas positionnée, il supposera que ce doit être l’interpréteur de commandes de type Bourne shell (la plupart des interpréteurs de commande positionnent cette variable automatiquement).

VOIR AUSSI

csh(1) pour le mécanisme d’ historique), scriptreplay(1).

HISTORIQUE

La commande script est apparue dans BSD 3.0.

BOGUES

Script place tout dans le fichier journal, donc les retours à la ligne et les caractère d’effacement arrière. Ce n’est pas ce à quoi un utilisateur pourrait naïvement s’attendre.

DISPONIBILITÉ

La commande script fait partie du paquet util-linux-ng, elle est disponible sur ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util-linux-ng/.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus