Available in

(2) (2)/fr (2)/ja

Contents

NOM

move_pages − Déplacer des pages individuelles d’un processus sur un autre noeud

SYNOPSIS

#include <numaif.h>

long move_pages(int pid, unsigned long count, void **pages,
const int *
nodes, int *status, int flags);

DESCRIPTION

move_pages() déplace les pages indiqué du processus pid dans les noeuds indiqués par nodes. Le résultat du déplacement est reflété dans status. Les drapeaux flags indiquent des contraintes sur les pages à déplacer.

pid est l’identifiant du processus dans lequel des pages doivent être déplacées. Pour déplacer des pages dans un autres processus, l’appelant doit être privilégié (CAP_SYS_NICE) ou l’identifiant utilisateur réel ou effectif du processus appelant doit correspondre à l’identifiant utilisateur réel ou sauvé du processus cible. Si pid vaut 0, alors move_pages() déplace des pages du processus appelant.

count est le nombre de pages à déplacer. Il définit la taille des trois tableaux pages, nodes et status.

pages est un tableau de pointeurs vers des pages à déplacer. Ces pointeurs doivent être alignés sur des limites de pages. Les adresses sont indiquées comme elles sont vues par le processus indiqué par pid.

nodes est un tableau d’entiers qui indiquent les emplacements voulus pour chaque page. Chaque élément du tableau est un numéro de noeud. nodes peut aussi être NULL, auquel cas move_pages() ne déplace aucune page mais renvoie dans status le noeud où chaque page réside actuellement. Obtenir l’état de chaque page peut être nécessaire pour trouver les pages qui doivent être déplacées.

status est un tableau d’entiers qui renvoie l’état de chaque page. Le tableau ne contient des valeurs correctes que si move_pages() n’a pas renvoyé d’erreur.

flags indique quels types de page déplacer. MPOL_MF_MOVE signifie que seules les pages qui ne peuvent être utilisées qu’exclusivement par le processus sont à déplacer. MPOL_MF_MOVE_ALL signifie que les pages partagées entre plusieurs processus peuvent aussi être déplacée. Le processus doit être privilégié (CAP_SYS_NICE) pour utiliser MPOL_MF_MOVE_ALL.

États des pages dans le tableau array

Les valeurs suivantes peuvent être renvoyées dans chaque élément du tableau status.
0..MAX_NUMNODES

Indique le noeud sur lequel la page réside.

−EACCES

La page est projetée par plusieurs processus et ne peut être déplacée que si MPOL_MF_MOVE_ALL est utilisé.

−EBUSY

La page est actuellement occupée et ne peut être déplacée. Essayez plus tard. Ceci arrive si la page est utilisée pour des entrées/sorties ou si une autre partie du noyau conserve une référence sur la page.

−EFAULT

C’est une page nulle ou la zone mémoire n’est pas projetée par le processus.

−EIO

Impossible de ré−écrire une page. La page doit être ré−écrite pour la déplacer puisque la page est sale et que le système de fichiers ne fournit pas de fonction de migration qui permettrait le déplacement de pages sales.

−EINVAL

Une page sale ne peut pas être déplacée. Le système de fichiers ne fournit pas de fonction de déplacement et n’a pas la possibilité de ré−écrire la page.

−ENOENT

La page n’est pas présente.

−ENOMEM

Impossible d’allouer de la mémoire sur le noeud cible.

VALEUR RENVOYÉE

S’il réussit, move_pages() renvoie zéro. En cas d’erreur, il renvoie −1 et remplit errno avec la valeur d’erreur.

ERREURS

E2BIG

Trop de pages à déplacer.

EACCES

Un des noeuds cibles n’est pas autorisés dans l’ensemble de processeurs en cours.

EFAULT

Impossible d’accéder à un tableau en paramètre.

EINVAL

Un drapeau autre que MPOL_MF_MOVE ou MPOL_MF_MOVE_ALL a été indiqué ou on a essayé de déplacer des pages d’un thread noyau.

ENODEV

Un des noeuds cibles n’est pas connecté.

ENOENT

Aucune page nécessitant d’être déplacée n’a été trouvée. Toutes les pages sont déjà sur le noeud cible, absentes, avec une adresse non valable ou ne pouvaient être déplacées parce qu’elles étaient projetées par plusieurs processus.

EPERM

L’appelant a indiqué MPOL_MF_MOVE_ALL sans les privilèges suffisants (CAP_SYS_NICE). Ou bien l’appelant a essayé de déplacer des pages d’un processus appartenant à un autre utilisateur mais n’était pas autorisé à le faire (CAP_SYS_NICE).

ESRCH

Le processus n’existe pas.

VERSIONS

move_pages() est apparu pour la première fois sous Linux avec le noyau 2.6.18.

CONFORMITÉ

Cet appel système est spécifique à Linux.

NOTES

Pour des informations sur la prise en charge par des bibliothèques, consultez numa(7).

Utilisez get_mempolicy(2) avec le drapeau MPOL_F_MEMS_ALLOWED pour obtenir l’ensemble des noeuds autorisés par l’ensemble de processeurs courant. Notez que cette information peut changer à tout instant d’une fait d’une reconfiguration manuelle ou automatique de l’ensemble de processeurs.

L’utilisation de cette fonction peut causer des pages dont l’emplacement (le noeud) viole la politique mémoire établie pour les adresses indiquées (voir mbind(2)) ou pour le processus indiqué (voir set_mempolicy(2)). En d’autres termes, la politique mémoire ne restreint pas les noeuds de destination utilisés par move_pages().

VOIR AUSSI

get_mempolicy(2), mbind(2), set_mempolicy(2), numa(3), numa_maps(5), cpuset(7), numa(7), migratepages(8), numa_stat(8)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> en 2008, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus