Available in

(1) (1)/ca (1)/da (1)/de (1)/es (1)/et (1)/fr (1)/it (1)/nl (1)/pl (1)/pt (1)/pt_br (1)/ru (1)/sr (1)/sv (1)/uk

Contents

NAME

kdesu − Exécute un programme avec élévation de privilèges

SYNOPSIS

kdesu [−c] [−d] [−f fichier] [−i nom de l’icône] [−n] [−p priorité] [−r] [−s] [−t] [−u utilisateur] [−−nonewdcop] [commande [arg1] [arg2] [...]]

kdesu [Options génériques de KDE] [Options génériques de Qt]

DESCRIPTION

KDE su est une interface graphique de l’Environnement de Bureau KDE pour la commande UNIX® su. Il vous permet d’exécuter un programme avec l’identité d’un autre utilisateur en fournissant le mot de passe de celui−ci. KDE su est un programme sans privilèges ; il utilise la commande su du système.

KDE su a une fonction supplémentaire : il peut se souvenir de votre mot de passe. Si vous utilisez cette possibilité, vous n’aurais à saisir votre mot de passe qu’une seule fois pour chaque commande.

Ce programme est prévu pour être démarré à partir de la ligne de commande ou de fichiers .desktop.

OPTIONS

−c programme

Ceci spécifie le programme à exécuter en tant qu’administrateur. Il doit être passé en un seul argument. Donc si vous voulez lancer un nouveau gestionnaire de fichiers, vous saisirez à l’invité : kdesu −c kfm −sw

−d

Affiche les informations de déboguage.

−f fichier

Cette option permet une utilisation efficace de KDE su dans les fichiers .desktop. Elle indique à KDE su d’examiner le fichier spécifié par fichier. Si l’utilisateur peut écrire dans ce fichier, KDE su exécutera la commande avec le compte courant. Si l’écriture est impossible, la commande sera lancée avec le compte utilisateur (root par défaut).

fichier est évalué comme suit : si fichier commence par un /, il est prit comme un nom de fichier absolu. Sinon, il est considéré comme le nom d’un fichier de configuration de KDE. Par exemple : pour configurer le gestionnaire de connexions K, kdm, vous écrirez kdesu −c kdmconfig −f kdmrc

−i nom de l’icône

Spécifie l’icône à utiliser dans la boîte de dialogue du mot de passe. Vous pouvez spécifier uniquement le nom, sans extensions.

−n

Ne pas mémoriser le mot de passe. Ceci désactive la case à cocher mémoriser le mot de passe dans la boîte de dialogue du mot de passe.

−p priorité

Définie la priorité. La priorité est un nombre arbitraire entre 0 et 100, où 100 est la priorité la plus haute et 0 est la plus basse. Par défaut, elle est fixée à 50.

−r

Utilise l’ordonnancement en temps réel.

−s

Arrête le démon kdesu. Il s’agit du démon d’arrière plan chargé de conserver les mot de passes valables. Cette fonctionnalité peut aussi être désactivée avec −n lors du lancement initial de KDE su.

−t

Active la sortie dans le terminal. Ceci désactive la mémorisation du mot de passe. Elle est utilisée pour le déboguage ; si vous souhaitez exécuter une application en mode console, préférez plutôt su.

−u utilisateur

Bien que KDE su servent le plus souvent à exécuter une commande en tant que superutilisateur, vous pouvez fournir n’importe quel nom d’utilisateur avec le mot de passe approprié.

VOIR AUSSI

su(1)

Une documentation utilisateur plus détaillée est disponible à partir de help:/kdesu (saisissez cette URL dans Konqueror ou lancez khelpcenter help:/kdesu).

EXEMPLES

Exécute kfmclient en tant qu’utilisateur jean et affiche l’icône de Konqueror dans la boîte de dialogue du mot de passe :

kdesu −u jean −i konqueror kfmclient

AUTEURS

KDE su a été écrit par Geert Jansen <jansen [AT] kde.org> et Pietro Iglio <iglio [AT] fub.it>.

AUTHOR

Lauri Watts.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus