Available in

(3) (3)/es (3)/fr (3)/ja

Contents

NOM

fts, fts_open, fts_read, fts_children, fts_set, fts_close − Parcourir une hiérarchie de fichiers.

SYNOPSIS

#include <sys/types.h>
#include <sys/stat.h>
#include <fts.h>

FTS *fts_open(char * const *path_argv, int options,
int (*
compar)(const FTSENT **, const FTSENT **));

FTSENT *fts_read(FTS *ftsp);

FTSENT *fts_children(FTS *ftsp, int options);

int fts_set(FTS *ftsp, FTSENT *f, int options);

int fts_close(FTS *ftsp);

DESCRIPTION

Les fonctions de la famille fts servent à traverser des hiérarchies de fichiers. Rapidement, disons que la fonction fts_open() renvoie une sorte de descripteur de la hiérarchie de fichiers, que l’on fournit ensuite aux autres fonctions de la famille fts. La fonction fts_read() renvoie un pointeur sur une structure décrivant l’un des fichiers de l’arborescence. La fonction fts_children() renvoie un pointeur sur une liste chaînée de structures, chacune décrivant l’un des fichiers contenu dans le répertoire de la hiérarchie. En général, les répertoires sont visités à deux reprises, distinctes. Un passage en ordre « pre−order » avant d’avoir parcouru leurs descendants, et un passage en ordre « post−order » après avoir visité tous les sous−répertoires. Les fichiers ne sont examinés qu’une seule fois. Il est possible de parcourir la hiérarchie « logiquement » (en ignorant les liens symboliques) ou « physiquement » (en visitant les liens symboliques). On peut ordonner le parcours de la hiérarchie, ignorer ou visiter plusieurs fois certaines parties.

Deux structures sont définies (avec typedef) dans le fichier d’en−tête <fts.h>. La première est FTS, une structure représentant l’arborescence des fichiers elle−même, et la seconde est FTSENT, une structure représentant un fichier dans la hiérarchie. Normalement, une structure FTSENT est renvoyée pour chaque fichier rencontré dans la hiérarchie. Dans cette page de manuel, les termes « fichier » et « structure FTSENT » sont généralement interchangeables. La structure FTSENT contient au moins les champs suivants, décrits en détail ci−dessous :

typedef struct _ftsent {
unsigned short fts_info; /* drapeau de la structure FTSENT */
char *fts_accpath; /* chemin d’accès */
char *fts_path; /* chemin de la racine */
short fts_pathlen; /* strlen(fts_path) */
char *fts_name; /* non du fichier */
short fts_namelen; /* strlen(fts_name) */
short fts_level; /* profondeur (−1 à N) */
int fts_errno; /* fichier errno */
long fts_number; /* valeur numérique locale */
void *fts_pointer; /* valeur de l’adresse locale */
struct ftsent *fts_parent; /* répertoire parent */
struct ftsent *fts_link; /* fichier de structure suivant */
struct ftsent *fts_cycle; /* cycle structure */
struct stat *fts_statp; /* information sur stat(2) */
} FTSENT;

Les membres ont les significations suivantes :

fts_info

L’un des attribut suivants, décrivant la structure FTSENT et le fichier qu’elle représente. Toutes ces entrées sont terminales (sauf les répertoires FTS_D ne présentant pas d’erreur), ce qui signifie qu’elle ne seront visitées qu’une seule fois, et que leur éventuels descendants (cas des répertoires en erreur) ne seront pas visités.

FTS_D

Un répertoire visité en phase « pre−order ».

FTS_DC

Un répertoire introduisant une boucle dans l’arborescence. Le champ fts_cycle de la structure FTSENT sera également remplis.

FTS_DEFAULT

Toute structure FTSENT représentant un type de fichier non décrit explicitement par l’une des autres valeurs de fts_info.

FTS_DNR

Un répertoire ne pouvant être lu. Ceci est considéré comme une erreur, et le champ fts_errno sera défini avec une valeur décrivant sa cause.

FTS_DOT

Un fichier nommé « . » ou « .. » qui n’a pas été indiqué explicitement comme argument de fts_open() (consultez FTS_SEEDOT).

FTS_DP

Un répertoire visité en phase « post−order ». Le contenu de la structure FTSENT ne sera pas différent de ce qu’il était après la phase «pre−order ». C’est−à−dire quand le champ fts_info valait FTS_D.

FTS_ERR

Il s’agit d’un retour d’erreur, le champ fts_errno étant rempli pour indiquer la cause de l’erreur.

FTS_F

Un fichier normal.

FTS_NS

Un fichier pour lequel aucune information provenant de stat(2) n’est disponible. Le contenu du champ fts_statp est indéfini. Il s’agit d’un cas d’erreur dont la cause est indiquée dans fts_errno.

FTS_NSOK

Un fichier pour lequel aucune information provenant de stat(2) n’a été demandée. Le contenu du champ fts_statp est indéfini.

FTS_SL

Un lien symbolique.

FTS_SLNONE

Un lien symbolique pointant dans le vide. Le contenu du champ fts_statp contient les caractéristiques du lien lui−même.

fts_accpath

Un chemin permettant d’accéder au fichier depuis le répertoire courant.

fts_path

Le chemin d’accès au fichier à partir du point de départ du parcours. Il contient en préfixe le chemin fourni lors de l’invocation de fts_open().

fts_pathlen

La longueur de la chaîne pointée par fts_path.

fts_name

Le nom du fichier.

fts_namelen

La longueur de la chaîne pointée par fts_name.

fts_level

La profondeur où le fichier a été trouvé dans l’arborescence, numérotée de −1 à N. La structure FTSENT représentant le parent du point de départ est numérotée −1. La structure FTSENT représentant la racine de départ elle−même est numérotée 0.

fts_errno

Dans une structure FTSENT renvoyée par un appel fts_children() ou fts_read(), dont le champ fts_info contient FTS_DNR, FTS_ERR ou FTS_NS, le champ fts_errno est défini avec la valeur de la variable externe errno indiquant la cause de l’erreur. Dans les autres cas, le contenu du champ fts_errno est indéfini.

fts_number

Ce champ est mis à la disposition des programmes applicatifs, et n’est modifié par aucune fonction de la famille fts. Il est toutefois initialisé à zéro.

fts_pointer

Ce champ est mis à la disposition des programmes applicatifs, et n’est modifié par aucune fonction de la famille fts. Il est toutefois initialisé à NULL.

fts_parent

Un pointeur sur la structure FTSENT référençant le fichier dans la hiérarchie immédiatement au dessus du fichier en cours, c’est−à−dire le répertoire auquel il appartient. Une structure parente pour le point d’entrée initial est également fournie, mais seuls ses membres fts_level, fts_number et fts_pointer sont garantis d’être initialisés.

fts_link

Au retour de la fonction fts_children(), le champ fts_link pointe sur la structure suivante dans la liste chaînée des membres du répertoires, liste terminée par un NULL. Dans les autres situations, le contenu du champ fts_link est indéterminé.

fts_cycle

Si un répertoire introduit une boucle dans la hiérarchie (voyez FTS_DC),soit à cause d’un lien physique entre deux répertoires, soit à cause d’un lien symbolique pointant vers un répertoire, le champ fts_cycle pointera vers la structure FTSENT de la hiérarchie qui référence le même fichier que celui représenté par la structure FTSENT. Sinon, le contenu du champ fts_cycle est indéfini.

fts_statp

Un pointeur vers les informations fournies par stat(2).

Un tampon unique est utilisé pour tous les chemins d’accès de tous les fichiers de la hiérarchie. Ainsi, les champs fts_path et fts_accpath ne sont assurés d’être terminés par un caractère nul seulement pour le dernier fichier renvoyé par fts_read(). Pour utiliser ces champs pour référencer un fichier représenté par une autre structure FTSENT nécessite que le chemin du tampon soit modifié avec l’information contenu dans le champ fts_pathlen de cette structure FTSENT. Tout autre modification devra être défaite avant que d’autres appels à fts_read() ne soient tentés. Le champ fts_name est toujours terminé par un caractère nul.

fts_open()
La fonction fts_open() reçoit un pointeur vers une table de chaînes de caractères représentant un ou plusieurs chemins décrivant la hiérarchie de fichiers à traverser. Cette table doit se terminer par un pointeur NULL.

Il existe un certain nombre d’options, dont au moins une est obligatoire (soit FTS_LOGICAL ou soit FTS_PHYSICAL). Les options sont sélectionnées par un ou logique entre les valeurs suivantes :
FTS_COMFOLLOW

Tout lien symbolique spécifié comme racine du parcours sera immédiatement suivi (déréférencé), que l’option FTS_LOGICAL soit spécifiée ou non.

FTS_LOGICAL

Cette option indique aux fonctions fts de renvoyer des structures FTSENT concernant les cibles des liens symboliques plutôt que les liens eux−mêmes. Avec cette option, les seuls liens symboliques pour lesquels une structure FTSENT est renvoyée sont ceux pointant dans le vide. Il faut préciser soit FTS_LOGICAL, soit FTS_PHYSICAL à la fonction fts_open().

FTS_NOCHDIR

Pour optimiser les performances, les fonctions fts changent de répertoire au cours de la traversée de la hiérarchie de fichiers. En contrepartie, l’application ne peut pas savoir à l’avance où elle se trouve durant la traversée. L’option FTS_NOCHDIR supprime cette optimisation et les fonctions fts ne changeront pas de répertoire de travail. Remarquez que les applications ne doivent pas modifier elles−même le répertoire de travail et essayer d’accéder aux fichiers sans que l’option FTS_NOCHDIR ne soit spécifiée et que des chemins d’accès absolus soient transmis à fts_open().

FTS_NOSTAT

Par défaut, les structures FTSENT renvoyées contiennent les caractéristiques (voir le champ statp) de chaque fichier visité. Cette option relâche cette contrainte pour optimiser les performances, en autorisant les fonctions fts à remplir le champ fts_info avec FTS_NSOK et laisser le contenu du membre statp indéfini.

FTS_PHYSICAL

Avec cette option, les routines fts renvoient des structures FTSENT pour les liens symboliques eux−mêmes et non pas les fichiers qu’ils pointent. Si cette option est définie, des structures FTSENT pour tous les liens symboliques de la hiérarchie sont renvoyées à l’application. Soit FTS_LOGICAL ou soit FTS_PHYSICAL doit être fourni à la fonction fts_open().

FTS_SEEDOT

Par défaut, à moins d’être fournis explicitement en argument à fts_open() ,tout fichier nommé « . » ou « .. » rencontré dans la hiérarchie est ignoré. Avec cette option, les routines fts renvoient des structures FTSENT pour ces fichiers.

FTS_XDEV

Cette option empêche fts de descendre dans les répertoires se trouvant sur un périphérique différent de celui dans lequel le parcours a commencé.

L’argument compar() spécifie une fonction définie par l’utilisateur pour ordonner la traversée de la hiérarchie. Elle prend en argument deux pointeurs sur des pointeurs sur des structures FTSENT, et doit renvoyer une valeur négative, nulle, ou positive pour indiquer que le fichier représenté par le premier argument doit venir avant, à n’importe quel moment, ou après le fichier référencé par le second argument. Les champs fts_accpath, fts_path et fts_pathlen des structures FTSENT ne doivent jamais être utilisés dans cette comparaison. Si le champ fts_info contient FTS_NS ou FTS_NSOK, le membre fts_statp ne doit pas être utilisé non plus. Si l’argument compar() est NULL, l’ordre de traversée des répertoires est celui de l’argument path_argv pour les racines, et l’ordre interne des répertoires pour le reste.

fts_read()
La fonction fts_read() renvoie un pointeur sur une structure FTSENT décrivant un fichier de la hiérarchie. Les répertoires lisibles et ne causant pas de boucles sont parcourus au moins deux fois, une fois en phase « pre−order », et une en phase « post−order ». Les autres fichiers ne sont examinés qu’une seule fois. Les liens physiques entre répertoires qui ne causent pas de boucles, ou les liens symboliques vers des liens symboliques peuvent entraîner des fichiers visités plus d’une fois, ou des répertoires plus de deux fois.

Si tous les membres de la hiérarchie ont été examinés, fts_read() renvoie NULL et définit la variable externe errno avec un 0. Si une erreur sans rapport avec un fichier particulier se produit, fts_read() renvoie NULL et définit errno en conséquence. Si une erreur concernant le fichier en cours se produit, un pointeur sur une structure FTSENT est renvoyé, et errno peut ou non être défini (voyez fts_info).

Les structures FTSENT renvoyées par fts_read() peuvent être écrasées après un appel à fts_close() sur le même descripteur de hiérarchie ou après un appel à fts_read() sur la même hiérarchie, sauf si elles représentent un répertoire, auquel cas elles ne seront pas écrasées avant l’appel fts_read() renvoyant la structure FTSENT du répertoire en phase « post−order ».

fts_children()
La fonction fts_children() renvoie un pointeur sur une structure FTSENT décrivant la première entrée d’une liste chaînée terminée par un NULL et représentant les fichiers se trouvant dans le répertoire indiqué par la dernière structure FTSENT renvoyée par un appel fts_read(). La liste est chaînée par le biais du membre fts_link de la structure FTSENT, et est ordonnée suivant la routine de comparaison fournie par l’utilisateur, si elle existe. Des appels répétés à fts_children() recréeront la liste chaînée.

Un cas particulier se présente si fts_read() n’a pas encore été appelée pour une hiérarchie. Alors, fts_children() renverra un pointeur sur les fichiers du répertoire logique spécifié dans fts_open(), c’est−à−dire les arguments fournis à fts_open(). Sinon, si la structure FTSENT la plus récemment renvoyée par fts_read() n’est pas un répertoire visité en phase « pre−order », ou si le répertoire ne contient aucun fichier, fts_children() renvoie NULL et met la variable externe errno à zéro. Si une erreur se produit, fts_children() renvoie NULL et définit errno en conséquence.

Les structures FTSENT renvoyées par fts_children() peuvent être écrasées après un appel à fts_children(), fts_close() ou fts_read() sur la même hiérarchie de fichiers.

Option peut contenir l’une des valeurs suivantes :

FTS_NAMEONLY

Seuls les noms des fichiers sont nécessaires. Le contenu des membres des structures de la liste chaînée est indéfini sauf pour fts_name et fts_namelen.

fts_set()
La fonction fts_set() permet à l’application de paramétrer le traitement à venir du fichier f sur la hiérarchie ftsp. La fonction fts_set() renvoie 0 si elle réussit, et −1 si une erreur se produit. Option doit contenir l’une des valeurs suivantes :

FTS_AGAIN

Revisiter à nouveau le fichier. N’importe quel type de fichier peut être revisité. L’appel suivant de fts_read() renverra le fichier indiqué. Les membres fts_stat et fts_info de la structure seront réinitialisés à ce moment, mais aucun autre champ ne sera modifié. Cette option n’a de sens que pour le dernier fichier renvoyé par fts_read(). L’utilisation habituelle de cette possibilité concerne les répertoires en phase « post−order », qui sont alors ré−examinés (aussi bien en phase « pre−order » que «post−order »), ainsi que leurs descendants.

FTS_FOLLOW

Le fichier référencé doit être un lien symbolique. Si ce fichier est le dernier renvoyé par fts_read(), alors l’appel suivant de fts_read() renverra le fichier, avec les champs fts_info et fts_statp réinitialisés pour représenter la cible du lien symbolique plutôt que le lien lui−même. Si le fichier est le dernier renvoyé par fts_children(), alors les membres fts_info et fts_statp de la structure, lorsqu’elle sera renvoyée par fts_read(), représenteront la cible du lien symbolique plutôt que le lien lui−même. Dans tous les cas, si la cible du lien symbolique n’existe pas, les membres de la structure ne seront pas modifiés, et le champ fts_info contiendra FTS_SLNONE.

Si la cible du lien est un répertoire, il y aura un retour « pre−order », suivi d’un retour pour chaque descendant, suivi d’un retour « post−order».

FTS_SKIP

Aucun descendant de ce fichier ne sera visité. Le fichier doit être le dernier renvoyé par fts_children() ou fts_read().

fts_close()
La fonction fts_close() ferme un descripteur ftsp de hiérarchie de fichier, et restitue le répertoire de travail qui était en vigueur lors de l’appel fts_open() qui avait permit d’ouvrir ftsp. La fonction fts_close() renvoie 0 si elle réussit, et −1 en cas d’erreur.

ERREURS

La fonction fts_open() peut échouer, et mettre dans errno l’une des erreurs indiquées pour les fonctions open(2) et malloc(3).

La fonction fts_close() peut échouer, et mettre dans errno l’une des erreurs indiquées pour les fonctions chdir(2) et close(2).

Les fonctions fts_read() et fts_children() peuvent échouer, et mettre dans errno l’une des erreurs indiquées pour les fonctions chdir(2), malloc(3), opendir(3), readdir(3) et stat(2).

De plus fts_children(), fts_open() et fts_set() peuvent échouer, et mettre dans errno l’une des erreurs suivantes :

EINVAL

Les options ne sont pas valables.

VERSIONS

Ces fonctions sont disponibles sous Linux depuis la glibc2.

CONFORMITÉ

4.4BSD.

VOIR AUSSI

find(1), chdir(2), stat(2), ftw(3), qsort(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Florentin Duneau <fduneau [AT] gmail.com> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus