Available in

(1) (1)/es (1)/fr

Contents

NOM

auto−apt − Installation de paquets à la volée.

SYNOPSIS

auto−apt [options] [commande] [arguments...]

DESCRIPTION

Cette page de manuel décrit succinctement la commande auto−apt.

auto−apt est un programme qui contrôle les tentatives d’accès aux fichiers, effectuées par des programmes exécutés dans l’environnement auto−apt. Lorsqu’un programme tente d’accéder à un fichier inclus dans un paquet non installé, auto−apt utilise apt−get pour installer, à la volée, le paquet contenant ce fichier.

OPTIONS

Voici un résumé des options.

−h

Mode d’emploi.

−s

Aucune action, simule une action.

−y

Répond automatiquement « Y » (oui) à toutes les questions.

−q

Mode non bavard.

−i

N’installe rien en tâche de fond.

−x

Désactive l’interface graphique X.

−X

Active l’interface graphique X. Si vous êtes déjà dans un environnement graphique, apt−get sera exécuté dans un autre terminal graphique (x−terminal−emulator).

−a [dist[,dist...]]

Choisit la distribution à installer parmi main, contrib, non−free, non−US ou none (aucune). « −a none » a presque la même signification que « −s ».

−p [action[,action...]]

Choisit l’action parmi exec, open, access, stat ou none (aucune). « −a none » a presque la même signification que « −s ».

−D [fichierbdd]

Remplace la valeur par défaut /var/cache/auto−apt/pkgcontents.db par fichierbdd. (NdT : le suffixe de la valeur par défaut semble être .bin et non .db).

−F [fichierbdd]

Remplace la valeur par défaut /var/cache/auto−apt/pkgfiles.db par fichierbdd. Cette base de données est générée par la commande auto−apt update−local. L’option −F fichierbdd, ou sa valeur par défaut, est utilisée pour toutes les commandes suffixées −local. Dans de nombreux cas, cette valeur est utilisée avec l’option −L pour détecter les accès aux fichiers. (NdT : le suffixe de la valeur par défaut semble être .bin et non .db).

−L [liste.d’enregistrements]

Ajoute, à la liste.d’enregistrements, des informations sur les tentatives d’accès aux fichiers.

COMMANDES

Voici un résumé des commandes.
run [
commande]

Exécute la commande sous le contrôle de auto−apt. Si commande n’est pas indiquée, l’interpréteur de commandes (shell) de l’utilisateur sera utilisé.

update [ −a ]

(Re)constitue fichierbdd à partir des informations de sources.list. fichierbdd peut être indiqué avec l’option −D. Avec l’option −a, tous les fichiers sont stockés dans fichierbdd. Remarquez que fichierbdd devient très/trop volumineux avec l’option −a.

update−local [ −a ]

Crée fichierbdd à partir des informations sur les paquets installés. fichierbdd peut être indiqué avec l’option −F. Avec l’option −a, tous les fichiers sont stockés dans fichierbdd. Remarquez que fichierbdd devient très/trop volumineux avec l’option −a.

merge [ −a ]

Trie les paquets d’après leur nom dans fichierbdd. La base de données fichierbdd peut être indiquée avec l’option −D. Avec l’option −a, tous les fichiers sont stockés dans fichierbdd. Remarquez que fichierbdd devient très/trop volumineux avec l’option −a.

del paquet

Supprime de la base de données fichierbdd les informations sur les fichiers inclus dans paquet.

check [−v] [−f] fichier

Vérifie, dans la base de données fichierbdd, quel paquet fournit le fichier. Option : −v commute en mode bavard. −f utilise le fichier Contents−*.gz à la place de la base de données fichierbdd.

install [−s] [−d] [−u] [−y] [−v] fichier

Tente d’installer le paquet qui fournit le fichier en utilisant apt−get. Vous devez posséder les privilèges du superutilisateur (root) pour lancer un « apt−get install ».

list [−v] [−f]

Liste les informations sur les fichiers, contenues dans la base de données fichierbdd. Options : −v commute en mode bavard. −f utilise le fichier Contents−*.gz à la place de la base de données fichierbdd

search [−v] [−f] motif

Cherche, avec grep(1) motif, les informations sur les fichiers dans la base de données fichierbdd. Options : −v commute en mode bavard. −f utilise le fichier Contents−*.gz à la place de la base de données fichierbdd

debuild [debuildopts]

Exécute debuild(1) dans l’environnement auto−apt, et indique une estimation des dépendances (« Build−Depends: »). Il est recommandé de l’utiliser avec l’option −s d’auto−apt.

status

Indique si l’environnement actuel est sous le contrôle d’auto−apt ou pas.

FICHIERS

o

/etc/auto−apt/paths.list : liste des chemins d’accès.

o

/var/cache/auto−apt : répertoire de cache des fichiers Contents−*.gz et de stockage des bases de données.

o

/etc/auto−apt/sources.list : liste des sources à utiliser pour auto−apt. Si ce fichier n’est pas trouvé, un lien symbolique vers le fichier sources.list d’apt−get sera créé.

ENVIRONNEMENTS

o

AUTO_APT_CACHEDIR remplace la valeur par défaut du répertoire de cache des fichiers Contents−*.gz et de stockage des bases de données.

BOGUES

Bogues connus. Voir /usr/share/doc/auto−apt/BUGS et/ou http://bugs.debian.org/auto−apt

AUTEUR

Ce programme a été écrit par Fumitoshi UKAI <ukai [AT] debian.jp>, d’après une idée et des commentaires de Debian Guru (debian.gr.jp) et des membres du Projet Dice.

TRADUCTION

Valéry Perrin <valery.perrin.debian [AT] free.fr> le 16 octobre 2004.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.
La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande man -L en auto-apt
N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans de cette page de manuel.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus