Manpages

NOM

log, logf, logl − Fonction logarithme népérien

SYNOPSIS

#include <math.h>

double log(double x);
float logf(float
x);
long double logl(long double
x);

Effectuez l’édition des liens avec l’option −lm.

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

logf(), logl() :

_BSD_SOURCE || _SVID_SOURCE || _XOPEN_SOURCE >= 600 || _ISOC99_SOURCE || _POSIX_C_SOURCE >= 200112L
ou cc −std=c99

DESCRIPTION

La fonction log() renvoie le logarithme népérien (ou logarithme naturel) de x, noté traditionnellement ln en français.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de réussite, ces fonctions renvoient le logarithme népérien de x.

Si x est un NaN, la valeur renvoyée est un NaN.

Si x vaut 1, le résultat est +0.

Si x est une valeur infinie positive, une valeur positive infinie est renvoyée.

Si x est nul, une erreur de pôle se produit et les fonctions renvoient −HUGE_VAL, −HUGE_VALF ou −HUGE_VALL, respectivement.

Si x est négatif (l’infini négatif compris), alors une erreur de domaine se produit et un NaN (« Not a Number » : pas un nombre) est renvoyé.

ERREURS

Consultez math_error(7) pour savoir comment déterminer qu’une erreur est survenue lors de l’appel de ces fonctions.

Les erreurs suivantes peuvent se produire :
Erreur de domaine : x est négatif

errno prend la valeur EDOM. Une exception indiquant une virgule flottante incorrecte (FE_INVALID) est levée.

Erreur de pôle : x est nul

errno prend la valeur ERANGE. Une exception de virgule flottante de division par zéro (FE_DIVBYZERO) est levée.

CONFORMITÉ

C99, POSIX.1−2001. La variante renvoyant un double est également conforme à SVr4, BSD 4.3 et C89.

BOGUES

Dans la glibc 2.5 et les versions antérieures, log() produisait à tort pour un NaN une exception de virgule flottante incorrecte (FE_INVALID).

VOIR AUSSI

cbrt(3), clog(3), log10(3), log1p(3), log2(3), sqrt(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/>; par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>;.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>; (2003-2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS