Available in

(2) (3) (2)/cs (2)/de (2)/es (2)/fr (2)/ja (2)/ko (2)/pt

Contents

NOM

socketpair − Créer une paire de sockets connectées.

SYNOPSIS

#include <sys/types.h> /* Voir NOTES */
#include <sys/socket.h>

int socketpair(int domain, int type, int protocol, int sv[2]);

DESCRIPTION

La fonction socketpair() crée une paire de sockets connectées, sans noms, dans le domaine de communication domain, du type indiqué, en utilisant le protocole optionnel protocol. Pour plus de détails sur ces paramètres, consultez socket(2).

Les descripteurs correspondant aux deux sockets sont placés dans sv[0] et sv[1]. Les deux sockets ne sont pas différenciables.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de réussite, zéro est renvoyé, sinon −1 est renvoyé et errno contient le code d’erreur.

ERREURS

EAFNOSUPPORT

La famille de communication n’est pas supportée sur cette machine.

EFAULT

sv pointe en dehors de l’espace d’adressage accessible.

EMFILE

Trop de descripteurs de fichier utilisés par le processus en cours.

ENFILE

La limite du nombre total de fichiers ouverts sur le système a été atteinte.

EOPNOTSUPP

La protocole de communication mentionné ne permet pas la création d’une paire de sockets.

EPROTONOSUPPORT

La protocole de communication n’est pas supportée sur cette machine.

CONFORMITÉ

BSD 4.4, POSIX.1−2001. La fonction socketpair() est apparue dans BSD4.2. Elle est généralement portable de/vers les systèmes non−BSD supportant les clones des sockets BSD (y compris les variantes de System V).

NOTES

Sous Linux, le seul domaine supportant cet appel est AF_UNIX (ou le synonyme, AF_LOCAL). (La plupart des implémentations ont la même restriction).

Depuis Linux 2.6.27, socketpair() prend en charge les attributs SOCK_NONBLOCK et SOCK_CLOEXEC décrits dans socket(2).

POSIX.1−2001 ne requiert pas l’inclusion de <sys/types.h>, et cet en-tête n’est pas nécessaire sous Linux. Cependant, il doit être inclus sous certaines implémentations historiques (BSD), et les applications portables devraient probablement l’utiliser.

VOIR AUSSI

pipe(2), read(2), socket(2), write(2), socket(7), unix(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus