Available in

(1) (2) (5) (2)/de (2)/es (2)/fr (2)/ja (2)/ko (2)/pt

Contents

NOM

setup − Configurer les périphériques, les systèmes de fichiers et monter le système de fichiers racine

SYNOPSIS

#include <unistd.h>

int setup(void);

DESCRIPTION

setup() est appelé une fois dans linux/init/main.c. Il appelle les fonctions d’initialisation des périphériques et des systèmes de fichiers configurés dans le noyau. Ensuite, il monte le système de fichiers racine.

Aucun processus ne peut appeler setup(). Même un processus avec des privilèges superutilisateur déclenchera une erreur EPERM.

VALEUR RENVOYÉE

setup() renvoie toujours −1 pour un processus utilisateur.

ERREURS

EPERM

Toujours déclenchée pour un processus utilisateur.

VERSIONS

Depuis Linux 2.1.121, cette fonction n’existe plus.

CONFORMITÉ

Cette fonction est spécifique à Linux et ne devrait pas être employée dans des programmes destinés à être portables, ou en fait dans n’importe quel programme.

NOTES

Le prototype a varié avec le temps : à certains moments setup () avait un unique paramètre void *BIOS et à d’autre moment, un unique paramètre int magic.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus