Available in

(2) (2)/es (2)/fr (2)/ja

Contents

NOM

CPU_SET, CPU_CLR, CPU_ISSET, CPU_ZERO, CPU_COUNT, CPU_AND, CPU_OR, CPU_XOR, CPU_EQUAL, CPU_ALLOC, CPU_ALLOC_SIZE, CPU_FREE, CPU_SET_S, CPU_CLR_S, CPU_ISSET_S, CPU_ZERO_S, CPU_COUNT_S, CPU_AND_S, CPU_OR_S, CPU_XOR_S, CPU_EQUAL_S − macros de manipulation d’un « ensemble de CPUs »

SYNOPSIS

#define _GNU_SOURCE
#include <sched.h>

void CPU_ZERO(cpu_set_t *set);

void CPU_SET(int cpu, cpu_set_t *set);
void CPU_CLR(int
cpu, cpu_set_t *set);
int CPU_ISSET(int
cpu, cpu_set_t *set);

void CPU_COUNT(cpu_set_t *set);

void CPU_AND(cpu_set_t *destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_OR(cpu_set_t *
destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_XOR(cpu_set_t *
destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);

int CPU_EQUAL(cpu_set_t *set1, cpu_set_t *set2);

cpu_set_t *CPU_ALLOC(int num_cpus);
void CPU_FREE(cpu_set_t *
set);
size_t CPU_ALLOC_SIZE(int
num_cpus);

void CPU_ZERO_S(size_t setsize, cpu_set_t *set);

void CPU_SET_S(int cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);
void CPU_CLR_S(int
cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);
int CPU_ISSET_S(int
cpu, size_t setsize, cpu_set_t *set);

void CPU_COUNT_S(size_t setsize, cpu_set_t *set);

void CPU_AND_S(size_t setsize, cpu_set_t *destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_OR_S(size_t
setsize, cpu_set_t *destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);
void CPU_XOR_S(size_t
setsize, cpu_set_t *destset,
cpu_set_t *
srcset1, cpu_set_t *srcset2);

int CPU_EQUAL_S(size_t setsize, cpu_set_t *set1, cpu_set_t *set2);

DESCRIPTION

La structure de données cpu_set_t représente un « ensemble de CPUs». Les « ensembles de CPUs » sont utilisés par sched_setaffinity(2) et les interfaces similaires.

Le type cpu_set_t est un champ de bits. Cependant, la structure de données traitée est considérée comme opaque : toute manipulation d’un «ensemble de CPU » devrait être effectuée avec les macros décrites dans cette page.

Les macros suivantes sont fournies pour opérer sur l’ensemble set :

CPU_ZERO()

Mettre à zéro set, ainsi, il ne contient aucun CPU.

CPU_SET()

Ajouter le CPU cpu à set.

CPU_CLR()

Supprimer le CPU cpu de set.

CPU_ISSET()

Tester si le CPU cpu est un membre de set.

CPU_COUNT()

Renvoyer le nombre de CPU de set.

Lorsque l’argument cpu est spécifié, il ne devrait pas produire d’effet de bord puisque les macros ci−dessus pourraient évaluer l’argument plus d’une fois.

Le premier CPU disponible sur un système correspond à la valeur cpu 0, le CPU suivant à la valeur cpu 1. La constante CPU_SETSIZE (habituellement 1024) spécifie le nombre maximum de CPUs qui peut être enregistré dans cpu_set_t.

Les macros suivantes réalisent des opérations logiques sur les « ensembles de CPUs » :

CPU_AND()

Enregistre le ET logique des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source).

CPU_OR()

Enregistre le OU logique des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source).

CPU_XOR()

Enregistre le OU EXCLUSIF logique des ensembles srcset1 et srcset2 dans destset (qui peut être un ensemble source).

CPU_EQUAL()

Tester si deux ensembles de CPUs contiennent les mêmes CPUs.

Ensemble de CPUs de taille dynamique
Certaines applications nécessite des ensembles CPUs de taille dynamique (par exemple, pour allouer des ensembles plus grands que ceux définis avec le type cpu_set_t), la glibc propose aujourd’hui un jeu de macro pour cette fonctionnalité.

Les macros suivantes sont utilisées pour allouer et désallouer des ensembles de CPUs :

CPU_ALLOC()

Allouer un ensemble CPUs assez grand pour contenir num_cpus−1 CPU.

CPU_ALLOC_SIZE()

Renvoie la taille en octets de l’ensemble CPUs nécessaire pour contenir les num_cpus−1 cpu. Cette macro fournit la valeur de l’argument setsize des macros CPU_*_S() définies ci−dessous.

CPU_FREE()

Libérer un ensemble alloué avec CPU_ALLOC().

Les macros dont le nom se termine par « _S » sont les macros équivalentes aux macros sans « _S » qui opèrent sur les ensembles de taille dynamique de taille setsize.

VALEUR RENVOYÉE

CPU_ISSET() et CPU_ISSET_S() renvoient une valeur non nulle si cpu est présent dans set, 0 sinon.

CPU_COUNT() et CPU_COUNT_S() renvoient le nombre de CPUs présent dans set.

CPU_EQUAL() et CPU_EQUAL_S() renvoient une valeur non nulle si les deux ensemble CPUs sont égaux, 0 sinon.

CPU_ALLOC() renvoie un pointeur en cas de succès et NULL en cas d’échec. Les erreurs sont les mêmes que malloc(3).

CPU_ALLOC_SIZE() renvoie le nombre d’octets nécessaire pour sauvegarder un ensemble avec une cardinalité spécifique.

Ces autres routines ne renvoient pas de valeur.

VERSIONS

Les macros CPU_ZERO(), CPU_SET(), CPU_CLR() et CPU_ISSET() ont été ajoutées dans la glibc 2.3.3.

CPU_COUNT() est apparue dans le glibc2.6.

CPU_AND(), CPU_OR(), CPU_XOR(), CPU_EQUAL(), CPU_ALLOC(), CPU_ALLOC_SIZE(), CPU_FREE(), CPU_ZERO_S(), CPU_SET_S(), CPU_CLR_S(), CPU_ISSET_S(), CPU_AND_S(), CPU_OR_S(), CPU_XOR_S() et CPU_EQUAL_S() sont apparues en premier dans la glibc2.7.

CONFORMITÉ

Ces interfaces sont spécifiques à Linux.

NOTES

Pour dupliquer un ensemble, utilisez memcpy(3).

Comme les ensembles de CPUs sont des champs de bits alloués par unité de mots de type long, le nombre actuel de CPUs dans un ensemble dynamique doit être arrondi au multiple suivant de sizeof(unsigned long). Une application doit considérer les bits non utilisés comme indéfinis.

Notez que la constante CPU_SETSIZE indique le nombre de CPUs dans la structure cpu_set_t (c’est un comptage de bits dans le champ de bits) alors que l’argument setsize des macros CPU_*_S() est une taille en octets.

Les types de données des arguments et des valeurs de retour vues dans le SYNOPSIS sont des suggestions sur ce qui est prévu dans chaque cas. Cependant, puisque ces interfaces sont des macros, le compilateur ne va pas nécessairement attraper toutes les erreurs de type si vous violez ces suggestions.

EXEMPLE

Le programme suivant est un exemple d’utilisation de macros dans le cas d’un ensemble de CPUs dynamique.

#define _GNU_SOURCE
#include <sched.h>
#include <stdlib.h>
#include <unistd.h>
#include <stdio.h>
#include <assert.h>

int
main(int argc, char *argv[])
{
cpu_set_t *cpusetp;
size_t size;
int num_cpus, cpu;

if (argc < 2) {
fprintf(stderr, "Usage: %s <num−cpus>\n", argv[0]);
exit(EXIT_FAILURE);
}

num_cpus = atoi(argv[1]);

cpusetp = CPU_ALLOC(num_cpus);
if (cpusetp == NULL) {
perror("CPU_ALLOC");
exit(EXIT_FAILURE);
}

size = CPU_ALLOC_SIZE(num_cpus);

CPU_ZERO_S(size, cpusetp);
for (cpu = 0; cpu < num_cpus; cpu += 2)
CPU_SET_S(cpu, size, cpusetp);

printf("CPU_COUNT() of set: %d\n", CPU_COUNT_S(size, cpusetp));

CPU_FREE(cpusetp);
exit(EXIT_SUCCESS);
}

BOGUES

Sur une plate−forme 32 bits avec une glibc 2.8 ou plus récente, CPU_ALLOC() alloue deux fois plus d’espace que nécessaire, et CPU_ALLOC_SIZE() renvoie une valeur deux fois plus grande que la valeur attendue. Ce bogue ne devrait pas affecter la sémantique d’un programme mais il provoque une sur−consommation mémoire et les macros opérant sur un ensemble dynamique sont moins performantes. Ce bogue est corrigé avec la glibc 2.9.

VOIR AUSSI

sched_setaffinity(2), pthread_attr_setaffinity_np(3), pthread_setaffinity_np(3), cpuset(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et est maintenue par Florentin Duneau <fduneau AT gmail DOT com> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus