Available in

(7) (7)/fr (7)/ja

Contents

NOM

posixoptions − Les options de la norme POSIX

DESCRIPTION

La norme POSIX (les informations ci−dessous sont extraites de la spécification POSIX.1−2001) décrit un ensemble de comportements et d’interfaces pour la conformité d’un système. Toutefois, beaucoup d’interfaces sont optionnelles et il y a des macros de test d’interfaces pour tester la disponibilité des interfaces à la compilation, et les fonctions sysconf(3), fpathconf(3), pathconf(3), confstr(3) effectuent la même chose à l’exécution. Dans des scripts shell, vous pouvez utiliser getconf(1). Pour plus de détails, voir sysconf(3).

Nous donnerons le nom de l’abréviation POSIX, l’option, le nom du paramètre passé à sysconf() pour s’enquérir de l’option et éventuellement une très courte description. Des détails plus précis pourront être trouvés dans la norme POSIX elle−même, aujourd’hui librement accessible sur le web.

ADV − _POSIX_ADVISORY_INFO − _SC_ADVISORY_INFO
Les fonctions de renseignement suivantes sont présentes :

posix_fadvise(),
posix_fallocate
(),
posix_memalign
(),
posix_madvise
().

AIO − _POSIX_ASYNCHRONOUS_IO − _SC_ASYNCHRONOUS_IO
L’entête <aio.h> est présent. Les fonctions suivantes sont présentes :

aio_cancel(),
aio_error
(),
aio_fsync
(),
aio_read
(),
aio_return
(),
aio_suspend
(),
aio_write
(),
lio_listio
().

BAR − _POSIX_BARRIERS − _SC_BARRIERS
Cette option implique les options _POSIX_THREADS et _POSIX_THREAD_SAFE_FUNCTIONS. Les fonctions suivantes sont présentes :

pthread_barrier_destroy(),
pthread_barrier_init
(),
pthread_barrier_wait
(),
pthread_barrierattr_destroy
(),
pthread_barrierattr_init
().

−−− − POSIX_CHOWN_RESTRICTED
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), seul le superutilisateur peut modifier le propriétaire d’un fichier, les utilisateurs ne pouvant que modifier le groupe d’un fichier vers un des groupes auxquels ils appartiennent. Cela affecte les fonctions chown(), fchown().

CS − _POSIX_CLOCK_SELECTION − _SC_CLOCK_SELECTION
Cette option implique l’option _POSIX_TIMERS. Les fonctions suivantes sont présentes :

pthread_condattr_getclock(),
pthread_condattr_setclock
(),
clock_nanosleep
().

Si CLOCK_REALTIME est modifiée par la fonction clock_settime(), cela affecte toutes les horloges configurées pour un temps absolu.

CPT − _POSIX_CPUTIME − _SC_CPUTIME
L’identifiant d’horloge CLOCK_PROCESS_CPUTIME_ID est pris en charge. La valeur initiale de cette horloge est 0 pour chaque processus. Cette option implique l’option _POSIX_TIMERS. La fonction clock_getcpuclockid() est présente.

−−− − _POSIX_FILE_LOCKING − _SC_FILE_LOCKING
Cette option a été supprimée et ne se trouve pas dans norme finale XPG6.

FSC − _POSIX_FSYNC − _SC_FSYNC
La fonction fsync() est présente.

IP6 − _POSIX_IPV6 − _SC_IPV6
Internet Protocol Version 6 est prise en charge.

−−− − _POSIX_JOB_CONTROL − _SC_JOB_CONTROL
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), le système implémente le contrôle de travaux de style POSIX et les fonctions suivantes sont présentes :

setpgid(),
tcdrain
(),
tcflush
(),
tcgetpgrp
(),
tcsendbreak
(),
tcsetattr
(),
tcsetpgrp
().

MF − _POSIX_MAPPED_FILES − _SC_MAPPED_FILES
La mémoire partagée est gérée. Le fichier d’en−tête <sys/mman.h> est présent. Les fonctions suivantes sont présentes : mmap(), msync(), munmap().

ML − _POSIX_MEMLOCK − _SC_MEMLOCK
La mémoire partagée peut être verrouillée par le noyau. Les fonctions mlockall(), munlockall() sont présentes.

MR/MLR − _POSIX_MEMLOCK_RANGE − _SC_MEMLOCK_RANGE
Plus précisément, les échelles peuvent être verrouillées par le noyau. Les fonctions mlock(), munlock() sont présentes.

MPR − _POSIX_MEMORY_PROTECTION − _SC_MEMORY_PROTECTION
La fonction mprotect() est présente.

MSG − _POSIX_MESSAGE_PASSING − _SC_MESSAGE_PASSING
Le fichier d’entête <mqueue.h> est présent. Les fonctions suivantes sont présentes :

mq_close(),
mq_getattr
(),
mq_notify
(),
mq_open
(),
mq_receive
(),
mq_send
(),
mq_setattr
(),
mq_unlink
().

MON − _POSIX_MONOTONIC_CLOCK − _SC_MONOTONIC_CLOCK
CLOCK_MONOTONIC
est gérée. Cette option implique l’option _POSIX_TIMERS. Les fonctions affectées sont :

aio_suspend(),
clock_getres
(),
clock_gettime
(),
clock_settime
(),
timer_create
().

−−− − _POSIX_MULTI_PROCESS − _SC_MULTI_PROCESS
Cette option a été supprimée et ne se trouve pas dans norme finale XPG6.

−−− − _POSIX_NO_TRUNC
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), les éléments de nom de chemin plus long que NAME_MAX ne sont pas tronqués mais provoquent une erreur. Cette propriété peut être dépendante du préfixe du chemin de l’élément.

PIO − _POSIX_PRIORITIZED_IO − _SC_PRIORITIZED_IO
Cette option indique que l’on peut spécifier des priorités pour les entrées−sorties asynchrones. Cela affecte les fonctions

aio_read(),
aio_write
().

PS − _POSIX_PRIORITY_SCHEDULING − _SC_PRIORITY_SCHEDULING
Le fichier d’entête <sched.h> est présent. Les fonctions suivantes sont présentes :

sched_get_priority_max(),
sched_get_priority_min
(),
sched_getparam
(),
sched_getscheduler
(),
sched_rr_get_interval
(),
sched_setparam
(),
sched_setscheduler
(),
sched_yield
().

Si _POSIX_SPAWN est également en vigueur, les fonctions suivantes sont présentes :

posix_spawnattr_getschedparam(),
posix_spawnattr_getschedpolicy
(),
posix_spawnattr_setschedparam
(),
posix_spawnattr_setschedpolicy
().

RS − _POSIX_RAW_SOCKETS
Les sockets brutes sont prises en charge. Les fonctions affectées sont getsockopt(), setsockopt().

−−− − _POSIX_READER_WRITER_LOCKS − _SC_READER_WRITER_LOCKS
Cette option implique l’option _POSIX_THREADS. Réciproquement, dans la spécification POSIX.1−2001 l’option _POSIX_THREADS implique celle−ci.
Les fonctions suivantes sont présentes :

pthread_rwlock_destroy(),
pthread_rwlock_init
(),
pthread_rwlock_rdlock
(),
pthread_rwlock_tryrdlock
(),
pthread_rwlock_trywrlock
(),
pthread_rwlock_unlock
(),
pthread_rwlock_wrlock
(),
pthread_rwlockattr_destroy
(),
pthread_rwlockattr_init
().

RTS − _POSIX_REALTIME_SIGNALS − _SC_REALTIME_SIGNALS
Les signaux temps réel sont gérés. Les fonctions suivantes sont présentes :

sigqueue(),
sigtimedwait
(),
sigwaitinfo
().

−−− − _POSIX_REGEXP − _SC_REGEXP
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), les expressions rationnelles POSIX sont prises en charge et les fonctions suivantes sont présentes :

regcomp(),
regerror
(),
regexec
(),
regfree
().

−−− − _POSIX_SAVED_IDS − _SC_SAVED_IDS
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), un processus a un Set−UID et Set−GID sauvegardé. Les fonctions affectées sont

exec(),
kill
(),
seteuid
(),
setegid
(),
setgid
(),
setuid
().

SEM − _POSIX_SEMAPHORES − _SC_SEMAPHORES
Le fichier d’entête <semaphore.h> est présent. Les fonctions suivantes sont présentes :

sem_close(),
sem_destroy
(),
sem_getvalue
(),
sem_init
(),
sem_open
(),
sem_post
(),
sem_trywait
(),
sem_unlink
(),
sem_wait
().

SHM − _POSIX_SHARED_MEMORY_OBJECTS − _SC_SHARED_MEMORY_OBJECTS
Les fonctions suivantes sont présentes :

mmap(),
munmap
(),
shm_open
(),
shm_unlink
().

−−− − _POSIX_SHELL − _SC_SHELL
Si cette option est en vigueur (comme c’est toujours le cas sous POSIX.1−2001), la fonction system() est présente.

SPN − _POSIX_SPAWN − _SC_SPAWN
Cette option décrit la gestion de la création d’un processus dans un contexte où il est difficile voire impossible d’utiliser fork(), par exemple lorsqu’aucun NMU n’est présent. Si _POSIX_SPAWN est en vigueur, le fichier d’entête <spawn.h> et les fonctions suivantes sont présentes :

posix_spawn(),
posix_spawn_file_actions_addclose
(),
posix_spawn_file_actions_adddup2
(),
posix_spawn_file_actions_addopen
(),
posix_spawn_file_actions_destroy
(),
posix_spawn_file_actions_init
(),
posix_spawnattr_destroy
(),
posix_spawnattr_getsigdefault
(),
posix_spawnattr_getflags
(),
posix_spawnattr_getpgroup
(),
posix_spawnattr_getsigmask
(),
posix_spawnattr_init
(),
posix_spawnattr_setsigdefault
(),
posix_spawnattr_setflags
(),
posix_spawnattr_setpgroup
(),
posix_spawnattr_setsigmask
(),
posix_spawnp
().

Si _POSIX_PRIORITY_SCHEDULING est également en vigueur, les fonctions suivantes sont présentes :

posix_spawnattr_getschedparam(),
posix_spawnattr_getschedpolicy
(),
posix_spawnattr_setschedparam
(),
posix_spawnattr_setschedpolicy
().

SPI − _POSIX_SPIN_LOCKS − _SC_SPIN_LOCKS
Cette option implique les options _POSIX_THREADS et _POSIX_THREAD_SAFE_FUNCTIONS. Les fonctions suivantes sont présentes :

pthread_spin_destroy(),
pthread_spin_init
(),
pthread_spin_lock
(),
pthread_spin_trylock
(),
pthread_spin_unlock
().

SS − _POSIX_SPORADIC_SERVER − _SC_SPORADIC_SERVER
La politique d’ordonnancement SCHED_SPORADIC est prise en charge. Cette option implique l’option _POSIX_PRIORITY_SCHEDULING. Les fonctions affectées sont :

sched_setparam(),
sched_setscheduler
().

SIO − _POSIX_SYNCHRONIZED_IO − _SC_SYNCHRONIZED_IO
Les fonctions affectées sont open(), msync(), fsync(), fdatasync().

TSA − _POSIX_THREAD_ATTR_STACKADDR − _SC_THREAD_ATTR_STACKADDR
Les fonctions affectées sont :

pthread_attr_getstack(),
pthread_attr_getstackaddr
(),
pthread_attr_setstack
(),
pthread_attr_setstackaddr
().

TSS − _POSIX_THREAD_ATTR_STACKSIZE − _SC_THREAD_ATTR_STACKSIZE
Les fonctions affectées sont :

pthread_attr_getstack(),
pthread_attr_getstacksize
(),
pthread_attr_setstack
(),
pthread_attr_setstacksize
().

TCT − _POSIX_THREAD_CPUTIME − _SC_THREAD_CPUTIME
L’identifiant d’horloge CLOCK_THREAD_CPUTIME_ID est géré. Cette option implique l’option _POSIX_TIMERS. Les fonctions affectées sont :

pthread_getcpuclockid(),
clock_getres
(),
clock_gettime
(),
clock_settime
(),
timer_create
().

TPI − _POSIX_THREAD_PRIO_INHERIT − _SC_THREAD_PRIO_INHERIT
Les fonctions affectées sont :

pthread_mutexattr_getprotocol(),
pthread_mutexattr_setprotocol
().

TPP − _POSIX_THREAD_PRIO_PROTECT − _SC_THREAD_PRIO_PROTECT
Les fonctions affectées sont :

pthread_mutex_getprioceiling(),
pthread_mutex_setprioceiling
(),
pthread_mutexattr_getprioceiling
(),
pthread_mutexattr_getprotocol
(),
pthread_mutexattr_setprioceiling
(),
pthread_mutexattr_setprotocol
().

TPS − _POSIX_THREAD_PRIORITY_SCHEDULING − _SC_THREAD_PRIORITY_SCHEDULING
Si cette option est en vigueur, les différents fils (Ndt : threads) à l’intérieur d’un processus peuvent être exécutés avec différentes priorités et/ou par différents ordonnanceurs. Les fonctions affectées sont :

pthread_attr_getinheritsched(),
pthread_attr_getschedpolicy
(),
pthread_attr_getscope
(),
pthread_attr_setinheritsched
(),
pthread_attr_setschedpolicy
(),
pthread_attr_setscope
(),
pthread_getschedparam
(),
pthread_setschedparam
(),
pthread_setschedprio
().

TSH − _POSIX_THREAD_PROCESS_SHARED − _SC_THREAD_PROCESS_SHARED
Les fonctions affectées sont :

pthread_barrierattr_getpshared(),
pthread_barrierattr_setpshared
(),
pthread_condattr_getpshared
(),
pthread_condattr_setpshared
(),
pthread_mutexattr_getpshared
(),
pthread_mutexattr_setpshared
(),
pthread_rwlockattr_getpshared
(),
pthread_rwlockattr_setpshared
().

TSF − _POSIX_THREAD_SAFE_FUNCTIONS − _SC_THREAD_SAFE_FUNCTIONS
Les fonctions affectées sont :

readdir_r(),
getgrgid_r
(),
getgrnam_r
(),
getpwnam_r
(),
getpwuid_r
(),
flockfile
(),
ftrylockfile
(),
funlockfile
(),
getc_unlocked
(),
getchar_unlocked
(),
putc_unlocked
(),
putchar_unlocked
(),
rand_r
(),
strerror_r
(),
strtok_r
(),
asctime_r
(),
ctime_r
(),
gmtime_r
(),
localtime_r
().

TSP − _POSIX_THREAD_SPORADIC_SERVER − _SC_THREAD_SPORADIC_SERVER
Cette option implique l’option _POSIX_THREAD_PRIORITY_SCHEDULING. Les fonctions affectées sont

sched_getparam(),
sched_setparam
(),
sched_setscheduler
().

THR − _POSIX_THREADS − _SC_THREADS
La gestion de base de fils POSIX est disponible. Les fonctions suivantes sont présentes :

pthread_atfork(),
pthread_attr_destroy
(),
pthread_attr_getdetachstate
(),
pthread_attr_getschedparam
(),
pthread_attr_init
(),
pthread_attr_setdetachstate
(),
pthread_attr_setschedparam
(),
pthread_cancel
(),
pthread_cleanup_push
(),
pthread_cleanup_pop
(),
pthread_cond_broadcast
(),
pthread_cond_destroy
(),
pthread_cond_init
(),
pthread_cond_signal
(),
pthread_cond_timedwait
(),
pthread_cond_wait
(),
pthread_condattr_destroy
(),
pthread_condattr_init
(),
pthread_create
(),
pthread_detach
(),
pthread_equal
(),
pthread_exit
(),
pthread_getspecific
(),
pthread_join
(),
pthread_key_create
(),
pthread_key_delete
(),
pthread_mutex_destroy
(),
pthread_mutex_init
(),
pthread_mutex_lock
(),
pthread_mutex_trylock
(),
pthread_mutex_unlock
(),
pthread_mutexattr_destroy
(),
pthread_mutexattr_init
(),
pthread_once
(),
pthread_rwlock_destroy
(),
pthread_rwlock_init
(),
pthread_rwlock_rdlock
(),
pthread_rwlock_tryrdlock
(),
pthread_rwlock_trywrlock
(),
pthread_rwlock_unlock
(),
pthread_rwlock_wrlock
(),
pthread_rwlockattr_destroy
(),
pthread_rwlockattr_init
(),
pthread_self
(),
pthread_setcancelstate
(),
pthread_setcanceltype
(),
pthread_setspecific
(),
pthread_testcancel
().

TMO − _POSIX_TIMEOUTS − _SC_TIMEOUTS
Les fonctions suivantes sont présentes :

mq_timedreceive(),
mq_timedsend
(),
pthread_mutex_timedlock
(),
pthread_rwlock_timedrdlock
(),
pthread_rwlock_timedwrlock
(),
sem_timedwait
(),
posix_trace_timedgetnext_event
().

TMR − _POSIX_TIMERS − _SC_TIMERS
Les fonctions suivantes sont présentes :

clock_getres(),
clock_gettime
(),
clock_settime
(),
nanosleep
(),
timer_create
(),
timer_delete
(),
timer_gettime
(),
timer_getoverrun
(),
timer_settime
().

TRC − _POSIX_TRACE − _SC_TRACE
Le traçage POSIX est disponible. Les fonctions suivantes sont présentes :

posix_trace_attr_destroy(),
posix_trace_attr_getclockres
(),
posix_trace_attr_getcreatetime
(),
posix_trace_attr_getgenversion
(),
posix_trace_attr_getmaxdatasize
(),
posix_trace_attr_getmaxsystemeventsize
(),
posix_trace_attr_getmaxusereventsize
(),
posix_trace_attr_getname
(),
posix_trace_attr_getstreamfullpolicy
(),
posix_trace_attr_getstreamsize
(),
posix_trace_attr_init
(),
posix_trace_attr_setmaxdatasize
(),
posix_trace_attr_setname
(),
posix_trace_attr_setstreamsize
(),
posix_trace_attr_setstreamfullpolicy
(),
posix_trace_clear
(),
posix_trace_create
(),
posix_trace_event
(),
posix_trace_eventid_equal
(),
posix_trace_eventid_get_name
(),
posix_trace_eventid_open
(),
posix_trace_eventtypelist_getnext_id
(),
posix_trace_eventtypelist_rewind
(),
posix_trace_flush
(),
posix_trace_get_attr
(),
posix_trace_get_status
(),
posix_trace_getnext_event
(),
posix_trace_shutdown
(),
posix_trace_start
(),
posix_trace_stop
(),
posix_trace_trygetnext_event
().

TEF − _POSIX_TRACE_EVENT_FILTER − _SC_TRACE_EVENT_FILTER
Cette option implique l’option _POSIX_TRACE. Les fonctions suivantes sont présentes :

posix_trace_eventset_add(),
posix_trace_eventset_del
(),
posix_trace_eventset_empty
(),
posix_trace_eventset_fill
(),
posix_trace_eventset_ismember
(),
posix_trace_get_filter
(),
posix_trace_set_filter
(),
posix_trace_trid_eventid_open
().

TRI − _POSIX_TRACE_INHERIT − _SC_TRACE_INHERIT
Le traçage d’enfants de processus tracés est pris en charge. Cette option implique l’option _POSIX_TRACE. Les fonctions suivantes sont présentes :

posix_trace_attr_getinherited(),
posix_trace_attr_setinherited
().

TRL − _POSIX_TRACE_LOG − _SC_TRACE_LOG
Cette option implique l’option _POSIX_TRACE. Les fonctions suivantes sont présentes :

posix_trace_attr_getlogfullpolicy(),
posix_trace_attr_getlogsize
(),
posix_trace_attr_setlogfullpolicy
(),
posix_trace_attr_setlogsize
(),
posix_trace_close
(),
posix_trace_create_withlog
(),
posix_trace_open
(),
posix_trace_rewind
().

TYM − _POSIX_TYPED_MEMORY_OBJECTS − _SC_TYPED_MEMORY_OBJECT
Les fonctions suivantes sont présentes :

posix_mem_offset(),
posix_typed_mem_get_info
(),
posix_typed_mem_open
().

−−− − _POSIX_VDISABLE
Toujours présente (probablement 0). Valeur pour positionner un caractère de contrôle spécial, modifiable, pour indiquer qu’il est désactivé.

XOPEN EXTENSIONS

_XOPEN_CRYPT, _XOPEN_LEGACY, _XOPEN_REALTIME, _XOPEN_REALTIME_THREADS, _XOPEN_UNIX.

VOIR AUSSI

sysconf(3), standards(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> entre 2004 et 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus