Available in

(2) (3) (2)/de (2)/es (2)/fr (2)/ja (2)/ko (2)/pt

Contents

NOM

msync − Synchroniser un fichier et une projection en mémoire

SYNOPSIS

#include <sys/mman.h>

int msync(void *addr, size_t length, int flags);

DESCRIPTION

msync() écrit sur le disque les modifications qui ont été effectuées sur la copie d’un fichier qui est projeté en mémoire par mmap(2). Si l’on n’utilise pas cette fonction, rien ne garantit que les changements soient écrits avant la suppression de la projection par munmap(2). Pour être plus précis, la portion du fichier correspondant à la zone mémoire commençant en addr et ayant une longueur de length est mise à jour.

L’argument flags comprend les bits MS_ASYNC, MS_SYNC et MS_INVALIDATE, mais MS_ASYNC et MS_SYNC ne peuvent pas être utilisés conjointement. MS_ASYNC demande une mise à jour, mais l’appel retourne immédiatement. MS_SYNC demande une mise à jour, et attend qu’elle se termine avant de revenir. MS_INVALIDATE demande l’invalidation de toutes les autres projections du même fichier, afin qu’elles soient toutes remises à jour avec les nouvelles données écrites.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de réussite, zéro est renvoyé, sinon −1 est renvoyé et errno contient le code d’erreur.

ERREURS

EBUSY

MS_INVALIDATE était positionné dans flags, mais un verrouillage mémoire existe pour l’intervalle indiqué.

EINVAL

addr n’est pas aligné sur une frontière de page (un multiple de PAGESIZE), ou d’autres bits que MS_ASYNC | MS_INVALIDATE | MS_SYNC sont à 1 dans flags. Ou bien MS_SYNC et MS_ASYNC sont tous les deux spécifiés dans flags.

ENOMEM

La zone mémoire indiquée (ou une partie de cette zone) n’est pas une projection.

CONFORMITÉ

POSIX.1−2001.

Cet appel a été introduit dans Linux 1.3.21, et utilisait EFAULT au lieu de ENOMEM. Dans Linux 2.4.19, ceci a été remplacé par la valeur POSIX ENOMEM.

DISPONIBILITÉ

Sur les systèmes conformes à la spécification POSIX sur lequel msync() est disponible, les constantes symboliques _POSIX_MAPPED_FILES et _POSIX_SYNCHRONIZED_IO sont définies dans <unistd.h> comme étant des valeurs supérieures à 0. (Voir aussi sysconf(3).)

VOIR AUSSI

mmap(2)
B.O. Gallmeister, POSIX.4, O’Reilly, pp. 128–129 et 389–391.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus