Available in

(3) (4) (4)/cs (4)/es (4)/fr (4)/it (4)/ja (4)/ko (4)/pl (4)/pt

Contents

NOM

mouse − Interface de souris série.

CONFIGURATION

Les souris série sont connectées sur une ligne d’interface RS232/V24. Voir ttyS(4) pour la description de ces lignes.

DESCRIPTION

Introduction
Le brochage de la prise DB9 classique utilisée pour les souris est le suivant :

Image /raid/www/mp/htdocs/___img/fr/man4/mouse1.png

Il ne s’agit que de spécifications. En réalité, 9 V suffisent avec la plupart des souris.

Le pilote peut s’assurer de la présence d’une souris en abaissant la tension sur la broche RTS puis en la remontant. Environ 14 ms plus tard, la souris enverra l’octet 0x4D (« M ») sur la ligne RX. Encore 63 ms plus tard, les souris compatibles Microsoft enverront 0x33 (« 3 ») sur RX.

Le mouvement relatif de la souris est transmis en tant que dx (positif vers la droite) et dy (positif vers le bas). Diverses souris peuvent travailler avec des vitesses différentes. Pour sélectionner la vitesse, il faut parcourir le cycle 9600, 4800, 2400 et 1200 bit/sec, en envoyant chaque fois les deux caractères de la table ci−dessous, et attendre 0,1seconde. La table ci−dessous montre les différentes vitesses, et les deux caractères correspondants :

Image /raid/www/mp/htdocs/___img/fr/man4/mouse2.png

Comme on peut le voir, le premier octet peut être utilisé pour se synchroniser.

Protocole Microsoft
Le protocole Microsoft utilise 1 bit de Start, 7 bits de données, pas de parité, et 1 bit de Stop, ceci à 1200 bits/sec. Les données sont envoyées sur RX par paquets de 3 octets. Les mouvements dx et dy sont envoyés sous forme de complément à 2. lb (rb) vaut 1 quand le bouton gauche (droit) est pressé :

Image /raid/www/mp/htdocs/___img/fr/man4/mouse3.png

Protocole 3 boutons de Microsoft
Les souris Microsoft originales n’avaient que 2 boutons. Néanmoins, il existe plusieurs souris à 3 boutons qui utilisent le protocole Microsoft. Une pression ou un relâchement sur le 3e bouton (milieu) sont indiqués par un paquet sans aucun mouvement et sans bouton pressé. De plus, contrairement aux deux autres boutons, l’état du bouton central n’est pas indiqué dans chaque paquet.

Protocole Logitech
Les souris série Logitech à trois boutons peuvent utiliser plusieurs extensions du protocole Microsoft : lorsque le bouton central est en haut, le paquet de 3 octets décrit ci−dessus est envoyé. Lorsque le bouton est en bas, un paquet de 4 octets est envoyé, dont le quatrième octet a la valeur 0x20 (ou au moins le bit 0x20 à 1). En clair, une pression sur le bouton central seul est indiquée par 0, 0, 0, 0x20.

Protocole Mousesystems
Le protocole Mousesystems utilise 1 bit de Start, 8 bits de données, pas de parité et 2 bits de Stop, ceci à la vitesse de 1200 bits/sec. Les données sont envoyées sur RX par paquets de 5 octets. dx est émis comme la somme des deux valeurs en complément à 2. dy est émis comme inverse de la somme des deux valeurs en complément à 2. lb (mb, rb) sont mis à zéro quand le bouton gauche (central, droit) est pressé :

Image /raid/www/mp/htdocs/___img/fr/man4/mouse4.png

Les octets 4 et 5 indiquent les changements qui se sont produits depuis le début d’émission des octets 2 et 3.

Protocole Sun
Le protocole Sun est la version 3 octets du protocole à 5 octets de Mousesystems : les deux derniers octets ne sont pas envoyés.

Protocole MM
Le protocole MM utilise 1 bit de Start, 8 bits de données, parité impaire et 1 bit de Stop, ceci à la vitesse de 1200 bits/sec. Les données sont envoyées sur RX par paquets de 5 octets. dx et dy sont émis comme des valeurs signées, le bit de signe indiquant une valeur négative. lb (mb, rb) sont mis à zéro quand le bouton gauche (central, droit) est pressé :

Image /raid/www/mp/htdocs/___img/fr/man4/mouse5.png

FICHIERS

/dev/mouse

Un lien symbolique habituellement utilisé pour pointer sur le périphérique souris.

VOIR AUSSI

ttyS(4), gpm(8)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Simon Paillard <simon.paillard [AT] resel.enst−bretagne.fr> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus