Available in

(8) (8)/fr

Contents

NOM

mkboot − crée une disquette de démarrage

SYNOPSIS

mkboot [−r partition_racine] [−i] [−d périphérique] [noyau]

DESCRIPTION

mkboot crée une disquette de démarrage

Par défaut la disquette de démarrage utilisera le noyau /vmlinuz et la partition racine actuelle. Utilisez l’option −r pour spécifier une autre partition et ajoutez simplement l’emplacement du noyau pour spécifier un autre noyau. Vous pouvez utiliser l’option −d pour spécifier un autre lecteur de disquettes.

Avec l’option −i, mkboot essaie de rendre un système Debian GNU/Linux amorçable après l’installation d’un nouveau noyau par /sbin/installkernel. Si ELILO est installé, /usr/sbin/elilo est exécuté. Si GRUB est installé, rien n’est fait. Si LILO est utilisé, /sbin/lilo est exécuté. Si SILO est installé, rien n’est fait. Sinon, mkboot créera une nouvelle disquette de démarrage.

BOGUES

mkboot ne fonctionne que pour les architectures i386 et ia64, et uniquement pour des disquettes. Si rdev n’est pas présent, mkboot ne pourra pas déterminer correctement la partition racine. Les correctifs pour résoudre ce défaut sont les bienvenus.

VOIR AUSSI

installkernel(8), lilo(8), grub(8), silo(8)

TRADUCTION

Ce document est une traduction, réalisée par Nicolas FRANÇOIS le 8 décembre 2005.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable en ajoutant l’option « −L C » à la commande man.

N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou à la liste de traduction <debian−l10−french [AT] lists.org>, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus