Available in

(1) (5) (1)/de (5)/de (1)/es (5)/es (1)/fr (5)/fr (1)/id (5)/id (1)/it (5)/it (1)/ja (5)/ja (1)/nl (1)/pl (5)/pl (1)/ru (5)/ru (1)/tr

Contents

NOM

manpath − format du fichier /etc/manpath.config

DESCRIPTION

Le fichier de configuration de manpath est exploité par divers utilitaires dédiés aux pages de manuel. Il sert à déterminer, lors de l’exécution, les chemins d’accès personnels aux pages de manuel. Cela permet d’indiquer les structures hiérarchiques de pages de manuel (manpaths) devant être considérées comme des structures hiérarchiques « système » ainsi qu’à leur assigner les répertoires à employer pour le stockage des fichiers « cat ».

Si la variable d’environnement $MANPATH est définie, l’information contenue dans /etc/manpath.config ne la remplacera pas.

FORMAT

Les types de champs suivants sont actuellement reconnus :
commentaire

Les lignes vides ou celles commençant par un # seront considérées comme des commentaires et ignorées.

MANDATORY_MANPATH structure_hiérarchique

Les lignes de ce type précisent les structures hiérarchiques de pages de manuel que doivent contenir tous les $MANPATH produits automatiquement. En général, cela inclut /usr/man.

MANPATH_MAP Élément_de_path  structure_hiérarchique

Les lignes de ce type établissent la correspondance entre un des éléments du chemin de recherche $PATH et la structure hiérarchique qui contient les pages de manuel correspondantes $MANPATH. Pour chaque élément_de_path trouvé dans le $PATH de l’utilisateur, la structure_hiérarchique sera ajoutée au $MANPATH.

MANDB_MAP structure_hiérarchique[ élément_de_catpath ]

Les lignes de ce type indiquent quelles sont les structures hiérarchiques de pages de manuel qui doivent être traitées comme « système ». Éventuellement, elles précisent également le lieu de stockage des fichiers « cat » correspondant. Ce type de ligne est particulièrement important dans le cas où man s’exécute avec les droits du superutilisateur (setuid). En effet, quand le fichier de configuration système /etc/manpath.config existe au lieu du fichier de configuration par utilisateur .manpath, il indique les structures hiérarchiques de pages de manuel auxquelles man accède en tant qu’utilisateur setuid et celles auxquelles il accède en tant qu’utilisateur normal.

Les structures hiérarchiques de pages de manuel « système » sont celles habituellement stockées dans /usr ainsi que dans /usr/man, /usr/local/man et /usr/X11R6/man.

Si les pages « cat » d’une structure_hiérarchique ne doivent pas être stockées ou doivent être stockées à l’emplacement habituel, élément_de_catpath peut être omis.

L’emplacement habituel des pages «.cat » serait inutilisable pour des structures hiérarchiques de pages de manuel montées en lecture seule. C’est pourquoi il est possible d’indiquer n’importe quel répertoire valide pour leur stockage. Pour respecter le Linux FSSTND le mot−clé FSSTND peut être employé à la place d’un répertoire réel.

Malheureusement, il est nécessaire d’indiquer tous les chemins vers les pages de manuel « système », y compris les chemins d’accès aux pages des autres systèmes d’exploitation tel que /usr/man/sun, ainsi que tous les chemins de localisation NLS locale comme /usr/man/de_DE.88591.

Étant donné que l’information est analysée ligne par ligne, dans l’ordre d’écriture, il est nécessaire que chaque chemin d’accès aux pages de manuel forme une sous−structure hiérarchique indiquée préalablement à la structure hiérarchique qui la contient, sinon un résultat incorrect surviendra. Par exemple /usr/man/de_DE.88591 doit être indiqué avant /usr/man.

DEFINE clé valeur

Les lignes de ce type définissent diverses variables de configuration. Consultez le fichier de configuration par défaut pour connaître les variables employées par les utilitaires de pages de manuel. Ces variables incluent les chemins d’accès par défaut à divers programmes (tels que grep et tbl), et fixent les valeurs par défaut des arguments de ces programmes.

BOGUES

À moins que les règles ci−dessus ne soient suivies et observées avec précision, les utilitaires de gestion des pages de manuel ne fonctionneront pas comme attendu. Ces règles sont excessivement compliquées.

TRADUCTION

Valéry Perrin <valery.perrin.debian [AT] free.fr> le 2 janvier 2006.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande « man -L en nom_de_la_page ».

N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus