Available in

(3) (3)/fr (3)/ja

Contents

NOM

isgreater, isgreaterequal, isless, islessequal, islessgreater, isunordered − Relations d’ordre pour nombre à virgule flottante, sans exception pour NaN

SYNOPSIS

#include <math.h>

int isgreater(x, y);

int isgreaterequal(x, y);

int isless(x, y);

int islessequal(x, y);

int islessgreater(x, y);

int isunordered(x, y);

Effectuez l’édition des liens avec l’option −lm.

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (voir feature_test_macros(7)) :

Pour toutes les fonctions décrites ici : _XOPEN_SOURCE >= 600 || _ISOC99_SOURCE ; ou cc −std=c99

DESCRIPTION

L’opérateur normal de relation (comme <, « inférieur à ») échouera si l’un des opérandes est le non nombre NaN. Ceci déclenche une exception. Pour l’éviter, C99 définit ces macros. Elles garantissent de n’évaluer leurs opérandes qu’une seule fois. Les opérandes peuvent être n’importe quel type réel.
isgreater
()

détermine si (x) > (y) sans erreur si x ou y vaut NaN.

isgreaterequal()

détermine si (x) >= (y) sans erreur si x ou y vaut NaN.

isless()

détermine si (x) < (y) sans erreur si x ou y vaut NaN.

islessequal()

détermine si (x) <= (y) sans erreur si x ou y vaut NaN.

islessgreater()

détermine si (x) < (y) || (x) > (y) sans erreur si x ou y vaut NaN. Cette macro n’est pas équivalente à x != y cette expression est vraie si x ou y vaut NaN.

isunordered()

détermine si ses paramètre n’ont pas d’ordre, c’est−à−dire si au moins un de ses paramètres est un NaN.

VALEUR RENVOYÉE

Les macros autres que isunordered() renvoient le résultat de la relation d’ordre ; ces macros renvoient 0 si l’un des paramètres est un NaN.

isunordered() renvoie 1 si x ou y vaut NaN et 0 sinon.

ERREURS

Aucune erreur ne se produit.

CONFORMITÉ

C99, POSIX.1−2001.

NOTES

Tous les matériels ne supportent pas ces fonctions, et quand une gestion matérielle n’est pas fournie, elle sont émulées par des macros. Cela diminue les performances. Ne les utilisez pas si NaN ne vous concerne pas.

VOIR AUSSI

fpclassify(3), isnan(3)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Florentin Duneau <fduneau [AT] gmail.com> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus