Available in

(2) (2)/fr (2)/ja

Contents

NOM

io_cancel − Annuler une opération d’entrée−sortie asynchrone en attente

SYNOPSIS

#include <libaio.h>

int io_cancel(aio_context_t ctx_id, struct iocb *iocb,
struct io_event *
result);

Effectuez l’édition des liens avec l’option −laio.

DESCRIPTION

io_cancel() essaye d’annuler l’opération d’E/S asynchrone précédemment soumise par l’appel io_submit(2). ctx_id est l’identification de contexte d’E/S asynchrone de l’opération à annuler. Si le contexte est trouvé, l’événement sera annulé puis copié dans la zone pointée par result sans être placé dans la file des événements terminés.

VALEUR RENVOYÉE

io_cancel() renvoie zéro s’il réussit. Pour les valeurs de retour en cas d’échec, voir la section NOTES.

ERREURS

EAGAIN

L’opération iocb n’a pas été annulée.

EFAULT

L’une des structures de données pointe sur une zone invalide.

EINVAL

Le contexte indiqué par ctx_id est invalide.

ENOSYS

L’appel système io_cancel() n’est pas implémenté sur cette architecture.

VERSIONS

Les appels système d’entrées−sorties asynchrones sont apparus dans Linux 2.5 en août 2002.

CONFORMITÉ

io_cancel() est spécifique à Linux et ne doit pas être utilisé dans des programmes destinés à être portables.

NOTES

La glibc ne fournit pas de fonction autour de cet appel système.

La fonction de la bibliothèque libaio autour de l’appel système io_cancel() ne suit pas les conventions classiques de la bibliothèque C concernant l’indication des erreurs : en cas d’erreur, la fonction renvoie un nombre négatif (la valeur négative de l’une des valeurs indiquées dans la section ERREURS). Si l’appel système est invoqué avec syscall(2), la valeur de retour suit les conventions classiques pour indiquer l’erreur : −1 avec errno contenant le code (positif) de l’erreur.

VOIR AUSSI

io_destroy(2), io_getevents(2), io_setup(2), io_submit(2)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus