Available in

(1) (8) (8)/fr

Contents

NOM

setarch − Changer l’architecture reporté dans un nouvel environnement de programme et modifier les drapeaux de personnalité.

SYNOPSIS

setarch arch [options] [programme [arguments]]
arch
[options] [programme [arguments]]

DESCRIPTION

setarch Cet utilitaire n’affecte actuellement que la sortie de uname −m. Par exemple, sur un système AMD64, l’exécution du programme « setarch i386 programme » aura pour conséquence que « programme » verra i686 (ou une autre architecture pertinente) au lieu de x86_64 comme type de machine. Il admet aussi la modification de diverses options de personnalité. Le programme par défaut est /bin/sh.

OPTIONS

−v, −−verbose

Sortie détaillée.

−h, −−help

Afficher l’aide (elle est également affichée quand setarch ne reçoit pas de paramètres).

−3, −−3gb

Indiquer que les processus ne doivent utiliser qu’un maximum de 3 Go d’espace d’adressage sur les systèmes les prenant en charge (ADDR_LIMIT_3GB).

−B, −−32bit

Activer ADDR_LIMIT_32BIT.

−F, −−fdpic−funcptrs

Les pointeurs de fonction en espace utilisateur pointent vers des descripteurs (activer FDPIC_FUNCPTRS).

−I, −−short−inode

Activer SHORT_INODE.

−L, −−addr−compat−layout

Changer la façon dont la mémoire virtuelle est allouée (activer ADDR_COMPAT_LAYOUT).

−R, −−addr−no−randomize

Désactiver l’ajout d’aléa pour l’espace d’adressage virtuel (activer ADDR_NO_RANDOMIZE).

−S, −−whole−seconds

Activer WHOLE_SECONDS.

−T, −−sticky−timeouts

Activer STICKY_TIMEOUTS.

−X −−read−implies−exec

Activer READ_IMPLIES_EXEC.

−Z, mmap−page−zero

Activer MMAP_PAGE_ZERO.

EXEMPLES

setarch ppc32 rpmbuild −−target=ppc −−rebuild titi.src.rpm
setarch ppc32 −v −vL3 rpmbuild −−target=ppc −−rebuild toto.src.rpm
setarch ppc32 −−32bit rpmbuild −−target=ppc −−rebuild titi.src.rpm

AUTEUR

Elliot Lee <sopwith [AT] redhat.com>
Jindrich Novy <jnovy [AT] redhat.com>

DISPONIBILITÉ

La commande setarch fait partie du paquet util−linux−ng, elle est disponible sur ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util−linux−ng/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et est maintenue par Lyes Zemmouche et les membres de la liste <debian−l10n−french AT lists DOT debian DOT org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr−extra.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus