Available in

(1) (3) (7) (1)/cs (1)/de (1)/es (1)/fi (1)/fr (7)/fr (1)/hu (1)/it (1)/ja (7)/ja (1)/pl (1)/tr (1)/zh_cn (1)/zh_tw

Contents

NOM

hostname − Description de la résolution de noms

DESCRIPTION

Les noms d’hôtes sont des domaines, où un domaine est une liste hiérarchique de sous−domaines séparés par des points. Par exemple la machine monet, dans le sous−domaine Berkeley du sous−domaine EDU d’Internet serait représenté ainsi :

monet.Berkeley.EDU

(sans point final).

Les noms d’hôtes sont souvent utilisés avec des programmes clients et serveurs réseau, qui devront en général traduire le nom en une adresse utilisable. (Cette tâche est habituellement réalisée par getaddrinfo(3) ou par la fonction obsolète gethostbyname(3)). Les noms d’hôtes sont traduits par le « Internet Name Resolver » en suivant la méthode suivante.

Si le nom n’est constitué que d’un seul composant, c’est−à−dire qu’il ne contient pas de point, et si la variable d’environnement HOSTALIASES contient le nom d’un fichier, ce dernier est parcouru à la recherche d’une chaîne correspondant au nom d’hôte. Le fichier doit être constitué de lignes composées de deux chaînes séparées par des caractères blancs, la première est l’alias du nom d’hôte, et la seconde est le nom complet de l’hôte, à substituer à l’alias. Si une correspondance (sans différencier les majuscules et minuscules) est trouvée entre le nom d’hôte à résoudre et le premier champ d’une ligne, le nom substitué est utilisé sans traitement supplémentaire.

Si le nom d’hôte original se termine par un point final, ce dernier est enlevé et le nom restant est recherché sans traitement supplémentaire.

Si le nom d’entrée ne se termine pas par un point final, on le recherche en parcourant une liste de domaine jusqu’à ce qu’une correspondance apparaisse. La liste de recherche par défaut inclut le domaine local puis son domaine parent, avec au moins deux noms de composants (le plus long d’abord). Par exemple, dans le domaine CS.Berkeley.EDU, le nom lithium.CChem sera d’abord recherché en tant que lithium.CChem.CS.Berkeley.EDU puis comme lithium.CChem.Berkeley.EDU. En revanche, lithium.CChem.EDU ne sera pas essayé, car il ne reste qu’un seul composant du domaine local. Le chemin de recherche peut être modifié par un fichier de configuration général pour le système (voir resolver(5)).

VOIR AUSSI

gethostbyname(3), resolver(5), mailaddr(7), named(8)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> en 2008, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus