Available in

(2) (2)/fr

Contents

NOM

getcpu − Déterminer le processeur et le nœud NUMA sur lesquels le thread appelant est en cours d’exécution

SYNOPSIS

#include <linux/getcpu.h>

int getcpu(unsigned *cpu, unsigned *node, struct getcpu_cache *tcache);

DESCRIPTION

L’appel système getcpu() identifie le processeur et le nœud sur lesquels le thread ou processus appelant est en cours d’exécution et écrit le résultat dans les entiers pointés par les arguments cpu et node. Le processeur est un petit entier unique identifiant une CPU. Le nœud est un petit entier unique identifiant un nœud NUMA. Si cpu ou node est NULL, rien n’est écrit dans leur pointeur respectif.

Le troisième argument de cet appel système est aujourd’hui inutilisé.

L’information placée dans cpu n’est garantie d’être exacte qu’au moment de l’appel : à moins que l’affinité CPU n’ait été définie avec sched_setaffinity(2), le noyau peut changer de processeur à tout moment. (Normalement, cela n’arrive pas car l’ordonnaceur essaie de minimiser les mouvements entre CPU et cache, mais c’est possible.) L’appelant doit être prêt à gérer la situation où cpu et node ne sont plus les CPU et nœud actuels.

VERSIONS

getcpu() a été ajouté au noyau dans sa version 2.6.19 pour les architectures x86_64 et i386.

CONFORMITÉ

getcpu() est spécifique à Linux.

NOTES

Linux fait de gros efforts pour rendre cet appel aussi rapide que possible. Le but de getcpu() est de permettre aux programmes de réaliser des optimisations de données propres à chaque processeur et pour l’optimisation NUMA.

La glibc ne fournit pas de fonction autour de cet appel système ; utilisez syscall(2) pour l’appeler ; ou utilisez sched_getcpu(3) à la place.

Le paramètre tcache n’est pas utilisé depuis la version 2.6.24 de Linux. Dans les noyaux antérieurs, si cet argument n’était pas NULL, il spécifiait un pointeur vers un tampon de l’appelant dans l’espace local de stockage du thread utilisé pour fournir un mécanisme de cache à getcpu(). L’utilisation de ce cache pouvait accélérer les appels à getcpu(), avec le faible risque que l’information renvoyée ne soit plus à jour. On a considéré que le mécanisme de cache entraînait des problèmes lors de la migration de threads entre processeurs, aussi, cet argument est aujourd’hui ignoré.

VOIR AUSSI

mbind(2), sched_setaffinity(2), set_mempolicy(2), sched_getcpu(3), cpuset(7)

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> en 2008, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus