Available in

(1) (8) (1)/fr (8)/fr (8)/it (8)/ja (8)/ko (1)/pl (8)/pl (8)/tr (8)/zh_cn (8)/zh_tw

Contents

NOM

dmesg − Afficher et contrôler le tampon des messages du noyau

SYNOPSIS

dmesg [−c] [−r] [−n niveau] [−s taille−buffer]

DESCRIPTION

dmesg est utilisé pour examiner ou contrôler le tampon des messages du noyau.

Le programme aide les utilisateurs à afficher les messages de démarrage de la machine. Au lieu de copier ces messages à la main, il suffit de faire

dmesg > boot.messages

et d’envoyer par courrier électronique le fichier boot.messages à quelqu’un capable d’identifier un éventuel problème.

OPTIONS

−c

Vider le tampon des messages du noyau après les avoir affichés.

−r

Afficher le tampon de message tel quel, c−a−d. ne pas supprimer les préfixes contenant les niveaux de journal.

−s taille−buffer

Utiliser un tampon de la taille indiquée au lieu de la taille par défaut (16392 octets). (La taille par défaut du tampon pour les messages du noyau était 4096 au départ, puis 8192 à partir du noyau 1.3.54, et 16384 depuis 2.1.113.) Si vous avez augmenté la taille du tampon du noyau par rapport à sa valeur par défaut, cette option peut être utilisée pour afficher le tampon tout entier.

−n niveau

Régler le niveau des messages à afficher sur la console. Par exemple, −n 1 supprime l’affichage de tous les messages, excepté les messages graves. Tous les niveaux d’affichage des messages sont enregistrés dans /proc/kmsg, ainsi syslogd(8) peut toujours être utilisé pour contrôler exactement où les messages du noyau apparaissent. Quand l’option −n est utilisée, dmesg n’affiche ni n’efface pas le tampon des messages du noyau.

Quand les deux options (−n et −c) sont utilisées, seule la dernière option sur la ligne de commande est prise en compte.

VOIR AUSSI

syslogd(8)

DISPONIBILITÉ

La commande dmesg fait partie du paquet util−linux−ng, elle est disponible sur ftp://ftp.kernel.org/pub/linux/utils/util−linux−ng/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Thierry Vignaud <tvignaud AT mandrakesoft DOT com> en 1999. La version présente dans Debian est maintenue par Julien Cristau <julien.cristau@ens−lyon.org> et les membres de la liste <debian−l10n−french AT lists DOT debian DOT org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr−extra.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus