Available in

(1) (1)/es (1)/fr

Contents

NOM

dh_strip − dépouille les exécutables, les bibliothèques partagées, et certaines bibliothèques statiques

SYNOPSIS

dh_strip [options de debhelper] [−Xélément] [−−dbg−package=paquet] [−−keep−debug]

DESCRIPTION

dh_strip est le programme de la suite debhelper chargé de dépouiller les exécutables, les bibliothèques partagées et les bibliothèques statiques qui ne sont pas utilisés pour la mise au point.

Ce programme examine les répertoires de construction du paquet et détermine ce qui peut être dépouillé. Il s’appuie sur file(1), sur les permissions ainsi que sur les noms des fichiers pour deviner quels fichiers sont des bibliothèques partagées (*.so), des binaires exécutables, des bibliothèques statiques (lib*.a) ou des bibliothèques de mise au point (lib*_g.a, debug/*.so). Il dépouille chacun de ces éléments autant qu’il est possible (pas du tout pour des bibliothèques de mise au point). Il semble, généralement, faire de très bonnes conjectures et produit un résultat correct dans presque tous les cas.

Comme il est très difficile de deviner automatiquement si un fichier est un module, et difficile de déterminer comment dépouiller un module, dh_strip ne dépouille actuellement pas les modules binaires tels que des fichiers « .o ».

OPTIONS

−Xélément, −−exclude=élément

Exclut du traitement les fichiers qui comportent « élément » n’importe où dans leur nom. Il est possible d’utiliser cette option à plusieurs reprises pour établir une liste des éléments à exclure.

−−dbg−package=paquet

Cette option produit l’enregistrement, en tant que fichiers indépendants, des symboles dont ont été dépouillés les paquets traités. Ces fichiers sont enregistrés dans le répertoire de construction du paquet de mise au point indiqué.

Par exemple, si les paquets se nomment libtoto et toto et que l’on veut inclure un paquet toto-dbg avec les symboles de mise au point, il faut utiliser dh_strip −−dbg−package=toto−dbg.

Nota : cette option se comporte de façon sensiblement différente dans les niveaux de compatibilité 4 et inférieurs de debhelper. Au lieu d’indiquer le nom d’un paquet de mise au point où placer les symboles (cas de la v5), l’option indique (cas de la v4 et inférieure) le ou les paquets d’où proviennent les symboles de mise au point. Les symboles sont alors placés dans des paquets, suffixés par « −dbg ».

−k, −−keep−debug

Les symboles de mise au point seront conservés, mais séparés dans un fichier indépendant de usr/lib/debug/ dans le répertoire de construction du paquet. Il est plus facile d’employer −−dbg−package que cette option, mais cette dernière est plus souple.

REMARQUES

Si la variable d’environnement DEB_BUILD_OPTIONS contient « nostrip », rien ne sera dépouillé, conformément à la Charte Debian (section 10.1 « Binaries »).

CONFORMITÉ

Charte Debian, version 3.0.1

VOIR AUSSI

debhelper(7)

Ce programme fait partie de debhelper.

AUTEUR

Joey Hess <joeyh [AT] debian.org>

TRADUCTION

Valéry Perrin <valery.perrin.debian [AT] free.fr> le 17 septembre 2005. Dernière mise à jour le 29 septembre 2009.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.

Cette traduction est gérée dynamiquement par po4a. Certains paragraphes peuvent, éventuellement, apparaître en anglais. Ils correspondent à des modifications ou des ajouts récents du mainteneur, non encore incorporés dans la traduction française.

La version originale anglaise de ce document est toujours consultable via la commande man −L en nom_du_man.

N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus