Available in

(1) (1)/fr

Contents

NOM

defoma−font − inscrit ou désinscrit une police auprès du gestionnaire de polices Debian

SYNOPSIS

defoma−font [options] register catégorie police indications...
defoma−font
[options] unregister catégorie police
defoma−font
[options] reregister catégorie police indications...
defoma−font
[options] purge catégorie police
defoma−font
[options] register−all fichier_indications
defoma−font
[options] unregister−all fichier_indications
defoma−font
[options] reregister−all fichier_indications
defoma−font
[options] purge−all fichier_indications

DESCRIPTION

defoma−font permet d’enregistrer ou de désenregistrer une police auprès de Defoma, le gestionnaire de polices Debian. Defoma appelle ensuite les scripts de configuration Defoma fournis par les applications pour configurer ces polices pour les applications qui peuvent les utiliser. Cet outil est censé être appelé par les scripts « postinst » et « prerm », mais peut aussi être appelé depuis une console pour ajouter des polices qui ne sont pas fournies par un paquet.

Il y a deux méthodes pour inscrire ou désinscrire une police : la police peut être spécifiée avec ses indications (« hints »), ou par l’intermédiaire d’un fichier d’indications (« hintfile »), qui décrit plusieurs polices avec leurs indications. Les paquets de polices préféreront sûrement la deuxième méthode qui consiste à installer un fichier d’indications dans /etc/defoma/hints en tant que fichier de configuration. Cette dernière méthode utilise les commandes suffixées de « −all ».

catégorie spécifie la catégorie d’une police, qui peut être « type1 », « truetype », etc. police spécifie la police elle−même et peut être le chemin complet vers la police ou le nom logique de la police. indications spécifie les indications d’une police, qui contiennent les informations essentielles de la police, telles que son nom (FontName), le jeu de caractères (Charset) et le codage (Encoding), des informations sur son apparence : graisse (Weight), forme (Shape), famille (GeneralFamily) et taille (Width), et aussi des informations supplémentaires comme un alias (Alias) ou une priorité (Priority).

COMMANDES

register

Déclare la police spécifiée avec ses indications dans la catégorie spécifiée, à moins que la police ne soit déjà enregistrée.

unregister

Retire la police spécifiée, qui doit avoir été enregistrée dans la catégorie spécifiée. Si la police est marquée comme étant utilisée ou exclue (« exclude ») dans la base de référence (« id cache ») d’une application, la marque est laissée intacte.

reregister

Si la police est déjà enregistrée, les indications enregistrées et les indications spécifiées sont comparées. Si ces indications diffèrent, la police est dans un premier temps retirée, puis enregistrée de nouveau avec les indications spécifiées. Si la police n’est pas enregistrée, cette commande agit comme register.

purge

Cette commande est presque identique à unregister, à la différence qu’elle retire les marques des bases de référence.

register−all
unregister−all
reregister−all
purge−all

Ces commandes opèrent sur toutes les polices spécifiées dans le fichier d’indications.

OPTIONS

−t

Quitte avec une valeur nulle, même en cas d’erreur.

−v

Sortie bavarde.

−d

Sortie encore plus bavarde.

−q

Sortie silencieuse.

EXEMPLES

defoma−font −vt register type1 /usr/share/fonts/type1/toto.pfa \
−−FontName Helvetica −−Charset ISO8859−1 −−Weight Medium \
−−Shape Upright NoSerif −−GeneralFamily SansSerif
defoma−font reregister−all /etc/defoma/hints/microsoft.hints

VOIR AUSSI

defoma(1).

TRADUCTION

Ce document est une traduction, réalisée par Nicolas François le 29 juillet 2005 et mise à jour par Cyril Brulebois en janvier 2007.

L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable en ajoutant l’option « −L C » à la commande man.

N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou à la liste de traduction <debian−l10n−french [AT] lists.org>, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

COMMENTS

blog comments powered by Disqus