Available in

(2) (2)/de (2)/es (2)/fr (2)/ja (2)/ko (2)/pl (2)/pt (2)/ru

Contents

NOM

cacheflush − Vider le contenu des mémoires caches

SYNOPSIS

#include <asm/cachectl.h>

int cacheflush(char *addr, int nbytes, int cache);

DESCRIPTION

cacheflush() vide le contenu des mémoires caches de l’espace d’adressage utilisateur compris entre addr et (addr+nbytes−1). La mémoire cache est l’une des suivantes :

ICACHE

Vider le cache d’instructions.

DCACHE

Réécrire le cache en mémoire et invalider le cache concerné.

BCACHE

Identique à (ICACHE|DCACHE).

VALEUR RENVOYÉE

cacheflush() renvoie 0 s’il réussit. En cas d’échec, −1 est renvoyé et errno contient le code d’erreur.

ERREURS

EFAULT

Une partie de l’espace d’adressage entre addr et (addr+nbytes−1) n’est pas accessible.

EINVAL

Le paramètre cache est différent de ICACHE, DCACHE ou BCACHE.

CONFORMITÉ

Cet appel système spécifique à Linux n’est disponible que sur les systèmes MIPS, il ne faut pas l’employer dans un programme destiné à être portable.

BOGUES

L’implémentation actuelle ignore les paramètres addr et nbytes. À la place, le cache entier est toujours vidé.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.23 du projet man−pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite et mise à jour par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>; entre 1996 et 2003, puis par Alain Portal <aportal AT univ−montp2 DOT fr> jusqu’en 2006, et mise à disposition sur http://manpagesfr.free.fr/.

Les mises à jour et corrections de la version présente dans Debian sont directement gérées par Julien Cristau <jcristau [AT] debian.org> et l’équipe francophone de traduction de Debian.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian−l10n−french [AT] lists.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages−fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man −L C <section> <page_de_man> ».

COMMENTS

blog comments powered by Disqus